Eric Le Breton

Grade :  
Maître de conférences
Fonctions et responsabilités :

Maître de conférences (depuis le 1er septembre 2001)
Département de sociologie
Université Rennes 2

Chercheur au Centre interdisciplinaire d’analyse des processus humains et sociaux (Ciaphs, EA 2241)

Coordonnées :

Département de sociologie

Université Rennes 2

Place du recteur Henri-Le Moal

CS 24307 35043

Rennes cedex

portable : (+33)6.20.18.25.55

email : eric.lebreton [at] uhb.fr

CV :

Mars 2000

Doctorat de l’Institut d’études politiques de Paris

L’action publique locale en mutation. La négociation autour des figures de l’utilisateur des transports collectifs urbains.

Sous la direction de Pierre-Eric Tixier, professeur de sociologie à l'IEP de Paris et directeur du GIP Mutations des industries et des services.

Octobre 2015

HDR en sociologie, université Paris-Est

La société dispersée. Epreuves individuelles et registres d'organisation d'une société transformée par les mobilités.

Garant : Frédéric de Coninck, professeur de sociologie à l'Ecole nationale des Ponts et chaussées.

 

Activités d'enseignement :

Cours donnés depuis 2001 jusqu’à ce jour (septembre 2014)

Département de sociologie de l’université Rennes 2

Première année de licence de sociologie.

Introduction aux sciences humaines et sociales (24 heures CM).
Introduction aux méthodes et techniques d’enquêtes qualitatives (12 heures CM).
Introduction à la sociologie (24 heures CM).
Travaux d’enquête et de recherche (24 heures de TD).
Le raisonnement sociologique : la démarche (12 heures CM).
Le raisonnement sociologique : les méthodes (12 heures CM).

Seconde année de licence de sociologie

Les courants de la sociologie contemporaine (12 heures CM).
L’observation sociologique (12 heures CM).
Déviance et exclusion (unité d’enseignement de diversification « Sanitaire et social ») (24 heures CM).
Sociologie urbaine (12 heures CM).

Troisième année de licence de sociologie

Sociologie urbaine : action publique et territoire (12 heures CM).
Marginalité et déviance (18 heures CM+TD).
Courants et auteurs de la sociologie contemporaine (18 heures CM+TD).

Maîtrise puis Master 1 de sociologie

Analyse de l’action publique (9 heures CM).
Théories de la sociologie urbaine (18 heures CM+TD).

Master 1 pro. Intervention sociale

Construction d’un dispositif d’enquête (24 heures CM+TD).
Urbain/social, questions croisées (18 heures CM+TD).

DEA puis Master 2 de sociologie

Espace et société (18 heures CM+TD).

Master 2 pro. Insertion, médiation, prévention

La nouvelle question urbaine (17 heures).
Les politiques sociales territorialisées (9 heures CM).

 

Département de géographie de l'université Rennes 2

 
Master 1 GASS, Département de géographie de Rennes 2

De la ségrégation à la sécession urbaine (18 heures CM).

 

Master 2 pro. Maîtrise d’ouvrage urbaine et immobilière

Aménagement de la ville et sociologie urbaine (24 heures CM).

 

Cours dispensés dans d‘autres institutions

Master 2 Villes, territoires, gouvernance, Université d’Evry, 2005/2006 et 2006/2007

Structure urbaine, transports, mobilité (20 heures CM en formation continue et 20 heures CM en formation initiale).

 

Master 2 Cité et Mobilité, Université de Marne-la-Vallée / Ecole nationale des Ponts et Chaussées, 2007/2008 et 2008/2009.

Intervention sur Mobilité et précarité sociale.

 

Master 2 Environnement et territoires, université de Nantes, service de la formation continue, 2007/2008 et 2009/2010.

Intervention sur Politiques sociales/politiques de mobilité.

 

Paris-Est, Diplôme inter-universitaire Conseiller Mobilité Insertion, chargé de cours responsable de deux modules.

 

Maître de conférence invité à l’université Galatasaray, Istanbul (mars 2009)

Cours en 3ème et 4ème années de sociologie : sociologie des mobilités, sociologie urbaine.

