Florence Magnot-Ogilvy

Photo de Florence Magnot-Ogilvy
Grade :  
Professeur des universités
Fonctions et responsabilités :

Professeure de littérature française du XVIIIe siècle.

Responsable de la discipline Littérature française au Département de Lettres

Membre du CELLAM

Responsable de l'axe 3 du CELLAM (Littérature et sciences humaines).

Coordonnées :

Mél. florence.magnot-ogilvy [at] univ-rennes2.fr

Bureau : 310, Bâtiment B, SITE RENNES - VILLEJEAN

 

 

 

 

CV :

Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm (1992-1997)

Maîtrise d'anglais (1993)

Agrégée de Lettres Modernes (1994)

Ancienne pensionnaire de la Fondation Thiers (2003-2005)

Docteur Lettres Modernes (directeur René Démoris, Paris III, 2002)

Membre honoraire de l'Institut universitaire de France (catégorie junior, 2009-2014)

Habilitée à diriger des recherches (garant Jacques Berchtold, Paris IV, 2013)

Maître de conférences à l'Université Paul Valéry Montpellier 3 et membre de l'IRCL de 2005 à 2016.

Activités de recherche :

Etude des représentations des paroles dissonantes dans les romans du XVIIIe siècle : paroles marginales, paroles étrangères, paroles minoritaires, paroles féminines. 

Analyse de discours et poétique des textes d'Ancien Régime.

Figures des marges sociales : pauvres, filles perdues, enfants trouvés.

Etude des crises et notamment des bulles du Mississippi et des Mers du Sud, du Système de Law et de sa banqueroute. 

Représentations des échanges inégaux, poétique de la perte et du rebut dans les textes romanesques et dans le discours social au XVIIIe siècle. 

Romans-mémoires, romans épistolaires, romans et Lumières.

Histoire des idées et imaginaire économique et politique.

 

 

Activités d'enseignement :

2017-2018

Cours d’agrégation.

Cours magistral et TD de licence 3 : introduction à la lecture des textes dramatiques du XVIIIe siècle. (travaux dirigés sur deux pièces de Marivaux et la trilogie de Beaumarchais). 

Cours et séminaires de master 1 et 2.

« Pygmalions des lumières » (autour de l’Histoire d’une Grecque moderne de Prévost).

« Les Libertins : un groupe, une langue, un corpus ». ( Crébillon, Laclos).

« Littérature et économie : dire la dette dans les romans du XVIIIe siècle » (Challe, Marivaux, Mouhy).

« Comment commencer ? Etude des incipit des romans » 

« Apprentissage et acculturation : apprendre ou refuser la culture de l’autre au XVIIIe siècle » (romans et récits de voyages portant sur l’exploration et l’exploitation coloniales au XVIIIe siècle).

2016-2017

Licence 3 : romans à la première personne au XVIIIe siècle (travaux dirigés sur Manon Lescaut de Prévost et La Religieuse de Diderot). Cours magistral et TD.

Licence 2 : cours magistral et td sur 5 œuvres du Moyen Âge au XXIe siècle. (Panorama de la littérature française). 

Cours en MEEF (explication de textes et explication de grammaire).

Cours de master 1 et 2 : méthodes critiques ; sur les Journaux de Marivaux et la notion de « modernité » ; sur la norme du bon goût et les surprises du mauvais goût chez Marivaux et Crébillon.

 

Publications :

Ouvrages

La Parole de l'autre dans le roman-mémoires, Louvain et Paris, éditions Peeters, 2004, 395 p.
Pertes et profits : le roman et l'inégalité des échanges (1700-1761), Paris, Garnier, en cours de publication. 

