Laura Naudeix

Grade
Maître de conférences
Coordonnées
Coordonnées

Email: laura.naudeix[at]univ-rennes2.fr

Bureau B231, Bâtiment B

Adresse: UFR ALC - Département arts du spectacle

Campus Villejean Place du recteur Henri Le Moal CS 24307 35043 Rennes cedex

Fonctions et responsabilités

Enseignante-chercheuse en études théâtrales.

Co-responsable avec Jean-Baptiste Massuet de la première année de Licence Arts du spectacle.

Responsable des enseignements de méthodologie en première année de Licence parcours théâtre (méthodo disciplinaire) licence 1: méthodo documentaire, et licence 2 et 3: méthodo du projet professionnel.

CV

Parcours professionnel

2013          Maître de conférences en études théâtrales, Université Rennes 2.

2002-2013  Professeur agrégé détaché auprès de l'Université Catholique de l'Ouest, Angers.

1998-2002  Allocataire-Moniteur Normalien puis ATER, Université Paris IV-Sorbonne.

Parcours académique

2001        Doctorat: Dramaturgie de la tragédie en musique (1673-1764). Sous la direction de Georges Forestier (Université Paris IV-Sorbonne).

1997         DEA de Lettres : Les Métamorphoses de Méléagre. Comparaison de tragédies et de livrets de tragédies lyriques (Textes de Hardy, Benserade, Boursault, Danchet, Lagrange-Chancel et Joly).

1996           Agrégation de Lettres Modernes.

1995       Maîtrise de Lettres Modernes : Les Palais enchantés. Dieux et magiciens dans les tragédies lyriques de Philippe Quinault et Jean-Baptiste Lully.

1993           Admission à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay / Saint-Cloud, spécialité Lettres Modernes.

Activités de recherche

Poétique et dramaturgie du spectacle d'opéra

Dans mes recherches, l’opéra est envisagé comme un spectacle complexe, faisant jouer simultanément la poésie, le théâtre, la musique (vocale et instrumentale), les machineries et la danse en vue de produire des effets de sens et des émotions cohérentes. Cette approche m'amène à travailler régulièrement sur les interactions entre les thématiques et les imaginaires poétiques, la musique et la danse au sein des représentations spectaculaires des XVIIe et XVIIIe siècles.

Pour une histoire de la représentation lyrique: les limites du théâtre

Le défi est d'inscrire une perspective historique dans les activités d'un laboratoire tourné vers les questionnements du spectacle vivant. Je souhaite faire l’expérience d’utiliser pour des siècles dit « anciens » les outils familiers des chercheurs en arts du spectacle – notamment les théories de la performance et surtout l’inspiration anthropologique de Victor Turner, utile pour interroger la spécificité du spectacle d'opéra et la notion de « spectacle de participation », cruciale aux époques envisagées.

Après avoir préparé l’édition des textes de la querelle de la musique italienne, qui orientent la réception des opéras de Lully comme fondateurs du « goût français » jusqu’à aujourd’hui, à paraître aux éditions des Classiques Garnier, je prépare également l’édition de textes critiques des XVIIe et XVIIIe siècles sur la réception du spectacle de l’opéra.

Je souhaiterais également proposer un questionnement historiographique de l'histoire du spectacle, notamment en réfléchissant aux contours de l'activité théâtrale en contexte festif: les sources seront non seulement les témoignages historiques, mais étalement les textes des premiers historiens et théoriciens des fêtes publiques, ballets et opéras, et parmi eux Claude-François Ménestrier S.J. Louis de Cahusac et Jean-Jacques Rousseau.


Membre de l'équipe Arts, Pratiques et Poétiques (EA 3208), Laboratoire théâtre.


Secrétaire de l’Association pour un Centre de Recherche sur les Arts du Spectacle aux XVIIe et XVIIe siècles, présidée par Jean-Noël Laurenti (Université de Pau-Pays de l’Adour), reconnue Société savante.

Association pour un Centre de Recherche sur les Arts du Spectacle aux XVIIe et XVIIIe siècles: http://www.acras17-18.org/

Responsable de la liste de diffusion:

https://groupes.renater.fr/sympa/info/acras.17.18


Activités d'enseignement

2018-2019

Licence 1 :

Théâtre, Histoire et Société 1 (Antiquité - XVIIe siècle).