 

 

Publications :

Ouvrages

L’utilisateur des transports collectifs urbains. Voyageur, client ou citadin ? L’Harmattan, coll. « Villes et entreprises », 2002, 255 p.

Bouger pour s’en sortir. Mobilité quotidienne et intégration sociale, Armand Colin, coll. « Sociétales », 2005, 247 p.

Domicile-travail. Les salariés à bout de souffle, Les carnets de l’info, coll. « Modes de ville », 2008, 216 p.

Pour une critique de la ville. La sociologie urbaine française, 1950-1980, Presses universitaires de Rennes, coll. « Le sens social », 2012, 300 p.

Mobilité et société dispersée. Une approche sociologique, L'Harmattan, coll. "Logiques sociales", 2016, 226 p. 

 

 

 

Contributions à des ouvrages collectifs

« Exclusion et immobilité : la figure de l’insulaire » in Orfeuil J.-P. (dir.), Transports, pauvretés exclusions, Ed. de l’Aube, coll. « Essai », 2004, 180 p., pp. 49-73.

« Nouveaux problèmes de mobilité, nouveaux acteurs ? L’aide à la mobilité dans le secteur de l’insertion sociale et professionnelle » in Orfeuil J.-P. (dir.), Transports, pauvretés exclusions, Ed. de l’Aube, coll. « Essai », 2004, 180 p., pp. 115-146.

« Mobilité, exclusion et marginalité » in Allemand S., Ascher F. et Lévy J. (dir.), Les Sens du mouvement, Belin, 2004, 336 p. pp. 115-124.

« Le rapport maître d’ouvrage / concepteurs : assurer le partenariat dans la durée » in Frébault J. (dir.), La Maîtrise d’ouvrage urbaine, Editions Le Moniteur, 2005, 147 p., pp. 58-63.

« Homo mobilis » in Bonnet M. et Aubertel P. (dir.), La ville aux limites de la mobilité, Puf, coll. « Sciences sociales et sociétés », 2006, pp. 27-38.

« L’action locale des entreprises publiques », in Campinos-Dubernet M., Combes M.-Ch. et Redor D. (dir.), Les mutations des industries et des services, Ed. Octares, coll. « Le travail en débat », 2007, 201 p., pp. 27-33.

Contribution au collectif, Emerging Cities. Keys to understanding and acting, ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, 2007, 80 p.

« Les enjeux sociaux de l’apprentissage de la mobilité » in Allemand S., Apprendre la mobilité, Le cavalier bleu, coll. « Mobilisations », 2008, pp. 96-106.

« Contribution » in Jean-Pierre Sueur, Villes du futur, futur des villes : quel avenir pour les villes du monde ? Tome III : débats, Délégation à la prospective du Sénat, 2011, pp. 105-108.

« Etre ou ne pas être mobile dans la société d’aujourd’hui », in Allemand S., Auffroy V., Renaud J. et Royoux D. (coord.), Quand des territoires interpellent des chercheurs, Ed. La librairie des territoires, 2012, pp. 68-78.

« L’insularité et ses parcours », in Faberon Fl., La mobilité des publics en insertion : droit et pratiques, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2015, 193 p., pp. 21-40.

« Apprendre la mobilité », in Faberon Fl., La mobilité des publics en insertion : droit et pratiques, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2015, 193 p., pp. 89-100.

« La ville invisible des habitants. L’habiter dans la recherche urbaine française des années 1960-70 », in  Habiter et Identité : vers une culture de l’habiter ?, Ed. Maison de pays en Aquitaine, 2016, 195 p., pp. 87-99.

« La marche « paysanne ». Une contradiction de la société mobile » in Chardonnet S., Amar G. et Apel-Muller M. (dir.), Le Génie de la marche. Poétiques, savoirs et politiques des corps mobiles, Hermann Editeurs, 2016, 380 p., pp. 107-117.