Direction d’ouvrages collectifs

Lectures de Cleveland, Colas Duflo, Florence Magnot et Franck Salaün (éd.), Paris et Louvain, éditions Peeters, 2010, 223 p. 
Économies du rebut : poétique et critique du recyclage dans la fiction au XVIIIe siècle, Florence Magnot-Ogilvy et Martial Poirson (éd.), Paris, Desjonquères, 2012, 233 p. 
Nouvelles lectures de La Vie de Marianne : une « dangereuse petite fille », F. Magnot-Ogilvy (éd.), Paris, Garnier, « Rencontres », 2014, 303 p.
Enfants perdus, enfants-trouvés : dire l'abandon en Europe du XVIe au XVIIIe siècle, Florence Magnot-Ogilvy et Janice Valls-Russell (éd.), Paris, Garnier, 2015, 404 p. 
"Gagnons sans savoir comment" : représentation du Système de Law de 1720 à nos jours, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, avril 2017, 383 p.

Éditions de textes, traductions, ouvrages pédagogiques

L’Ile des esclaves de Marivaux. Présentation et édition du texte, notes, glossaire et dossier, Paris, Garnier-Flammarion, 1999 (édition révisée en 2009), 145 p.
Traduction d'un article de Lawrence Hirschfeld « Why don't anthropologists like children », Enfance et apprentissage, n°40 de la revue d'anthropologie et d'ethnologie Terrain, Paris, Editions du Patrimoine, Mars 2003, p. 21-48.
L’Ingénu de Voltaire, étude de l’œuvre, (avec cahier iconographique), Paris, Bordas, collection « L’Œuvre au clair », 2005, 112 p. 
Édition critique, notes, présentation de La Mouche ou les aventures de M. Bigand du Chevalier de Mouhy, avec René Démoris, Paris, éditions Classiques Garnier, 2010. 
Le Sopha, conte moral de Crébillon, préface et notes, collection "Les grands classiques de la littérature libertine", dirigée par Catriona Seth, Le Monde et Garnier éd., 2010. 

