Beatrice Quenault

Grade
Maître de conférences
Coordonnées

Courriel  :  beatrice.quenault [at] univ-rennes2.fr

Bureau :  SITE RENNES - VILLEJEAN , Bâtiment A , A128

Fonctions et responsabilités

Chargée de mission Tiers-lieu(x) et innovation sociale, présidence de l'Université Rennes 2 

Maître de conférences en économie (section 05)

Chercheur permanent à Espaces et Sociétés (ESO, UMR CNRS 6590)

CV

• Maître de Conférences (depuis février 2002) en Science Economique, chercheur permanent à Espaces et Sociétés (ESO, UMR CNRS 6590) (depuis janvier 2012), Centre de recherche en sciences sociales-Laboratoire d’économie et sciences sociales de Rennes (CRESS-Lessor) (de 2002 à 2011), Université Rennes 2- Haute Bretagne.

• Maître de conférences contractuel (janvier 2001- janvier 2002), Centre de Recherches et d'Etudes Interdisciplinaires sur le Développement Durable (CREIDD), Département Technologie et Sciences de l'Homme (TSH), Université de Technologie de Troyes.

• Expert (avril 1999 - mars 2000, puis janvier 2001-janvier 2002) et chargée de mission contractuelle (avril 2000 - décembre 2000), Mission Interministérielle de l'Effet de Serre (MIES), Services du Premier Ministre.

• Enseignante vacataire (octobre 2000 - octobre 2010), «Collectivités territoriales et développement durable» (38h CM, MASTER 1 AES), Université Paris VIII.

• Chercheur contractuel post-doc (novembre 1999 - mars 2000), Direction de la Recherche, Groupe HEC.

• Chercheur vacataire (avril - septembre 1999), Programme «Ecodev», CNRS Meudon.

• Professeur vacataire (septembre 1999 - janvier 2002), «Economie de l'environnement et des ressources naturelles» (30h CM, 3e année Cycle Supérieur de Commerce), Groupe HEC, Département Economie et Finances.

• Professeur vacataire (septembre 1998 - janvier 2002), «Stratégies environnementales des entreprises» (30h CM, 3e année Cycle Supérieur de Gestion), ECCIP/Advancia (Ecole de Commerce de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris).

• Chargée de recherche (septembre 1995 - septembre 1998), Centre d'Économie et d'Éthique pour l'Environnement et le Développement (C3ED), Université Versailles-St Quentin en Yvelines.

• ATER (septembre 1995- août 1996), Faculté des Affaires Internationales, Université du Havre.

• Chargée de recherche (janvier 1992 - mai 1992), Institut d'Ergonomie et d'Écologie (INEREC), Université Paris I.

• Allocataire, Moniteur, puis ATER (décembre 1991 - août 1995), Centre Économie Espace Environnement (C3E), URA CNRS n° 920, Université Paris I.

• Doctorat en Science Économique (décembre 1991- décembre 1997) de l'Université Paris I-Panthéon-Sorbonne, MTH & félicitations du jury, et proposition de subvention en vue de la publication. Titre de la thèse : «La prise de relais de l'énergie par l'information dans le processus de développement économique». Directeur : M. René Passet, Professeur émérite à l'Université Paris I-Panthéon-Sorbonne.  

Activités de recherche

Le premier axe de nos recherches s’inscrit dans le cadre de l’économie politique de la mondialisation et porte sur les enjeux d’équité et de solidarité du développement durable qui appellent un nouveau système de gouvernance mondiale. Dans cette perspective, nous nous intéressons en particulier aux divers instruments de lutte contre les changements climatiques proposés et mis en œuvre (marché de droits à polluer, mécanisme de développement propre, stratégies d’adaptation et d’atténuation) dans le cadre des négociations internationales et aux conflits de logique entre différentes organisations ou instances de négociations internationales quant à la mise en œuvre opérationnelle du développement durable. Cette problématique de recherche tente d’explorer des pistes de rééquilibrage du système de gouvernance mondiale dans un sens plus favorable au développement durable et à la production/préservation des biens publics mondiaux comme la stabilité climatique.