« Droit de l’habitant, droit du passant. Les nouveaux espaces de la mobilité dans une société mobile. » in Lelandais G. et Marchal H. (dir.), La citoyenneté au risque des identités et des inégalités, Presses universitaires François-Rabelais, 2017.

 

Articles dans revues à comité de lecture

« L’utilisateur des transports collectifs urbains : une identité en débat au sein des entreprises » in Sociologie du travail, 1999, n°3, pp. 255-273.

« Les compromis fragiles du traitement des conflits publics dans les transports urbains », in Sociologie du travail, 2001, n°4, pp. 515-532.

« Le transport à la demande comme innovation institutionnelle », in Flux, n°43, décembre 2002, pp. 58-69.

Avec Vincent Kaufmann et Bertrand Montulet, « Mobilités familiales au quotidien », in Netcom. Networks and Communications Studies, 2005, vol. 19, n°3, pp. 3-5.

« L’orientation familiale des mobilités » in Netcom. Networks and Communications Studies, 2005, vol. 19, n°3, pp. 172-199.

« La marginalité créatrice. Les innovations du travail social dans l’aide à la mobilité » in Transports, n°434, novembre-décembre 2005, pp. 341-345.

 « Entreprises, territoires et vie quotidienne des actifs : vers de nouveaux compromis », in Sociétal, n°56, 2ème trimestre 2007, pp. 19-28.

« Le péri-travail. Quelques éléments de délimitation d’un problème », in Aract Ile-de-France, Conditions de travail et conditions d’accès au travail, juin 2007, pp. 8-14.

« La sociologie urbaine des Trente glorieuses contre l’urbanisme. Premiers éléments d’un chantier en cours », in ESO Travaux et documents, n°28, mai 2009, pp. 7-18.

« Transportation Services to All : An Example in France », in Urban Transport of China, vol. 8, n°6, November 2010, pp. 17-25 [traduit en chinois]

« Eléments du programme de la sociologie urbaine critique », in ESO Travaux et documents, n°31, mai 2011, pp. 71-78.

« Paul-Henry Chombart de Lauwe, sociologue urbain, chrétien, intellectuel et expert. Eléments d’un portrait », in Chrétiens et sociétés, dossier : L’expertise urbaine dans le monde catholique francophone au XXe siècle, n° 21, 2014, pp. 14-31.

« L’espace social des mobilités périurbaines  », SociologieS [En ligne], Dossiers, Où en est le pavillonnaire ?, mis en ligne le 21 février 2017, consulté le 21 février 2017. URL : http://sociologies.revues.org/5917

 

Articles dans revues sans comité de lecture

« Vers une télématique des déplacements » in La Recherche, n°337, décembre 2000, pp. 44-45.

« L’action locale des entreprises publiques » in La Lettre du GIP Mutations des entreprises et des services, n°5, 2000, 4 p.

« Comment la mobilité peut contribuer à l’insertion sociale », in Rail et Transports, n° 324, mars 2004, pp. 32-41.

« La mobilité pour l’insertion » in Actes du 2ème forum mondial de la ville, Sénat, Paris, 2004, 87 p., p. 37-38.

Avec Loubière A., Coordination du dossier Mobilité(s)/exclusion(s) du n°347 de Urbanisme, mars-avril 2006.

« La mobilité, un cadre de socialisation » in Urbanisme, n°347, mars-avril 2006, pp. 56-59

« Mobiliteitssteun voor achtergestelden », in Agora (université d’Utrech), janvier 2007, n° 5, pp. 22-26. [traduit en néerlandais]

« De la mobilité à la mobilisation », in Urbanisme, Hors série n°13, mars 2007, p.28.

« Le vélo à la conquête de l’agglomération », Place publique, n°1, 2009, pp. 144-148.

« De la mobilité quotidienne à la mobilité résidentielle », La revue Enjeux logement, n°3, juin 2009, pp. 22-24.

« De nouveaux enjeux sociaux dans le périurbain rennais », Place publique, n°3, 2010, pp. 128-132.

« La société dispersée », Sciences humaines (série Les grands dossiers), mars-avril-mai 2010, pp. 53-55.

« Le parcours de Rose à Rennes », Place publique, août 2010, n°6, pp. 13-19.

