Isabelle Ruiz

Grade :  
Maître de conférences
Fonctions et responsabilités :

Enseignant-chercheur en études germaniques

Membre du CELLAM, EA 3206

Directrice adjointe du département d'allemand

Responsable du master MEEF, parcours allemand

Coordinatrice des échanges erasmus et des relations internationales pour le département d'alleman

Coordonnées :

isabelle.ruiz [at] uhb.fr

Campus de Villejean, bâtiment des langues

Bureau L 252

Tel: +33-2 99 14 76 36

CV :

Née le 13-06-1962

Titres universitaires

Agrégée d’allemand (1988)

Docteur en études germaniques : thèse de doctorat nouveau régime

Titre de la thèse : Johannes Urzidil. Le dernier conteur pragois de langue allemande entre l’engagement et la distance. Soutenue à l’université de Paris III en 1997. Directeur de recherche : Pr. Gerald Stieg

Activités de recherche :

Thèmes de recherche développés :

Littérature et société autrichienne 1850-1938

 Littérature praguoise de langue allemande

Transfert culturels germano-tchèques

Littérature du Tournant de 1989 [Wendeliteratur] –

Littérature narrative de la RDA et de l’ex-RDA

 

Mots clés :

Ecriture de la mémoire

Littérature de l’exil

Littérature et histoire

Avant-garde et « postmodernité »

Contre-culture

 

Activités d'enseignement :

Enseigne depuis 2000 en allemand LLCE

En Licence LLCE

1ere année

Littérature depuis 1945 en RDA et RFA

Méthodologie de l’écrit

2e année :

Géographie physique et humaine de l’Allemagne et de l’Autriche.

Pensée politique en Allemagne du despotisme éclairé à l’ère napoléonienne (1750-1815).

Version

3e année :

Civilisation XIXe s. « L’idée de nation dans l’espace germanique »

Géopolitique de l’Allemagne

Littérature : Joseph Roth, Radetzkymarsch.

 

Master 1

2004-2008  Fondamentaux (Cours transversal pour étudiants de russe, de breton et d’allemand) : Eléments de narratologie.

2008-2015   romans du tournant historique de 1989 : Thomas Brussig, Helden wie wir, Christa Wolf, Was bleibt¸ Jens Sparschuh, Zimmerspringbrunnen, Wolfgang Hilbig, « Ich ».

 

PREPARATION aux CONCOURS

CAPES et agrégation d’allemand

2001-2002  Option civilisation de l’agrégation : L’Autriche 1918-1938

2002-2003  L’ère bismarckienne

2003-2004  L’ère wilhelmienne

2004-2005  Grimmelshausen, Simplicissimus

2006-2008  Le romantisme politique

2007-2008 Chargée des devoirs au CNED pour le romantisme politique (Sujets et correction de     la dissertation, du commentaire dirigé de CAPES, de l’explication de texte pour l’oral de l’agrégation)

2008-2010 Heinrich Mann, Der Untertan

2004-2010  Préparation à l’épreuve orale dite ELE

2004-2009   Version écrite CAPES et agrégation + version orale agrégation

2011-2012 Chargé de cours d’agrégation à l’université de Nantes : « La poésie de l’exil en langue allemande 1933-1945 ».

2012-2013 Chargée de cours d’agrégation à l’université de Nantes : « La poésie de langue allemande autour de 1900 »

Chargée de devoir au CNED (Sujet et correction de l’exposé en français pour l’option littérature de l’agrégation : la poésie de langue allemande autour de 1900)

2014-2015 Direction de cours et livraison de sujet et corrigé de devoir au CNED pour l’option littérature de l’agrégation d’allemand : « La poésie du Sturm und Drang »

 

CAPES et agrégation de Lettres modernes

2004-2010  Version allemande à l’écrit et commentaire de texte à l’oral

 

Allemand pour non-spécialistes (LANSAD)

2000-2007 pour assidus et dispensés (cours envoyés au SUED)

2007-2010 seulement pour les dispensés d’assiduité, c’est-à-dire au téléenseignement.

2011-2015 UEL niveau 3 pour assidus et dispensés

….

2010-2013 Membre du jury de l’agrégation externe d’allemand

Publications :

- Traduction précédée d’un avant-propos : L’or de Caramablu. Récit de Johannes Urzidil. Horay, 1998, 112 p.

- « Le rôle d’Adalbert Stifter dans l’oeuvre de Johannes Urzidil », in Austriaca, n°48, juin 1999, p.
77-93.

- « Die Aula » ou l’autocritique constructive, in QUEVAL, M.H., Die Aula – Hermann Kant,
Editions du Temps, Coll. Lectures d’une oeuvre, 1999, p. 103-130.

- « Johannes Urzidil : un écrivain pragois en marge de l’Histoire », in AZUELOS, Daniel/ LEROY DU CARDONNOY, Eric, Seuil(s), limite(s)et marges, L’Harmattan, 2001, p. 281-293.