Licence 2 :

Histoire du théâtre (XVIe-XVIIe siècles): un âge baroque.

Théorie: Introduction à l'esthétique théâtrale.

Licence 3:

Histoire du théâtre: histoire et théorie du jeu de l'acteur.

Histoire du théâtre: les lieux de la représentation théâtrale.

Licence parcours du comédien/Théâtre national de Bretagne:

Le jeu de l'acteur classique.

UEO Le livre et ses ornements (Moyen-âge/Epoque moderne):

Formes et usages du livre de fêtes.

Master 1 : Recherche appliquée:

Séminaire: pour une « théorie critique comparée » du théâtre.


Publications

Ouvrage scientifique:

Dramaturgie de la tragédie en musique (1673-1764), Paris, Honoré Champion, collection Lumières classiques, 2004.

Direction d’ouvrage:

En collaboration avec Nathalie Le Luel, Denis Huneau et Anne Vincent, L'Œuvre d'art dans le discours: forme, signe, projet, [s. l.], Delatour, 2017.

En collaboration avec Anne-Madeleine Goulet, La Fabrique des paroles de musique à l’âge classique, Wavre, Mardaga-Centre de Musique Baroque de Versailles, 2010.

Editions critiques:

François Raguenet, Jean-Laurent Le Cerf de la Viéville, La Première querelle de la musique italienne (1702-1706), Paris, Classiques Garnier, 2018.

Louis de Cahusac, Ecrits sur la danse, dans le cadre du projet OBVIL-Discours sur la danse: La Danse ancienne et moderne (1754) : [http://obvil.sorbonne-universite.site/corpus/danse/cahusac_danse-ancienne-moderne] et Articles pour l'Encyclopédie (1751-1757): [http://obvil.sorbonne-universite.site/corpus/danse/cahusac_encyclopedie-anthologie].

Paratextes : Balthazar de Beaujoyeulx, Le Ballet comique de la Reine (1581): Avis au lecteur, Dédicace et Préface Pierre Perrin, Avant propos de la Pastorale d'Issy (1659) Pierre Perrin, Avant propos du Recueil des paroles de musique (1660) Pierre Perrin, Second Avant propos de Pomone (1671) pour le projet Les Idées du Théâtre, ANR dirigée par Marc Vuillermoz, [en ligne :] http://idt.huma-num.fr/index.php

Molière, Les Amants magnifiques, Psyché et La Comtesse d’Escarbagnas : notice et annotation des pièces et des livrets en collaboration avec Anne Piéjus, in Œuvres complètes, sous la direction de Georges Forestier et Claude Bourqui, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2010.

Molière, Corneille, Quinault, Psyché : édition du texte du livret et de la tragédie, Edition monumentale des œuvres de Jean-Baptiste Lully, sous la direction d’Herbert Schneider et Jérôme de La Gorce, Hildesheim ; Zürich ; New York, G. Olms, 2008.

Louis de Cahusac, La Danse ancienne et moderne ou Traité historique de la danse (1754), présentation, notes, annexes, en collaboration avec Jean-Noël Laurenti et Nathalie Lecomte, Paris, Desjonquères-Centre National de la Danse, avec le soutien du Centre National du Livre, 2004.

En préparation:

Ouvrage collectif: Molière à la cour: Les Amants magnifiques en 1670, Presses Universitaires de Rennes.

Anthologie : Les Spectateurs de l’opéra : collection des textes critiques autour de l’opéra français des XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Classiques Garnier.

Contributions et chapitres

« Le débat sur le chœur ancien : Louis Ladvocat et la poétique de l’opéra», in Bernard Dompnier, Catherine Massip, Solveig Serre (éd.), Musiques en liberté. Entre la cour et les provinces au temps des Bourbons, Mélanges en hommage à Jean Duron, Paris, École nationale des chartes, 2018, p. 443-454.

« Qui est l’auteur d’un ballet de cour ? Du Paradis d’amour (1572) aux Fâcheux (1661) », in Sabine Chaouche, Estelle Doudet, et Olivier Spina (dir.), Ecrire pour la scène (XVe-XVIIIe siècle), European Drama and Performance Studies, 9, 2017, p. 97-113.

