Patrick Otto

Grade
Maître de conférences
Coordonnées
Coordonnées

Bâtiment O

Bureau 206

+33 2 99 14 20 05

patrick.otto [at] univ-rennes2.fr

Fonctions et responsabilités

Maître de conférences HDR en Ecriture musicale

Responsable de la licence 3 pour le département musique

Chargé de cours en orchestration et instrumentation auprès du CFMI de Rennes et au sein du CNFPT

 

compositeur

chef d'orchestre

 

 

CV

Patrick Otto est musicologue, compositeur et chef d’orchestre. Dans un premier temps il a exercé en tant que professeur d’analyse musicale au conservatoire du XVe arrondissement de Paris et dirigé l’orchestre de la Cité internationale de Paris (1988-1990). Puis il s’est tourné vers l’enseignement de la musicologie à l’université de Dijon où il créa également l’orchestre universitaire. Aujourd’hui il occupe un poste de maître de conférences en écriture musicale à l’université de Rennes 2 depuis 2003. Son champ de recherche a trait au statut de l’œuvre musicale avec en priorité, la question de l’improvisation EA 3208 Arts : Pratiques, Poétiques & chercheur associé LangArts (CNRS). Au demeurant, une bourse lui a été accordée par la Fondation Paul Sacher à Bâle en 2010. Il dirige régulièrement l’orchestre Ars Juvenis et l’Ensemble Sonopsie et à l’occasion l’orchestre de chambre d’Erlangen.

 

Formation musicale.

Patrick Otto fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris où il suit les classes  d’analyse musicale (1er prix 1988), fugue (1er prix, 1er nommé 1986), harmonie (1er accessit 1986),  contrepoint (1er prix  1986).

Concernant la direction d’orchestre il suit notamment la classe de l’Ecole normale de musique de Paris (1988) ainsi que le cursus proposé par Charles Bruck au sein de The Pierre Monteux School (1988) à Hancock (USA).

Formation universitaire.

Patrick Otto soutient une thèse de doctorat en décembre 2000 à l’Université de Paris-Sorbonne Paris IV (direction Danièle Pistone), La scène lyrique en France entre 1884 et 1913 Identité d’un genre musical (mention très honorable avec félicitations à l’unanimité).  Auparavant il obtient un DEA en 1993 consacré à La partie orchestrale dans Déserts d’Edgar Varèse et une maîtrise soutenue en1991 consacrée à L’étude de la nature du temps musical dans Zeitmasse de Karlheinz Stockhausen (direction Manfred Kelkel).

 

Responsabilités

Depuis 2005 Responsable de la licence Musique à l’Université Rennes 2

Membre du vivier de spécialistes internes à l’Université de Rennes 2, 18e section CNU (2010)

Membre du vivier de spécialistes externes à l’Université de Rouen, 18e section CNU (2013)

De mars 2003 à mars 2005 Direction du Département musique

2004-2005 Responsable de la préparation aux concours du CAPES et de l’agrégation (musique)

De 2000 à 2003 Responsable du Deug (musique)

De 1994 à 1999 Responsable de la licence (musique)

1993-1994 Direction du Département musique.

 

Concours nationaux

De 2011 à 2014 Membre du jury de CAPES interne de musique et de chant choral

Membre de jurys de DEM en tant que personnalité extérieure au conservatoire de Rennes, CRR, depuis 2002

De 1993 à 1996 Membre du jury du CAPES interne de musique et de chant choral. Épreuve pratique (écriture) ; rédaction du sujet et du rapport en 1995

De 1992 à 1995 et de 1997 à 2000  Membre du Jury du CAPES externe de musique et de chant choral.

Écriture et créativité (rédaction du rapport pour cette discipline en 1998), Commentaire (1993 et 1994) et Épreuve instrumentale (1998).

 

Commissariat d’exposition

« Focales acoustiques. Présences du sonore dans les collections du FRAC Bretagne ». Approches critiques . Collaboration avec Brigitte Charpentier.       2 – 31 octobre 2008, Université Rennes 2, Galerie Art et Essai.