Articles_

« De la folie aveugle à la folie spectacle : double registre et théâtralité dans les Mémoires et aventures d’un homme de qualité et Cleveland de l’abbé Prévost » dans Folies romanesques au siècle des Lumières, René Démoris et Henri Lafon (éd.), Paris, Desjonquères, 1998, p. 237-251.
« Hospitalité et peur de l’autre dans La Mouche de Mouhy », dans L'Hospitalité au dix-huitième siècle, Collection « Littératures », Alain Montandon (éd.), Clermont-Ferrand, P. U. Blaise Pascal, 2000, p. 105-121.
« Énonciation féminine et discours sur la passion dans les Mémoires et aventures d’un homme de qualité », dans Passion in the Eighteenth Century, Edward Nye (éd.), Studies on Voltaire n°12, Oxford, Voltaire Foundation, 2001, p. 383-391.
« Le Récit féminin inséré : étude comparative des Mémoires et aventures d'un homme de qualité de Prévost et des Mémoires du comte de Comminville de Du Castre d'Auvigny » dans Féminités et masculinités dans le texte narratif avant 1800, la question du 'gender', Suzan Van Dijk et Madeleine Van Strien-Chardonneau (éd.), Louvain, Peeters, 2002, p. 169-181.
« Les Campagnes arithmétiques de M. de Montcal : justesse des comptes et calcul solitaire dans les Campagnes philosophiques » in Les Expériences romanesques de Prévost après 1740, Erik Leborgne et J.-P. Sermain (éd.), Louvain / Paris / Dudley, Peeters, 2003, p. 175-188.
« Les valeurs de la parole dans La Fille errante (1737-1742) : stratégies d'explicitation ou de dissimulation de la perspective marchande » dans Imaginaire social et discours économique, Mauricio Segura et. al. (dir.) dans Paragraphes, Montréal, Département d'Études Françaises de l'Université de Montréal, printemps 2003, p. 135-146.
« De l'attaque des voleurs à la surprise compassionnelle : les interstices du topos de la rencontre en carrosse » dans Locus in Fabula, la topique de l'espace dans les fictions française d'Ancien Régime, Nathalie Ferrand (éd.), Editions Peeters, 2004, p. 314-327.
« Paroles à vendre ; circulation d'argent et circulation de récits dans le roman-mémoires à la fin des années 1730 » dans Art et Argent en France au temps des Premiers Modernes, Martial Poirson (éd.), Studies on Voltaire and the eighteenth century, Oxford, Voltaire Foundation, 2004, n°10, p. 173-184. 
« Le travesti et le roi : inscription de la chronique guerrière dans l’Histoire de la "dragone" (1703) et quelques autres textes autour de 1700 », dans L'année 1700, Actes du colloque du centre recherches sur le XVIIe siècle européen, Aurélia Gaillard (éd.), « Biblio 17 », Papers on French Seventeenth Century Literature, 154 (2004), p. 221-236.
« L'économie de l'amitié dans la seconde partie des Confessions de J.-J. Rousseau : étude d'un dysfonctionnement du système du don » dans Revue d’Histoire littéraire de la France, Avril-juin 2005, 105e année, n° 2, p. 353-368. 
« Le magasin des tempêtes : récupération du topos de la tempête dans les discours romanesque et économique au XVIIIe siècle » dans L’Événement climatique et ses représentations (XVIIe-XIXe siècle), Emmanuel Le Roy-Ladurie, Jacques Berchtold, Jean-Paul Sermain (éd.), Paris, éditions Desjonquères, « L’esprit des lettres », 2007, p. 451-461.
« ‘Mais où voit-on ce désintéressement parfait ?’ : L’embarras des échanges dans les dédicaces romanesques du chevalier de Mouhy » In Les Frontières littéraires de l’économie (XVIIe-XIXe siècles), Martial Poirson, Yves Citton et Christian Biet (éd.), Paris, éditions Desjonquères, 2008, p. 109-124.
« Le Chevalier de Mouhy et la figure du spectateur inattentif » dans Le Spectateur de théâtre à l’âge classique (XVIIe-XVIIIe siècles), Bénédicte Louvat-Molozay et Franck Salaün (éd.), Montpellier, éditions l’Entretemps, collection « Champ théâtral », 2008, p. 252-264.
« Le don comme système dans Le Financier ou le rêve d'une redistribution des biens diffuse et anonyme », Jan Herman, Kris Peeters et Paul Pelckmans (éd.), Le Chevalier de Mouhy : Bagarre et bigarrure, Collection « Faux-titre », Amsterdam/New-York, Rodopi, 2010, p. 209-222. 
« Réparation, récupération et esprit de calcul dans la fin de Cleveland. », dans Lectures de Cleveland, Colas Duflo, Florence Magnot et Franck Salaün (éd.), Paris-Louvain, Peeters, 2010, p. 115-127. 