« Mobilités : comment passer la vitesse supérieure ? » in Place publique, novembre-décembre 2010, n°8, pp. 127-131

« Le périurbain est-il condamné à la voiture ? », in Place publique, mai-juin 2011, n°11, pp. 123-127.

« Les distances fragilisent les plus modestes », in Place publique, septembre-octobre 2011, n°11, pp. 118-121.

Avec Le Corre B. et Steunou M., « Ca bouge dans le périurbain », in Place publique, hors série n°2, 2012, 64 p.

« La marche forcée », in Urbanisme, n° 385, (dossier La fabrique du mouvement), juillet-août 2012, pp. 43-44.

« Le possible urbain de la société. Un regard sur les travaux d’Henri Lefebvre », in La Somme et le reste, n°22, octobre 2012, pp. 5-29.

« La mobilité, dernier verrou de la géographie prioritaire. Etat des lieux et enjeux », in Les Cahiers du CRDSU, n° 58, second semestre 2013, pp. 8-10.

« Un nouveau chantier pour la politique de la ville : apprendre la mobilité », in Les Cahiers du CRDSU, n° 58, second semestre 2013, pp. 36-38.

« La mobilité, un nouvel horizon partagé », Revue Partances, Recherche et études sur l’accès au départ en vacances, 1/2015, pp. 13-17.

« Mobilité et inégalités sociales », Actes du forum de l’Union nationale des associations de tourisme, avril 2016, 7 p.

 

Recensions

« Michel Bonnet et Dominique Desjeux (dir.), Les territoires de la mobilité, Presses universitaires de France, 2000 », in Les Annales de la recherche urbaine, n° 91, décembre 2001, pp. 159-161.

« Marc Dumont et Emmanuelle Renaud-Hellier (dir.), Les nouvelles périphéries urbaines. Formes, logiques et modèles de la ville contemporaine, Presses universitaires de Rennes, 2010 », in Place publique, janvier-février 2011, n°9, p. 94

« Philippe Estèbe, L’usage des quartiers. Action publique et géographie dans la politique de la ville, L’Harmattan, 2004 », in Sociologie du travail, 2006, n° 4, pp. 594-596.

« Laurence Costes (dir.), Territoires du périurbain : quelles nouvelles formes d’appropriation ? L’Harmattan, 2016 », in Revue française de sociologie, 2016, 57-4, pp. 767-769.

 

Communications dans des colloques et invitations à des séminaires

« Le transport à la demande, une innovation fragile », colloque du Prédit, Marly-le-Roi, les 23 et 24 juin 2001.

« Les insulaires », colloque Quand les mobilités ne sont pas qu’une question de transport, Institut pour la ville en mouvement / université de Marne la Vallée, les 5 et 6 décembre 2002.

« Les aides à la mobilité dans le secteur de l’insertion sociale et professionnelle », colloque Quand les mobilités ne sont pas qu’une question de transport, Institut pour la ville en mouvement / université de Marne la Vallée, les 5 et 6 décembre 2002.

« Mobilité, exclusion et marginalité », colloque de Cerisy Les sens du mouvement, du 13 au 18 juin 2003.

« L’utilisateur, un allié partagé dans la gouvernance urbaine », colloque « Gouvernance et transactions sociales » de l’Association internationale des sociologues de langue française, les 5 et 6 décembre 2003 à Strasbourg.

« Les insulaires : quelques éléments sur l’immobilité dans une société mobile », colloque « De l’accessibilité à la ville à la mobilité des personnes » Mission Prospective de la RATP, Maison de la RATP, Paris, 28 avril 2004.

« Familles et mobilité. Quelques remarques à partir de l’étude d’une population disqualifiée », colloque de l’Association internationale des sociologues de langue française à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, les 10, 11 et 12 octobre 2004.

« Homo mobilis », colloque Penser la ville sans borne, ministère de l’Equipement PUCA, les 23, 24 et 25 juin 2004, Paris.