 

Activités de recherche

Axes de recherche

Ses recherches au sein de l’EA 3208 Arts : Pratiques, Poétiques (Rennes 2) ont trait, outre le statut de l’œuvre musicale, au processus créateur ainsi qu’aux techniques d’écritures musicales du XIXe siècle à nos jours, sa démarche reposant largement sur l’analyse des esquisses (sketch analysis). Il est par ailleurs chercheur associé et directeur adjoint au sein de l’équipe LangArts (CNRS).

Etudes sur le rythme en lien avec Phénoménologie et l'énaction

 

 

Encadrement de la recherche

 

Organisation

Responsable de la journée d’étude à l’Université Rennes 2 du 16 mai 2014 « Improvisation, traces, tracés »

Co-responsable avec Pierre-Albert Castanet au CNSMD de Paris du concert consacré à l’improvisation et de la jounée d’étude du 21 mars 2013 au CDMC « les caprices de l’improvisation dans la musique savante »

Responsable de la journée d’étude à l’Université Rennes 2 du 25 novembre 2011 «  Expression artistique et structure de l’improvisation »

Responsable des workshops aux conservatoires de Quimper et de Rennes les 19, 26 novembre 2011 « Transformation en temps réel : du duo au solo »

Bourse de recherche à la Fondation Paul Sacher à Bâle (Suisse) « Improvisation et orchestre », août 2010

Elaboration d’un projet ANR « IMST. Improvisation et structure / Structure de l’improvisation »  mars 2010

Responsabilité scientifique de la journée d’étude Arts et improvisation collective organisée à l’Université de Rennes  2 le 24 février 2009. Equipe d’Accueil 3208 Arts, Pratiques et Poétiques, Laboratoire (musique et image : création, analyse)

Direction de travaux

Mémoires de Master (sélection)

Kevin Gohon, Transformation en temps réel et orchestre (étude et composition), 2014.
Alexandra Militaru, Les suites pour piano op. 3 et op. 10 de Georges Enesco. La démarche créatrice d’un jeune compositeur, 2012.
Sébastien Gironnet, Les modes de jeu du saxophone contemporain et leur enseignement, 2009.
Valérie  Heitz, Impromptus sur un thème de Clara Wieck opus 5 (1833 et 1850) de Robert Schumann, 2007.
Alan Riou, Evolution des techniques de guitare électrique : le guitariste et son instrument, 2007.

Thèse

2012. Directeur de la thèse préparée par Alexandra Militaru, Les allures improvisée dans l’œuvre de Georges Enesco : le lyrisme instrumental. (En cours)
 

Expertise

Depuis 2013 Membre extérieur du concours de recrutement auprès de l’Université de Rouen
2010 Membre du vivier de spécialistes internes à l’Université de Rennes 2, 18e section CNU
2007 (15 janvier 2007) Membre du jury de thèse (en tant que membre invité)  de Mademoiselle Sylvie Nicéphor, "L'Apprentissage de la composition musicale : regard sur la situation française durant la première moitié du XIXe siècle", Université de Paris-Sorbonne, Paris IV

 

Colloques, Journées d’études, Conférences,  (sélection)

ACTN. « Le cycle interprétation – geste – interprétation », Lang’Arts, Paris, Colloque international Penser l’art du geste en résonance entre les arts et les cultures, 30 juin 2016

ACTN. « Les variations de l’aperception ». GRHIS, Rouen, Journée d’étude Entendre l’invisible et voir l’inaudible, 27 avril 2016

ACLN. « La musique à Berlin entre 1961 et 1989 », Thèm’Axe 12, Pouvoir de la Musique, Musiques de pouvoir, Editions Lugdivine, 2015, pp. 124-136.

ACTN. 14 avril 2015, « Mots et flux. A propos de l’opéra Un re in ascolto de Luciano Berio », aCross’ 15, Colloque Les mots et les sons, Ville de Plaisir, Université Panthéon-Sorbonne/CNRS, Université de Rouen

ACTN. 16 mai 2014, « Fais voile vers le soleil, musique ‘intuitive’ de Karlheinz Stockhausen : une proposition d’analyse», 0 l’occasion de la journée d’étude Improvisation, Traces, Tracés, EA 3208,  organisée par Patrick Otto

ACTN. 31 janvier 2014, « interpréter aujourd’hui ou les choix face aux références tutélaires », colloque international Paradigmes de l’autorité, les 30, 31 janvier et 1er février 2014, Université François-Rabelais, Tours.

