Melanie Congretel

Grade :  
Maître de conférences
Fonctions et responsabilités :

* Enseignant-chercheur en socioécologie de la biodiversité

Coordonnées :

Université Rennes 2 - Département de Sociologie

UMR ESO (Espaces et Sociétés)

 

CV :
  • 2018 (avr-août) : post-doctorat en socio-anthropologie de l'environnement à l'INRA, UMR LISIS (ANR IDAE)
  • 2013-2017 : doctorat en sciences sociales à AgroParisTech (en collaboration avec l'Université Fédérale d'Amazonas au Brésil), intitulé "Une plante, des fils et des clones. Histoires amazoniennes de guarana(s) dans un monde globalisé" (sous la direction de F. Pinton)
  • 2013 (janv-juin) : chargée de mission pour la Chaire UNESCO-DEBATs (hébergée par AGroParisTech et le MNHN)
  • 2012-2013 : vacataire au Muséum National d'Histoire Naturelle - valorisation des collections d'ethnobiologie
  • 2011-2012 : M2 "environnement, développement, territoires et sociétés" AgroParisTech/MNHN
  • 2008-2012 : AgroParisTech - cursus ingénieur agronome
Activités de recherche :

Spécialisée en socio-anthropologie de l’environnement mais attachée aux approches pluridisciplinaires, je m’intéresse aux relations sociétés-milieux en privilégiant trois champs d’investigation :

  1. la production, le rôle social et la prise en compte des savoirs écologiques, en particulier dans l’agriculture,
  2. la diversité des formes et des processus de développement et d’innovation en lien avec la biodiversité
  3. les processus de recomposition de territoires dans le contexte actuel de globalisation des ressources, des marchés, des savoirs et des normes.

A travers ces travaux, je cherche à caractériser finement les interactions réciproques entre humains et reste du vivant, en attachant une attention particulière aux manifestations de l'agentivité des êtres vivants, au sens de leur capacité à faire et à nous faire faire des choses. Mes recherches s'inscrivent ainsi dans le courant émergent des humanités environnementales.

En termes d'objets, mes travaux se sont orientés principalement vers la relation Hommes-plantes et, plus récemment, vers le sol.

 

Activités d'enseignement :

Interventions dans les cursus suivants :

* L1 de sociologie - Université Rennes 2

* M2 ERPUR - Université Rennes 1

* Agrocampus Ouest - spécialité Génie de l'environnement

Publications :

Congretel M., 2017. Une plante, des fils et des clones. Histoires amazoniennes de guaraná(s) dans un monde globalisé, Thèse de doctorat en Sciences sociales, Paris, AgroParisTech, 378 p.

Congretel M., Pinton F., 2016. Disqualifier pour qualifier : enjeux et acteurs de la constitution d’une identité standard pour le guaraná de Maués, Développement durable et territoires, 7 (3), en ligne, URL : http://developpementdurable.revues.org/11415

Pinton F., Congretel M., 2016. ¿Innovar para resistir? La territorialización de la guaraná en la Amazonía (Brasil),   EUTOPÍA, 10 : 25-40, URL :  http://dx.doi.org/10.17141/eutopia.10.2016.2404

Congretel M., 2017. L’intention des métaphores : manipulations du guaraná en Amazonie brésilienne, in Lieutaghi, P. & Musset, D. (Eds.), Les plantes manipulées : morales du végétal ?, Actes du séminaire annuel d’ethnobotanique du domaine européen de Salagon (2015), Mane, éditions Salagon musée et jardins : 66-82.

Congretel M., 2015. La parota dans l’Occident mexicain, témoin et actrice des recompositions temporelles, in Lieutaghi, P. & Musset, D. (Eds.), Temps des plantes, temps des humains, Actes du séminaire annuel d’ethnobotanique du domaine européen de Salagon (2013), Forcalquier, éditions C’est-à-dire : 113-127.