« Le transport à la demande, un état des lieux en 2005 », Colloque Métropolisation et dynamiques urbaines, Rencontres de l’Alliance française de São Paulo / Université de Sao Paulo / Institut pour la ville en mouvement, les 28 et 29 mars 2005.

« Du transport à la mobilité dans la politique de la ville », colloque Mobilité et déplacement dans les projets de renouvellement urbain, Université de Lille 1 / IREV, Lille, le 16 juin 2005.

« La mobilité, un cadre de socialisation », Forum Mobilités pour l’insertion, Saint-Nazaire, le 6 octobre 2005.

« Mobilité et inégalités sociales », Université de tous les savoirs, le 7 janvier 2006.

« Quelques articulations entre politiques sociales et politiques de mobilité », colloque Cités et inégalités, université de Buenos Aires, les 15 et 16 mai 2006.

« De la mobilité à la mobilisation », 27ème rencontre nationale des agences d’urbanisme, Dunkerque, novembre 2006.

« Le péri-travail. Délimitation d’un problème », Colloque de l’Agence régionale d’analyse des conditions de travail Ile-de-France, Conditions de travail, conditions d’accès au travail, La Défense, le 23 mai 2007.

« Ville flexible, travail flexible : comment les combiner ? », Colloque Pourquoi les entreprises doivent-elles s’intéresser à la mobilité quotidienne de leurs salariés ?, en partenariat avec La Poste, Randstad, le Conseil national des missions locales, Siège de La Poste, le 21 novembre 2007.

« L’émergence d’une problématique de l’habiter dans la recherche urbaine française, 1960-1970 », Colloque Habitat et identité : vers une culture de l’habiter ? Université de Bretagne occidentale, Université de Pau, Université de Bordeaux et CAUE 64, Bayonne, les 26 et 27 novembre 2009.

« Etre ou ne pas être mobile dans la société d’aujourd’hui », conférence dans le cadre du cycle Les inégalités dans les villes, Espace Mendès-France, Poitiers, le 27 mai 2010.

« Travailler avec les associations », Rencontres François-Ascher, les relations entre recherche et action, Université Marne-la-Vallée / Institut français d’urbanisme, les 31 mai-1er juin 2010.

« Eléments du programme de la sociologie urbaine critique », Centre Emile-Durkheim, université de Bordeaux 2, le 17 mars 2011.

« Lever les difficultés de mobilité pour faciliter l’accès à l’emploi », Colloque L’innovation sociale pour sécuriser les parcours de vie, FASTT, Assemblé Nationale, le 1er juin 2011.

« Mobilité, d’un paradigme à l’autre », Rencontre du pôle de recherche urbaine des Pays de la Loire, Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes, le 22 novembre 2011.

« Les espaces découplés de la ville », Colloque Penser l’incertain, agir du local au global, Association internationale des sociologues de langue française / Ciaphs EA 2241 Université Rennes 2, les 2 et 3 février 2012.

« Mobilités des marges et politiques publiques », Colloque La fabrique du mouvement. Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? Université Paris Est et Institut pour la ville en mouvement, Paris, les 26 et 27 mars 2012.

« La marche paysanne », Colloque Le génie de la marche, Cerisy, du 31 mai au 7 juin 2012.

« La formation à la mobilité, enjeux urbains, enjeux pédagogiques », Villeurbanne, Grand Lyon, Institut pour la ville en mouvement, le 26 juin 2012.

« Territoires d’activité professionnelle et vie quotidienne des salariés », Colloque Emploi, compétences et territoires, université Montpellier 1, les 4, 5 et 6 juillet 2012.

« La galaxie Chombart de Lauwe à l’épreuve de la ville des Trente glorieuses », Journée d’étude L’expertise urbaine dans le monde catholique francophone au XXe siècle », Institut des sciences de l’Homme, Lyon, le 7 février 2013.

« L’imaginaire des villes chez Henri Lefebvre », Rencontres Castoriadis, Institut Mémoires de l’édition contemporaine (Imec), Abbaye d’Ardenne, Caen, les 6, 7 et 8 juin 2013.