ACTN. 21 mars 2013, « L’improvisation comme manifestation du lyrisme », à l’occasion de la Journée d’étude Les caprices de l’improvisation dans la musique savante, CDMC / Cnsmdp, Paris, coordination Pierre-albert Castanet et Patrick Otto.

ACTN. 27 septembre 2012, « Improvisation et orchestre à partir de propositions de Morton Feldman », à l’occasion de la Journée d’étude Improvisation musicale et autorité, EA 6297 Interactons culturelles et discursives, Université de Tours.

ACTN. 12 mars 2010. « Contre-culture berlinoise avant 1989 », dans le cadre du séminaire de l’EA3208 Arts : pratiques et poétique : Compréhension, incompréhension : du malentendu à la provocation (thématique de la Journée d’Etude : La subversion)

COM. « la musique à Berlin entre 1961 et 1989 : un lien entre Est et Ouest ». 26 novembre 2009, Salle de la Cité, Rennes.  Dans le cadre des actons labellisées par la Communauté européenne « 1989 – 2009 : l’Europe libre et unie ».

ACTI. « L’écart, un point de rencontre entre l’art et le social. A propos de ‘ Ludwig van ‘ de Mauricio Kagel », Colloque « L’art surpris par le social », Université Rennes 2 Haute Bretagne, 29 novembre 2008.

COM. "Etude comparée des mises en musique du Faust  de Goethe au XIXe siècle en France et en Allemagne à la période romantique", Institut d'Etudes Politiques Rennes, 10 décembre 2007.

COM. "Genre et écriture musicale", 4e Rencontres inter-artistiques de l'Observatoire Musical Français, Université de Paris-Sorbonne, 19-22 mars 2007.

COM. "Les procédés de composition de Charles Koechlin : un exemple, La Course de printemps". Colloque international Charles Koechlin, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) & de Montréal, CRLM & OICM, 28 – 30 novembre 2006.

COM. « Le langage musical d’Arthur Honegger dans ses mélodies », Colloque « Arthur Honegger », organisé par l’Institut français de Munich, 25 et 26 novembre 2005.

COM. « L’improvisation simultanée dans les années 1960/1970. Ecriture d’une oralité figurée », in, Actes du Colloque international Ecriture et oralité, voies de la modernité musicale, l’Equipe de recherche Lieux et enjeux des modernités musicales, Université François-Rabelais, 29-31 janvier 2004, Tours.

 

Activités d'enseignement

Cours

Master 2. 2014-2015. « Théâtralisation du jeu musical » (Mauricio Kagel, Geoarges Aperghis, Heiner Goebbels, Karlheinz Stockhausen) New York music theater

Master 2. 2008. Participation au séminaire Ecriture et notation avec pour objet « Le dodécaphonisme et l’ultrachromatisme »

Master 1. 2014-2015 Cours d’histoire de la musique électroacoustique (les studios américains, l’IRCAM)

Master 1. 2011-2012. Atelier : Techniques d’écriture et processus créateur, « A partir d’écrits théoriques et d’œuvres représentatives seront abordées les techniques d’écriture et les différentes conceptions de la création musicale concernant les XIXe et XXe siècles. 

Licence L3. Depuis 2009 Cours d’écriture musicale. La période classique. La question du développement.

Licence L3. Depuis 2009. Cours d’écriture musicale. La période Baroque. La question de la variation.

Licence L3. Depuis 2008. Unité d’Enseignement Pré-professionnel. Création de deux cours en niveau L3 « Management d’un projet culturel », « les Festivals en France ».

Licence L3. 2004 / 2005, au sein de l’UED « concours » L3, une initiation à l’épreuve d’arrangement a été proposée (étude stylistique et réalisation sur Cubase).

Licence L2.  2013-2014. une pratique de la matière sonore est proposée par le biais de l’improvisation tant en Formation Musicale qu’en Écriture. L’enseignement de l’écriture musicale met l’accent par ailleurs sur une approche stylistique par auteur et selon les écoles et les traditions. Une attention particulière est donnée à l’usage des modes dans la musique depuis les années 1850 jusqu’à Olivier Messiaen ; sur un plan méthodologique, le recours aux textes d’auteurs a part égale avec les exercices pédagogiques.