« La Mouche de Mouhy ou la face sombre d’un roman d’aventures révélée par la traduction et l’illustration », Traduire et illustrer le roman au XVIIIe siècle, Nathalie Ferrand (éd.), Oxford, SVEC, 2011, p. 249-261. 
« Le calcul des injustices : la question de la réparation à travers la figure de la fille perdue chez Voltaire », Voltaire, la tolérance et la justice, John Renwick (éd.), Paris-Louvain, Peeters, 2011, p. 225-239. 
« Les deux fins de La Mouche du Chevalier de Mouhy. Le roman entre injonctions critiques et logique interne», La République des lettres n°46, La Partie et le Tout, La composition du roman de l'Âge baroque au tournant des Lumières, Marc Escola, Jan Herman, Lucia Omacini, Paul Pelckmans et Jean-Paul Sermain (éd.), 2011, p. 457-466.
« La structure des échanges dans le Journal de voyage et Les Illustres Françaises », Robert Challe au carrefour des continents et des cultures, Geneviève Artigas-Menant, Jacques Cormier et Driss Aïssaoui (éd.), Paris, Hermann, collection « Symposiums », 2013, p. 55-69. 
« L'économie du discours et son image dans les romans-mémoires : pratique de l'ellipse et poétique des paroles perdues dans la Vie de Marianne de Marivaux et quelques romans de filles de la première moitié du XVIIIe siècle », Histoire, Histoires, nouvelles approches de Saint-Simon et des récits des XVIIe-XVIIIe siècles, Catherine Ramond et Marc Hersant (éd.), Presses de l'Université d'Artois, 2011, p. 307-321.  
« L'enfant pauvre et les risques de la charité mal calculée chez Challe et Mandeville », Dix-Huitième Siècle, numéro 43, juin 2011, p. 505-522.
« Les jeux de l'épargne et de la dépense dans les Lettres de la marquise de M*** au comte de R*** de Crébillon : une vertu boutiquière ? », Publication électronique des actes de la Journée d'agrégation sur Crébillon, Lettres de la marquise de M*** au comte de R*** organisée par Marc Hersant et Florence Lotterie, URL : http://www.fabula.org/colloques/document1363.php
« Lire le don : niveaux de publicité et polysémie des dons chez Challe, Marivaux et Laclos », dans Topique(s) du public et du privé dans la Littérature romanesque d'Ancien Régime, Marta Texeira Anacleto (éd.), Louvain, Paris, Peeters, « La République des Lettres », vol. 58, 2014, p. 379-389. 
« Le déchet dans l'ombre du laisser-faire : pure perte, déchet productif, déchet sacrificiel chez Boisguilbert et Mandeville. », Économie du rebut : poétique et critique du recyclage dans la fiction au XVIIIe siècle, F. Magnot et M. Poirson (éd.), Paris, Desjonquères, 2012, p. 88-107. 
« De la preuve par l’habit à la justification par le corps : critique de la preuve dans la fiction chez Challe et Marivaux » dans Les Usages de la preuve d’Henri Estienne à Jeremy Bentham, J.-P. Schandeler et N. Vienne-Guerrin (éd.), Paris, Hermann, Les collections de la République des lettres, Symposiums, 2014, p. 471- 488.
Dialogisation de la parole économique : chronique d'une chute annoncée dans les lettres ouvertes de John Law de 1720 et dans l'Histoire des finances sous la Régence de Marmont du Hautchamp (1739), en traduction : « Dialogisation of Economic Speech : Chronicle of a Forseeable Failure from Lettres by John Law (Le Mercure de France, février-avril 1720) to the Histoire des finances sous la Régence et la minorité de Louis XV by Marmont du Hautchamp (1739) », à paraître dans English Language Notes, Université du Colorado à Boulder. 
« Grossesses embarrassantes et enfants surnuméraires dans Moll Flanders : la traduction française de 1761 et les surprises de la bienséance », Traduire en français à l'âge classique : génie national et génie des langues, Yen-Mai Tran-Gervat (éd.), Presses de la Sorbonne nouvelle, 2013, p. 153-168. 
« ‘And I am but a little girl’ : l’abandon à la première personne dans les romans du xviiie siècle », In Enfants perdus, enfants trouvés : dire l’abandon en Europe du xvie au xviiiie siècle, F. Magnot-Ogilvy et J. Valls-Russell (éd.), Paris, Garnier, collection « Rencontres », 2015 p. 302-319. 