La Cenerentola, Rennes 2015, coord. Laura Naudeix, textes de Laura Naudeix, Marion Denizot et Céline Frigau-Manning, entretiens et documents, dans La Fabrique du spectacle, dir. Sophie Lucet, [en ligne:] http://www.fabrique-du-spectacle.fr/spectacles/la-cenerentola

« Le sens du passé : Atys, 24 ans après », dans Atys de Lully, Christie / Villégier : Atys 1987, L’Avant-Scène Opéra (Analyse musicale de Jean Duron), n°94, 2011, p. 2-4.

« Le chanteur est-il un acteur ? Étapes d’une réflexion française sur le théâtre d’opéra », Musique et littérature : Rencontres Sainte Cécile, sous la direction d’Aude Locatelli, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2011, p. 51-65.

« Le Carnaval de Venise : comme un cabinet des miroirs », dans Le Carnaval de Venise d’André Campra et Jean-François Regnard : livret, étude et commentaires, textes réunis par Jean Duron, Wavre, Mardaga-CMBV, 2010, p. 49-59.

Elaboration du dossier des pièces : Les Amants magnifiques, Psyché et La Comtesse d’Escarbagnas du site Internet de l’ANR Molière 21, sous la direction de Claude Bourqui, 2009-2010 [en ligne :] http://moliere.huma-num.fr/base.php?Les_Amants_magnifiques

« Cadmus et Hermione : œuvre modèle ou expérience concluante ? » dans Cadmus et Hermione, tragédie en musique de Jean-Baptiste Lully (1673) : livret, étude et commentaires, textes réunis par Jean Duron, Wavre, Mardaga-CMBV, 2008, p. 177-199.

« Jean-Baptiste Rousseau, aventurier du littéraire », dans Vénus & Adonis, tragédie en musique de Henry Desmarest (1697) : livret, étude et commentaires, textes réunis par Jean Duron et Yves Ferraton, Liège, Mardaga-CMBV, 2006, p. 51-58.

« The choirs in the opera: concocting common sense », dans Making Things Public – Atmospheres of Democracy (La Chose publique, Atmosphères de la démocratie), catalogue de l’exposition du Zentrum für Kunst und Medientechnologie (ZKM), édité par Bruno Latour et Peter Weibel, Karlsruhe, Cambridge, ZKM-The MIT Press, 2005, p. 886-893.

« Le Mariage forcé, ballet et comédie, ou comment se dégager de la parole », Molière et la musique, Des états du Languedoc à la cour du Roi-Soleil, sous la direction de Catherine Cessac, Montpellier, Presses du Languedoc, 2004, p. 37-43.

A paraître:

Chapitre : “Opera in France c.1640-1700s”, in The Cambridge Companion to Early Opera, sous la direction de Jacqueline Waeber, Cambridge University  Press.

Plusieurs chapitres dans Histoire de l'opéra en France, sous la direction d'Hervé Lacombe, Fayard.

Chapitre : « La féerie sur la scène de l’Académie Royale de Musique (1673-1791) », dans La Bibliothèque des Génies et des fées, volume 20, sous la direction de Nadine Jasmin, Paris, Honoré Champion, collection Sources classiques.

Notices de plusieurs opéras d’André Campra (Les Ages, Les Amours de Mars et Vénus, Aréthuse, Hippodamie, Iphigénie en Tauride, Les Muses, Télèphe), pour le Dictionnaire de l’Académie royale de musique, sous la direction de Sylvie Bouissou, France Marchal-Ninosque et Pascal Denécheau, Paris, Classiques Garnier.

Articles dans des revues à comité de lecture:

« Pour une poétique des machines d'opéra. Les articles de Louis de Cahusac dans l'Encyclopédie (1753–1756). », in Marie Bouhaïk-Gironès, Mélanie Traversier et Olivier Spina (dir.), Mécanique de la représentation, Machines et effets spéciaux sur les scènes européennes, XVe-XVIIIe siècles, Revue d'Histoire du Théâtre, 278, 2018, p. 117-134.

« Le ballet de Sigalion : la tradition au service de la jeunesse » dans Archéologie d’un spectacle jésuite. Polymestor et Sigalion ou le secret (1689), numéro spécial consacré aux travaux du séminaire « Théâtre et musique dans les collèges français au XVIIe siècle : enjeux théoriques, aspects historiques, littéraires et musicaux » (IRPMF – Institut de Recherche sur le Patrimoine Musical Français du CNRS) dirigé par A. Piéjus (2002-2005), XVIIe siècle, n° 238, janvier-mars 2008, p. 41-56.