 Concours. Ecriture musicale. Depuis 2001. La préparation aux épreuves d’écriture musicale est partagée avec d’autres collègues qu’il s’agisse du CAPES ou de l’agrégation (un cours spécifique sur Gabriel Fauré est assuré à ce niveau).
Participations régulières à la préparation à la « question transversale » et aux  thèmes proposés à l’étude :
2007-2008 « Musique et bruits », cours s’appuyant, pour cette occasion, sur les compositeurs suivants : Eric Satie, Edgar Varèse et Mauricio Kagel ;
2006-2008 « La représentation des identités culturelles étrangères chez les compositeurs romantiques », cours agencés en fonction de la posture adoptée par les compositeurs pour un corpus spécifique, la musique symphonique en l’occurrence ;
2004-2006 « La virtuosité » cours portant sur les techniques d’écriture musicale avec une attention particulière à l’orchestration de Richard Strauss ;
2001-2003 « Présence du répertoire populaire dans la musique savante du XVIIIe au XXe siècle dans la musique européenne », cours sur la musique romantique orchestrale française et une synthèse concernant le premier XXe  siècle, dispensé également en 2003 à l’université de Metz et à l’université de Reims. 
Par ailleurs, les interventions en commentaire d’œuvres ont essentiellement trait aux différents types d’orchestration.

CFMI (Centre de Formation des Musiciens Intervenants) Depuis 2005, un cours d’orchestration et suivi de composition est destiné aux étudiants inscrits en deuxième année au CFMI.
Atelier de Pratique Instrumentale Collective. Depuis 2013. Improvisation générative.

 

Postes occupés

2003 Maître de conférences à l’Université de Rennes II
1992 PRAG Université de Rennes II
1990 - 1992 Université de Bourgogne
1989 Université de Rennes II
1986 - 1990 Agrégation. Chargé de cours à l'Université de Bourgogne (analyse musicale, direction de l'Orchestre universitaire)
1988 - 1990 Titulaire de la classe d’analyse au Conservatoire du XVe  arrondissement de Paris.

Publications

Publications (sélection)[1]

DO. Patrick Otto & Christine-Vial-Kayser, L'Installation artistique : une expérience de soi dans l'espace et dans le temps, https://publications-prairial.fr/iris/  revue Iris, n° 40, UGA éditions, Litt & Arts, CNRS, 2020.

ACLN. « Postures d’interprétation et distances de résonance dans l’écriture pour piano de Michaël Lévinas », in, Pierre Albert Castanet et Muriel Joubert, Dir., La musique de Michaël Levinas, Editions Aedam Musicae, Château-gontier, 2020, 239-256.

ACLN. « Le cycle interprétation – geste – interprétation », in, Penser l’art du geste en résonance entre les arts de les cultures, Dir. Véronique Alexandre Journeau et Christine Vial-Kayser, Paris, L’Harmattan, 2017, p. 335-346.

DO. Musique et improvisation collective, Dir. Pierre Albert Castanet & Patrick Otto, Paris, Ed. L'Harmattan, 2016

ACLN. « L’improvisation à l’orchestre dans la seconde moitié du XXe siècle : la question de la  coordination à partir d’œuvres de Morton Feldman, Klaus Huber et Witold Lutoslawski », in, Improvisation musicale collective, Dir. Pierre Albert Castanet & Patrick Otto, Paris, Ed. L’Harmattan, 2016, p. 253-284.

ACLN. « La musique à Berlin entre 1961 et 1989 », Thèm’Axe 12, Pouvoir de la Musique, Musiques de pouvoir, Editions Lugdivine, 2015, pp. 124-136.

ACLN. Via… Création sonore - installation interactive - vidéo de Patrick Otto, ou « l’œuvre déployée » en question, in, Libérez les machines ! L’imaginaire technologique à l’épreuve de l’art, Dir. Pierre Braun, Rennes, Ed. Présent composé & Université de Rennes 2, 2012, p. 171-182.

ACL. " Les processus compositionnels de Charles Koechlin : Une illustration dans La Course de printemps", in, Charles Koechlin, compositeur et humaniste, Dir. Philippe Cathé, Sylvie Douche, Michel Duchesneau, Paris, Vrin, octobre 2010, p. 245-256.