« Mobilités urbaines en campagne », Rencontres de la Fédération nationale des agences d’urbanisme, Amiens, les 11, 12 et 13 septembre 2013.

« Sociologie urbaine critique : sociologie critique ? », Séminaire du Centre Pierre-Naville, université d’Evry, le 14 novembre 2014.

« Droit de l’habitant, droit du passant. De nouveaux espaces de la citoyenneté dans une société mobile ? », Colloque Citoyenneté et démocratie à l’épreuve des inégalités spatiales et des identités, UMR Citeres / MSH Val de Loire / université François-Rabelais, Tours, 2 et 3 avril 2015.

"De la mobilité urbaine, des registres de droit et de participation", Colloque Mobilité urbaine et accessibilité : vers une recherche participative, Délégation interministérielle à l'accessibilité / université Paris I, 2 et 3 mai 2016, Paris, Ecole des hautes études en sciences sociales.

 

Rapports édités

L’utilisateur des transports collectifs urbains, une identité en débat entre réseau et territoires, Union des transports publics, collection des rapports du Fonds d’intervention pour les études et les recherches, n°27, février 1999, 192 p.

Avec Bourdin A., Le compromis territorial. La constitution des territoires de gare, RATP, collection des rapports de la prospective, n°126, mai 2000, 173 p.

Mobilités et territoires urbains. Synthèse des séminaires d’accompagnement du programme de recherches, ministère de l’Equipement, Plan urbanisme, construction, architecture, septembre 2003, 124 p.

 

Rapports de recherche

Les collectivités locales et l’innovation dans le domaine de l’aménagement des espaces résidentiels et des politiques du logement, rapport pour le Plan construction architecture, 1998, 35 p.

Avec Ascher F., Bourdin A., Charrel N., Ducroux L., Prins M. et Pycha A., Le transport à la demande, un nouveau mode de gestion des mobilités urbaines, rapport pour le Prédit, 2000, 211 p.

Avec Bourdin A., Lévy A. et Lenouar N., Ce que marcher veut dire. Une analyse de la conception et de la pratique des espaces piétons en milieu urbain ; la gare de Lyon, Nantes, Marne-la-Vallée, 2000, 143 p.

Avec Bonnafous-Boucher M., Bordron J.– F., Braem S., Dumez H., et Jeunemaître A., Comment gouverner une bureaucratie entrepreunariale ? Analyse et compréhension des valeurs de Réseau ferré de France par ses agents, Réseau ferré de France / MBB Consultants, 2000, 151 p.

La mobilité quotidienne dans la vie précaire, Institut pour la ville en mouvement, mars 2002, 45 p.

Avec Harzo Ch., Enquête nationale sur la mobilité des salariés en insertion, Observatoire social de Lyon / Institut pour la ville en mouvement, décembre 2002, 48 p.

Mobilité quotidienne et exclusion sociale. Eléments d’enquête auprès des structures d’insertion par l’activité économique et leurs publics, Institut pour la ville en mouvement, mars 2003, 122 p.

Avec Callach E., Panorama des aides à la mobilité pour l’insertion, Institut pour la ville en mouvement, novembre 2003, 58 p.

Les épreuves de la dispersion, recherche exploratoire sur les expériences individuelles de la dispersion, rapport pour le Predit, juin 2004, 170 p.

Avec Najarian V. et Martin D., La ville lisible. Recherche-action sur les outils et les formations à la mobilité, rapport pour le Grand Lyon, janvier 2013, 107 p.

DREAL Bretagne, DDTM des Côtes d’Armor, du Finistère, d’Ille-et- Vilaine et du Morbihan, PUCA-Ministère, La mobilité en Bretagne à l’horizon 2035. Droit fondamental de chacun, facteur de compétitivité des territoires ou source d’innovation multiforme ? novembre 2015, 57 p.

Covoiturons, Simone. Matériaux pour la création d’un volet « voiture solidaire » au jeu vidéo pédagogique de formation à la mobilité En route ! (avec Margaux Hemery, Thibault Pétolas et Guillaume Pouteau), Institut pour la ville en mouvement, juin 2017, 139 p.