- Compte-rendu de « Heinrich Heine, Tableaux de voyage. Trad., notes et postf. par Florence Baillet, Paris Cerf, 2000 », in Revue de synthèse, 2002, p. 256-259.

- « La valeur mythique et anthropologique de l’enfance dans l’œuvre de Johannes Urzidil », in Cluet, Marc (Dir.), Le culte de la jeunesse et de l’enfance en Allemagne. 1870-1933, Presses Universitaire de Rennes, 2003, p. 309-321.

- « Electre 1903. Hofmannsthal et la psychanalyse », in L’Avant-scène théâtre n°1220, mars 2007, p. 70-75.

- « Peter Altenberg, le poète de la Sommerfrische dans les environs de Vienne », in CLUET, Marc (Dir.), Villégiatures à l’allemande. Les origines germaniques du tourisme vert. 1850-1950, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 233-247.

- « Leben bis Männer von Thomas Brussig oder Die kleinen Männer des Fußballs », in: AGARD, O., HELMREICH, C., VINCKEL-ROISIN, H. (Ed.), Das Populäre, Göttingen: V&R unipress, 2011, p. 237-253.

- „La satire de l’histoire chez Johannes Urzidil ou la guerre de 14-18 racontée par le dernier conteur pragois de langue allemande“, in: BOURSICAUT, H. (Dir.), Dislocation des empires. Les perdants de l’histoire, Rennes, PUR, 2011, p. 63-75.

-„Urzidil zwischen Engagement und Distanzierung. Geistige Verwandtschaften zwischen Norbert Elias und Johannes Urzidil“, in: HÖHNE, Steffen, JOHANN, Klaus, NĔMEC, MIREK (Ed.), Johannes Urzidil (1896-1970). Ein „hinternationaler“ Schriftsteller zwischen Böhmen und New York, Köln: Böhlau, 2013, p. 75-89.

- « L’ancienne Autriche vue par Johannes Urzidil. Entre idéalisation et ironie », in : LECLERC, Hélène, Cultures nationales en Autriche-Hongrie (1867-1918), Nancy, CEGIL, 2013, p. 67-81.

- « L’espace et les déplacements dans l’espace dans « Ich » de Wolfgang Hilbig », in : TEINTURIER, Frédéric, TERRISSE, Bénédicte, "ICH" DE WOLFGANG HILBIG, Littérature, identité et faux-semblants, Paris : L’Harmattan, coll. De l’allemand, 2013, p. 165-185.

- « Sommergewitter d’Erich Loest – un roman populaire pour une blessure de la mémoire », in : MAIER, Francine, Ecritures du 17 juin 1953, Etudes germaniques Mai-Juin 2013, p. 211- 227.

- « La métaphore du froid et les oasis de chaleur dans Moskauer Eis d’Annett Gröschner », in : QUEVAL, Marie-Hélène (dir.),  Ecritures du Wenderoman, Etudes germaniques, Paris, Klincksieck, Mai-Juin 2015, p. 293-304.

Autres informations :

Engagement dans la vie scientifique de l’établissement

- Co-organisatrice des journées d’études transdisciplinaires « Bertolt Brecht, Mann ist Mann. Le théâtre de la métamorphose », Les 9 et 10 décembre 2004.

 - Participation à une rencontre publique sur le thème « Electre-Médée : figures mythiques de la douleur féminine » organisée par Le Théâtre National de Bretagne, le département d’allemand et le laboratoire de recherches « La présence et l’image » de l’université Rennes 2 – Haute Bretagne le 14 décembre 2005 avec une conférence intitulée « L’Électre d’Hofmannsthal ou l’hystérie comme métaphore de la crise d’identité »

- Organisation et animation d’une journée d’études sur L’humour populaire en RDA autour de l’écrivain Thomas Brussig avec une lecture publique de l’auteur, le 12 octobre 2006. Partenariat avec le Centre Franco-Allemand de Rennes, l’Université de Nantes et l’Université du Maine.

- Organisation et animation d’une rencontre/lecture publique de Birgit Vanderbeke, le 4 octobre 2007. Partenariat avec le Centre-Franco-Allemand de Rennes et l’Université du Maine.

- Participation au Colloque international « Jorge Semprun » organisé par les équipes de recherche ERILAR et CELLAM de l’université de Rennes 2, les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007. Traduction et présentation en son absence de la conférence du Prof. Wilfried F. Schoeller (Université de Brême) « Doppelgedächtnis. Jorge Semprun, Zeuge zweier Systeme ».

- 4/10/2011 : Organisation d’un « café littéraire », lecture publique de l’auteur berlinois Jakob Hein à la cafétéria des langues

- 4/4/2014 : Organisation Journée d’Etudes pour l’ERIMIT sur « La mémoire du crime politique ».