ACLN. « Analogie et création musicale », in, En l’état. L’analogie, Dir. Pascale Borrel  & Denis Briand, U.F.R.A..L.C. & département Arts plastiques, Université Rennes 2 Haute Bretagne, n° 3, décembre 2009, p. 16-18.

ACLN. « Fondement esthétique et techniques  d’écriture dans Mynes (2007) »,in, Les cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, Volume 10 – n° 2, octobre 2009, p. 15-26.

ACLN. « Le langage musical d’Arthur Honegger dans ses mélodies », in, Peter Jost (Hrsg. / éd.), Arthur Honegger. Werk und Rezeption / L’œuvre et sa réception, Bern. Berlin. New York. Oxford. Wien, Peter Lang, SMG Schweizeriche Musikforschende Gesellschaft, SSM Société Suisse de Musicologie, SSM Società Svizzera di Musicologia, Série II – vol. 49, 2009, p. 323-340.

ACLN. « Focales acoustiques. Présences du sonore dans les collections du FRAC Bretagne. » Approches critiques. Université Rennes 2, Galerie Art et Essai. Journal d’exposition n° 1, Octobre, 2008,  p. 1-4.

ACLN « La mobilité : une caractéristique de l’harmonie post-romantique », Actes de la journée du 13 mai, in, Jérôme Rossi (coordination), L'Harmonie post-romantique. Analyse et esthétique. Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, Observatoire  Musical Français, Série conférences et séminaires, n° 30, 2007, p. 95-106.

ACLN. « Salomé de Richard Strauss. Recherche et application du modèle vocal », in, Actes du colloque international Le modèle vocal, collaboration Université Paris 8, Université Rennes 2, Rennes Auditorium le Tambour, 10 et 11 décembre 2004, Presses Universitaires de Rennes, 2007, p. 195-210.

ACLN. « La question du réemploi de structures et de formes dans un art de la représentation : l’exemple de l’opéra contemporain », in, Jean-Pierre Mialaret et Philippe Reynal (Ed.), Structure et forme : Du créateur au médiateur (Rencontres interartistiques de l’OMF. Actes de la journée du 24 mars 2004), Paris, Université de Paris-Sorbonne, 2006, p. 43-54.

ACLN. « Une conception du recueil de Lieder : les Mörike-Lieder  de Hugo Wolf », (Actes du colloque Centenaire Hugo Wolf 3 et 4 novembre 2003.), Annales Suisses de Musicologie, n° 24, Bern, Peter Lang, 2005, p. 159-178.

ACLN. « L’Evolution stylistique de Maurice Ravel », Ostinato rigore, n° 24, 2005, p. 69-84.

ACLN. « La polytonalité dans les oeuvres de Richard Strauss et de Paul Hindemith », in, Michel Fischer et Danièle Pistone (Ed.), Polytonalité / Polymodalité. Histoire et actualité. (Université de Paris-Sorbonne, Observatoire musical Français), Série Conférences et Séminaires, n° 21, Bourg-la-Reine, Editions  Zurfluh, 2005, p. 73-88.

ACLN. « Ecritures d’Opus number zoo de Luciano Berio : mise en œuvre d’un processus créateur », Musurgia, volume XI, n° 1-2, 2004, p. 95-188.

ACTN. « L’œuvre musicale et son exégèse : un des aspects du processus créateur au XXe siècle à partir de l’Encyclopédie Musiques », (Actes de la Journée d’études consacrée au premier volume de l’Encyclopédie Musiques d’Actes Sud, 6 mai 2004, Ecole Normale Supérieure, Paris), www.entretemps.asso.fr/Ulm/2003/Histoire/otto.html, 2004.

ACLN. « Les Chansons bretonnes de Charles Koechlin ou l’actualisation d’un répertoire ancien », in, Musique en Bretagne. Images et Pratiques. Hommage à Marie-Claire Mussat, Presses Universitaires de Rennes, 2003, p. 199-212.

ACLN. « Le Triptyque de Giacomo Puccini : prolongement et renouvellement d’un modèle opératique du XIXe siècle », Ostinato rigore, n° 19, 2002, p. 131-146.

ACLN. « Originalité du dernier poème symphonique de Franz Liszt, Von der Wiege bis zum Grabe », Ostinato rigore, n° 18, 2002, p. 113-128.