« Parole rapportée féminine et discours économique dans la chronique scandaleuse de la banqueroute de Law : l'exemple de l'Histoire des finances sous la Régence (1739) », dans Discours rapporté, genre(s) et médias, Françoise Sullet-Nylander, Malin Roitman, Juan-Manuel Lopez-Muñoz, Sophie Marnette & Laurence Rosier (dir.), Stockholm : Romanica Stockholmiensia, 2014.
« L'épisode de Law à travers le réseau métaphorique des Lettres persanes : la métaphore économique entre convention iconographique, pensée politique et scénarios imaginaires », dans Lectures de Montesquieu Lettres persanes, Carole Dornier (éd.), Rennes, P.U. de Rennes, 2013, p. 43-58.
« De l'îlot moraliste à la dissémination secrète : formes et significations de l'économique dans les Lettres persanes. », dans Les Lettres persanes de Montesquieu, éd. C. Martin, Paris et Oxford, PUPS et Voltaire Foundation, coll. Vif, 2013, p. . 
« Entre suppléance et supplantation : valeurs de la substitution dans La Vie de Marianne », dans Nouvelles lectures de La Vie de Marianne : une « dangereuse petite fille », F. Magnot-Ogilvy (éd.), Paris, Garnier, « Rencontres », 2014, p. 193-211. 
« Inégalité économique et énonciation féminine : l’ethos économique féminin chez Louise d’Epinay et Isabelle de Charrière », Cahiers Isabelle de Charrière/Belle de Zuylen Papers, Isabelle de Charrière Association (Genootschap Belle van Zuylen) en collaboration avec Women’s Writers Networks (dir.), Comparisons and Connections around Belle de Zuylen, (2013), p. 45-62. 
« A body without a voice: a literary approach to Linguet's opposition to the physiocrats over the free trade in grain », European Journal of the History of Economic Thought, vol. 22, Number 3, June 2015, Special Issue : Antiphysiocratic Perspectives in Eighteenth-Century France. Guest editors : Muriel Dal Pont Legrand, Gilbert Faccarello and Arnaud Orain, p. 420-444. 
« La folle vitesse des échanges dans Le Mariage de Figaro. L’argent, de l’accessoire à la valeur. », Nouveaux Regard sur la trilogie de Beaumarchais, Sophie Lefay (éd.) Paris, Classiques Garnier, collection « Rencontres », 2015, p. 109-127. 
(avec Janice Valls-Russell) Introduction de Enfants perdus, enfants trouvés. Dire l’abandon en Europe du vie au xviiie siècle. Fl. Magnot-Ogilvy et J. Valls-Russell (éd.), Paris, Garnier, 2015, p. 7-53. 
« Le malheur des échanges dans La Nouvelle Heloïse de J.J. Rousseau », Corpus, revue de philosophie, n°69, 2015, p. 127-147.
« Mouhy, the invisible novelist: read your enemy ! », 1650-1850, Ideas, Aesthetics and Inquiries in the Early Modern Era, Special Issue :  « Know Your Enemies », Theodor Braun (éd.), à paraître. 
(avec Isabelle Robin) « Supposition d’enfant et structure de substitution dans l’histoire de Silvie : les « phantomes de la supposition » dans Les Illustres Françaises », dans Paris 1713 : l’année des Illustres Françaises, Carole Dornier et Geneviève Menant (éd.), à paraître fin 2016 aux éditions Peeters, p. 65-76.
« L’allaitement mercenaire et les vices du luxe au féminin autour de l’Emile de Rousseau », dans Contre le luxe, XVIIe -XVIIIe siècles, Elise Pavy et Françoise Poulet (dir), éditions Classiques Garnier, collection « Rencontres – Le siècle classique » dirigée par Alain Génetiot, à paraître.
« Les voix des babillardes : le babil, le babillage et la norme de goût dans les roman-mémoires de Marivaux », Numéro de la Revue des Sciences Humaines sur la Voix, numéro dirigé par Stéphanie Genand et Françoise Simonet-Tenant, à paraître.

Autres informations :

2007-2011    Membre élu du Conseil National des Universités sur la Liste « Qualité de la Science Française », pour la section 9 (Langue et Littérature françaises).

2014-2016    Membre du jury de l'agrégation externe de Lettres classiques.Depuis 2010    Membre du conseil d'administration de la Société Française d'Etude du 18e siècle et responsable du Prix Dix-huitième siècle.

Depuis 2012    Secrétaire générale adjointe de la Société Française d'Etude du 18e siècle. 

Depuis 2015    Membre du comité de rédaction de la Revue Dix-huitième Siècle. Déléguée pour la France de la SFEDS auprès de la Société Internationale d’étude du Dix-huitième Siècle.