En collaboration avec Carine Barbafieri, « Polymestor à l’épreuve du secret : l’efficacité du regard », Id., pp. 27-40.

« Présence de la tragédie en musique française dans les opéras londoniens de Händel » dans Migrations culturelles de l’histoire de la représentation aux XVIIIe et XIXe siècles en Europe, Musicorum, volume 3, avril 2005, p. 43-59.

Actes de colloques

« Créer un créateur. La figure de Lully dans la querelle de la musique italienne (1702-1706) », dans Jeanne-Marie Hostiou, et Alexis Tadié (dir.), Querelles et création en Europe à l’époque moderne, Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 109-123.

« La valeur de l’émotion à l’Opéra », dans Pierre-Henry Frangne, Hervé Lacombe, Marianne Massin et Timothée Picard (dir.), La Valeur de l’émotion musicale, Rennes, PUR, 2017, p. 199-215.

« Inventer l’espace du goût : les lieux du dialogue dans la Comparaison de la musique italienne et de la musique française de Le Cerf de la Viéville », dans Jean-Pierre De Giorgio, Sandrine Dubel, Françoise Laurent et Françoise Le Borgne (dir.), Espace-temps du dialogue littéraire, Clermont-Ferrand, Presses de l'Université Blaise Pascal, 2017

« “Les Musiciens Français sont des Anciens pour nous en comparaison des Italiens” : enjeux de l’écriture moderne dans la querelle de la musique italienne (1702-1705) », Ecrire et penser en moderne (1687-1750), Claudine Poulouin et Christelle Bahier-Porte (dir.), Genève-Paris, Slatkine-Honoré Champion, 2015, p.145-161.

« La liberté du chant au risque de la prière dans l’Orfeo de Monteverdi », dans Luce Albert, Pauline Bruley, Anne-Simone Dufief (dir.), La Supplication, Discours et représentation,Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 85-98.

« La “mélodie harmonieuse des cieux” : musiciens visibles ou cachés dans le ballet français du XVIIe siècle », dans Bénédicte Louvat-Molozay et Xavier Bisaro (dir.), Les Sons du théâtre, Angleterre et France (XVIe-XVIIIe siècle). Éléments d’une histoire de l’écoute, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, p. 73-84.

« Atys, 1987-1989 : une production sans tradition », dans dans Sabine Chaouche, Denis Herlin et Solveig Serre (dir.), L’Opéra de Paris, la Comédie-Française et l’Opéra Comique (1672–2010), Paris, Ecole des Chartes, Etudes et Rencontres, 2012, pp. 337-346.

« Lyrisme et langage dramatique chez André Campra », dans Catherine Cessac (dir.), Itinéraires d’André Campra, d’Aix à Versailles, de l’Eglise à l’Opéra (1660-1744), Wavre, CMBV-Mardaga, 2012, pp. 203-214.

« Le merveilleux dans la structure de l’opéra baroque français », dans Agnès Terrier et Alexandre Dratwicki (dir.), Le Surnaturel sur la scène lyrique du merveilleux baroque au fantastique romantique, Lyon, Symétrie, Palazetto Bru-Zane, 2012, pp. 67-75.

« Louis de Cahusac : du poète d’opéra au metteur en scène », dans Mara Fazio et Pierre Frantz (dir.), La Fabrique du théâtre, Avant la mise en scène (1650-1880), Paris, Desjonquères, 2010, pp. 378-388.

« La Querelle des Bouffons est-elle une querelle dramatique ? », dans Emmanuelle Hénin (dir.), Les Querelles dramatiques à l’âge classique (XVIIe-XVIIIe siècles), Louvain- Paris-Walpole, Peeters, 2010, pp. 255-269.

« Atys en 1987 : invention de l’opéra français », dans Alexandre Dratwicki et Agnès Terrier (dir.), L’Invention des genres lyriques français et leur redécouverte au XIXe siècle, Lyon, Symétrie-Palazetto Bru-Zane, 2010, p.  461-478.

« Le jeu du chanteur dans l’esthétique spectaculaire de l’opéra lulliste », dans Jacqueline Waeber (dir.), Musique et Geste en France de Lully à la Révolution, Berne, Peter Lang, Publications de la société suisse de musicologie, 2009, p. 43-54.