ACLN. Traces et influences de la modalité dans la formation de Claude Debussy, Paris, Université de Paris Sorbonne, 2000, 44 p.

ACLN. « Une Faust-symphonie de Franz Liszt », L’Éducation musicale, n° 453, novembre 1998, p. 2-5 et n° 454, décembre 1998, p. 2-6.

ACLN. « Albert Roussel, Le Festin de l’Araignée », L’Éducation musicale, n° 451-452, septembre 1998, p. 9-11.

 ACLN. « Luciano Berio, Sinfonia (troisième mouvement) », L’Éducation musicale, supplément au n° 402, novembre 1993, p. 35-55.

Publications pédagogiques

Capes interne d’éducation musicale, épreuve pratique (basse chiffrée sous un chant donné), Vanves, Cned, 1992, 43 p. (rééditions annuelles jusqu’en 2000 accompagnées de devoirs nouveaux).

(co-rédaction avec M. Péré) Cours de commentaire d’œuvre (destiné aux classes de premières A3 musique), Rennes, Cned, 1988, 167 p.

les séquences suivantes :

la mélodie : L’horizon chimérique de Gabriel Fauré, p. 56-59 ;
la sonate : 13ème sonate pour piano de Ludwig van Beethoven, p. 95-100 ;
la symphonie : 3ème symphonie de Johannes Brahms, p. 117-119 ;
le concerto : Concerto pour violon, A la mémoire d’un ange d’Alban Berg, p. 145-151.

(co-rédaction avec M. Péré) Cours de commentaire d’œuvre (destiné aux classes de terminales  A3 musique), Rennes, Cned, 1988, 127 p.

les séquences suivantes :

l’opéra : Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, p. 41-48, Wozzeck d’Alban Berg, p. 49-55 ;
la suite : Le Tombeau de Couperin (orchestration de la forlane) de Maurice Ravel, p. 68-69 ;
le trio : Trio op. 43 d’Arnold Schoenberg, p. 75-78 ;
la symphonie : Das Lied von der Erde de Gustave Mahler, p. 83-87 ; 2ème symphonie d’Henri Dutilleux, p. 88-90.

 

 

[1]

Codification des publications et productions

ACLN :  Articles dans des revues avec comité de lecture non répertoriées dans des bases de données internationales.

DepuisASCL :   Articles dans des revues sans comité de lecture.

BRE :     Brevets (indiquer les licences éventuelles).

INV :     Conférences données à l’invitation du Comité d’organisation dans un congrès national ou international.

ACTI :    Communications avec actes dans un congrès international.

ACTN :  Communications avec actes dans un congrès national.

COM :    Communications orales sans actes dans un congrès international ou national.

AFF :    Communications par affiche dans un congrès international ou national.

OS :      Ouvrages scientifiques (ou chapitres de ces ouvrages).

OV :      Ouvrages de vulgarisation (ou chapitres de ces ouvrages).

DO :      Directions d’ouvrages ou de revues.

AP :      Autres productions : bases de données, logiciels enregistrés, traductions, comptes rendus d’ouvrages,
rapports de fouilles, guides techniques, catalogues d’exposition, rapports intermédiaires de grands projets internationaux, etc.

Autres informations

Composition

Sur la quarantaine d’œuvres créées allant de pièces solistiques (Mutation pour clavicorde 2016) aux œuvres orchestrales (Mynes pour trio à cordes et orchestre 2007) en passant par l'usage de la transformation du son en temps réel dans le cadre de musique mixte (série Europa pour quatuor à cordes et ordinateur 2009-2011), une profondeur de champ sonore est récurrente par l'usage de groupes solistes associés à des ensembles plus vastes (Double pour violon, ordinateur et orchestre 2010), tout comme les ressources d'une improvisation collective (Graphiques pour instrument, performeur, vidéaste 2011). La voix est abordée par le mélodrame (Le Loup et la lune - Yvon Le Men - pour Théorbe et violon 2015), les chœurs d'enfants (Feuilles de route – Blaise Cendrars – 2015), le chœur mixte (Am Morgen dein Dach 2016). Enfin deux installations font partie des créations (Via... 2010) et (Ariane 2012).

CD, Apfel und Amsel, composition sur huit poèmes  de Jürgen Nendza, Label Jazzsick Records, n° 885150701140, Düsseldorf, 2018