Laurence Beaud

Grade :  
Maître de conférences
Fonctions et responsabilités

Enseignante-chercheure en Sciences du langage, UFR Sciences humaines, Université Rennes 2.

Membre du LIRIS EA 7481.

Membre du comité de rédaction de Tétralogiques.

 

CV

2012-2016 : Co-responsable de l'axe "Langage et société" du CIAPHS

2007 - 2010 : Responsable de la filière des Sciences du langage

2002 - 2005 : Directrice adjointe de l’U.F.R Sciences humaines

Depuis 1999 : Maître de Conférences en Sciences du langage (Université de Rennes 2)

1996 - 1998 : ATER (Université Grenoble 3)

1996 : Doctorat en Sciences du langage (Direction : Pr. Michel Dabène ; Université Grenoble 3)

Thèse : Analyse des interactions monolocutives. A la recherche du dialogisme. Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 1998.

1993 : DEA en Sciences du langage – Maîtrise FLE (Université Grenoble 3)

1992 : Maîtrise en Sciences du langage (Université Grenoble 3)

1991 : Licence en Sciences du langage (Université Grenoble 3) 

Activités de recherche

Mes recherches en sciences du langage sont centrées sur l'analyse de la communication ; Elles s’inscrivent dans le cadre général d’une sociolinguistique (modélisation des usages verbaux et non verbaux) et dans le cadre particulier d’une pragmatique clinique (analyse différentielle des troubles de la communication chez l’enfant notamment). 

Publications

Articles de revue

Gaborieau P., Beaud L., (2016), L’arbre qui cache la forêt. De l’origine du langage à la spécificité de l’humain, in Tétralogiques, 21, « Existe-t-il un seuil de l’humain ? ».

Le Bot J.-M., De Guibert C., Beaud L., Gaborieau P. (2012), Anthropologie clinique et langage animal, Etudes rurales, 189, 75-90. [hal url="http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00763708"]

Beaud L. (2011), Sur la littéralité autistique : Langage et communication sociale à l’épreuve de la métaphore, Glossa, 110, 26-48.

Beaud L., De Guibert C. (2011), Identité et spécificité du « pédantisme » dans le syndrome d’Asperger, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 59, 469-477.

Beaud L., Quentel J.-C. (2011), Information et vécu parental du diagnostic de l’autisme. I. Premières identifications et nature des premières inquiétudes, Annales Médico-Psychologiques, 169, n°1, 54-62.

Beaud L., Quentel J.-C. (2011), Information et vécu parental du diagnostic de l’autisme. II. Effets des troubles et qualité de vie parentale, Annales Médico-Psychologiques, 169, n°2, 132-139.

Beaud L. (2010), L’écholalie chez l’enfant autiste : un trouble pragmatique de l’unité interactionnelle ?, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 58, 168-176.

Quentel J.-C., Beaud L. (2008 et 2009), La déconstruction du langage à travers la théorie de la médiation, Al-Lisaniyyat, Revue algérienne des sciences et technologies du langage, N°14 et 15, 25-39.

Beaud L., De Guibert C. (2009), Le syndrome sémantique-pragmatique : dysphasie, autisme ou « dysharmonie psychotique » ?, La psychiatrie de l’enfant, Volume 52, 1, 89-130. [hal url=" http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01026088"]

Beaud L., Cahagne V., Guyard H. (2008), Alors, comment allez-vous ? Entrée en matière dans une consultation médicale, Langage et Société, n°126, 57-74.

Beaud L., De Guibert C. (2005), La pathologie comme seule « exception qui confirme la règle » ? Exemple de l’autisme, Faits de langue n°25, L’exception entre les théories linguistiques et l’expérience, 93-96.

De Guibert C., Beaud L. (2005), Différence entre autisme de Kanner et « psychose infantile » : déficits d’unité vs d’identité de la situation ?, Psychiatrie de l’enfant, XLVIII, 2, 391-423. [hal url=" http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00343521"]

Beaud L. (2003), Pragmatique des échanges questions/réponses entre deux cliniciens et un enfant autiste, CALAP n°23,  Sémiologie des expressions autistiques, 143-159.

Chevrot J.-P., Beaud L., Varga R. (2001), Developmental data on a French sociolinguistic variable: Post-consonantal word-final /R/, Language Variation and Change, 12, 295-319.

Chevrot J.-P., Beaud L., Varga R. (2000), L’apprentissage des unités phonologiques variables : l’exemple du /R/ post-consonantique final en français, LINX n°42, 89-100. 

Articles dans des ouvrages collectifs

Beaud L. (2001), Regarder et toucher l’autre : qu’en est-il de cet engagement affectif chez l’enfant autiste ? in Emotions, interactions et développement, Grenoble, textes réunis par J.-M. Colletta et A. Tcherkassof, LPS Université Pierre Mendès France, Grenoble II, LIDILEM Université Stendhal, Grenoble III, 28/29 juin.

Beaud L. (2000), Baby-talk et gestion discursive des émotions, in Les émotions dans les interactions, sous la dir. de C. Plantin, M. Doury et V. Traverso, CDrom, Presses Universitaires de Lyon.

Beaud L. (1998), Un exercice extra-ordinaire : définir le dialogue et le monologue, in Pratiques langagières et didactiques de l’écrit, Hommage à Michel Dabène, Textes réunis par F. Grossmann, IVEL-LIDILEM, Université Stendhal-Grenoble III, 157-171.

Beaud L. (1998), Les emplois non prototypiques des références personnelles dans les interactions monolocutives, in Bonnet V., Lang A., Paulin P. (éds), Recueil des journées jeunes linguistes à Lyon, Lyon, Université Lumière Lyon 2.

Direction d’ouvrage collectif

(Responsabilité de numéro de revue)

Neurone et psyché, Tétralogiques, 16, Presses Universitaires de Rennes, 2004. 

Communications orales

Beaud L., de Guibert C., Deneuville A. (2004). Linguistique et cliniques des troubles du langage chez l’enfant, Communication aux Journées d’Etude : Acquisition du langage : quelles applications / implications sur le terrain ? organisées par le laboratoire ATILF, le CRAPEL et le réseau AISL – Nançy, 17-18 septembre 2004.

Beaud L., de Guibert C. (2003). La pathologie comme seule « exception qui confirme la règle » ? Exemple de l’autisme, Communication au ColloqueL’exception. Entre les théories linguistiques et l’expérience, organisé par la revue Faits de langue, Paris, 10-11 Juin 2003.