« Tragédie et ballet : enjeux d'une forme mixte », dans Anne Piéjus (dir.), Plaire et instruire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2007, pp. 55-69.

« Stratégies narratives dans les livrets de Philippe Quinault. Hypothèse des “univers imaginaires de référence” », dans Buford Norman (dir.), Formes et Formations au XVIIe siècle, Papers on French Seventeenth Century Literature, 2005, pp. 149-159.

« Atys-Pausanias, les meurtres fantasmatiques ou le héros face à lui-même », id., pp. 85-95.

« Renaud ou la suite d’Armide de Pellegrin et Desmarest : une poétique du souvenir », Les Belles infidèles de La Jérusalem délivrée, La fortune du poème du Tasse, textes réunis par Raymond Abbrugiati et José Guidi, Presses Universitaires de Provence, 2004, pp. 215-232.

« Tragédie en musique et tragédie déclamée : Antoine Danchet, un dramaturge habile », Campistron et consorts : tragédie et opéra en France (1680-1733), textes réunis par Jean-Philippe Grosperrin, Littératures classiques, 52, automne 2004, pp. 291-302.

A paraître:

« Foyer et territoire dans la Comparaison de la musique italienne et de la musique française », colloque international Les Foyers artistiques à la fin du règne de Louis XIV (1682-1715), dir. A.-M. Goulet, R. Campos, M. Da Vinha, Versailles, novembre 2015.

« Psyché, figure paradoxale de la vulnérabilité dans la tragédie-ballet de Corneille et Molière (1671) », colloque international Formes et figures de la vulnérabilité, de la fin du Moyen-Âge aux siècles classiques, dir. Cécile Lignereux et Stéphane Macé, Université de Grenoble, septembre 2015.

« The impact of economics on artistic creation: the case of Rameau’s opéras-ballets », Jean-Philippe Rameau : International Anniversary Conference, organisé par Graham Sadler, Jonhattan Williams, Alain Viala, Saint-Hilda’s College, Oxford, septembre 2014.

« Murmure, rires, applaudissements : formes et enjeux de la voix du public dans la Muse historique de Loret », La "voix du public". Les Manifestations sonores du spectateur (théâtre, opéra, ballet, parades…) en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, colloque international organisé par Sarah Nancy, Julia Gros de Gasquet, Université Paris III, novembre 2013

« Scanderbeg on the French Operatic Stage: the Turkish Subject as a Mediation for Fiction », Ottoman Empire and European Theatre IV, The Turkish Subject in Ballet and Dance from the Sixteenth Century Onwards, Don Juan Archiv,  Unesco International Theatre Institute, Vienne, avril 2011.

Autres informations

Organisation de colloques et journées d’études

Organisation en collaboration avec Anne-Madeleine Goulet (CNRS) du colloque international: "Les Amants magnifiques: réinventer un divertissement royal" (Rennes, janvier 2017) https://www.univ-rennes2.fr/arts-pratiques-poetiques/actualites/colloqu…

Programmatrice avec Audrey Giboux et Emmanuel Buron de l'édition 2015 du Festival Transversales et co-organisation du colloque "La théâtralité comme (contre)-modèle esthétique. Perspectives artistiques croisées", Université Rennes 2, 29-30 janvier 2015.

Le corps dans la mise en spectacle des œuvres des XVIIe et XVIIIe siècles : Maintien, mouvement et geste des comédiens, chanteurs et danseurs, rencontres internationales, en collaboration avec Jean-Noël Laurenti (Association pour un Centre de Recherche sur les Arts du Spectacle aux XVIIe et XVIIIe siècle), Centre de Recherche du château de Versailles, Centre de Musique Baroque, Printemps des Arts, Versailles-Nantes, mai 2009.

L’Art des castrats au XVIIIe siècle : nouvelles approches, Journée d’étude internationale, à l’occasion de l’anniversaire de la fondation du Centro Studi Farinelli (Bologne) organisée par Patrick Barbier et Laura Naudeix (GRIHF), Université Catholique de l’Ouest, Angers, avril 2008.

Organisation de séminaires

2014 et 2015: avec Anne-Madeleine Goulet et Rémy Campos: "Séminaire Jeunes chercheurs", Versailles, CMBV.

2006, 2007, 2008: avec Anne-Madeleine Goulet: "La Fabrique des Paroles de musique à l'âge classique", Versailles, CMBV.