Le second axe de nos recherches, plus récent, inscrit l'étude des questions de développement durable dans un cadre territorial, celui des politiques d'aménagement et de développement urbain durable des collectivités territoriales. Cette préoccupation vise à identifier les démarches et pratiques innovantes, les obstacles et les freins à ces démarches encore expérimentales, ainsi que les outils et leviers pertinents pour rendre le concept de développement durable plus opérationnel au travers de l’expérimentation des agendas 21 locaux, par exemple, ou encore au travers de stratégies d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques coordonnées à l’échelon local et de réflexions sur la vulnérabilité et la résilience des territoires face à des enjeux d’environnement global.

Thèmes de recherche :

  • Développement durable et aménagement durable des territoires ;
  • Biens publics mondiaux et gouvernance mondiale ;
  • Négociations commerciales et climatiques multilatérales ;
  • Vulnérabilité, résilience et adaptation des villes au changement climatique.

 

 

Activités d'enseignement

 

Enseignements dispensés/Niveau d’études

L1

L2

L3

Master 1 & 2

                                                      Université Rennes 2, MCU (depuis février 2002)

Histoire de la pensée économique

24h CM

 

 

 

Politiques économique

 

24h CM

 

 

Démographie sociale

 

24h CM

 

 

Echanges internationaux

 

24h CM

 

 

Relations économiques internationales

 

 

36h CM

 

Mondialisation des échanges

 

 

24h CM

 

Finances internationales

 

 

24h CM

 

Economie des services

 

 

24h CM

 

Economie de l’innovation dans les services

 

 

 

27hetd (CM)

Aménagement du territoire

 

 

 

24 hetd (CM)

Aménagement durable des territoires

 

 

 

24hetd (CM)

Développement durable : justice et solidarité

 

 

 

15hetd (CM)

Economie de l'environnement et des ressources naturelles

 

 

 

18hetd (CM)

Développement durable local*

 

 

 

24hetd (CM)

Performance sociale et innovation (RSE)*

 

 

 

24hetd (CM)

                                                               IEP Rennes, Ens-vac. (depuis 2007)

Développement durable et développement urbain

 

 

 

12h CM

                                                            Université Paris 8, Ens-vac. (depuis 2000)

Collectivités territoriales et développement durable

 

 

 

18h CM

                                               Univ. Technologie Troyes, MCU contractuel (2001-2002)

Economie industrielle

 

68 h CM+TD

 

 

Economie de l’innovation

 

 

68h CM+TD

 

Economie de l'environnement et RN

 

 

 

34hCM

Economie du Développement durable et du changement climatique      

24hCM

                                              Groupe HEC, Dép. Eco et Finances, Ens-vac (1999–2002)

Economie de l'environnement et RN

 

 

 

30hCM

                                             ECCIP/Advancia, Ecole Com. CCIP, Ens-vac (1998-2002)

Stratégies environnementales des entreprises

 

 

 

30hCM

                                              Faculté des Affaires inter. du Havre, ATER (95-96)

Microéconomie

 

96h TD

 

 

                                          Univ. Paris I, Alloc. (91-92), All-Mon. (92-94), ATER (94-95)

Histoire de la pensée

Publications

1)ACL : Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture répertoriées par l’AERES (ACL)



Quenault B. (2015), « De Hyōgo à Sendai, la résilience comme impératif d’adaptation aux risques de catastrophe : nouvelle valeur universelle ou gouvernement par la catastrophe ? », Développement durable et territoires [En ligne], vol.6, n°3 | Décembre 2015, mis en ligne le 18 décembre 2015, URL : http://developpementdurable.revues.org/11010 ; DOI : 10.4000/developpementdurable.11010.

Quenault B. (2015), « La vulnérabilité, un concept central de l’analyse des risques urbains en lien avec le changement climatique », Annales de la Recherche Urbaine, n° spécial "Ville et vulnérabilités", n°110, septembre, p. 138-151, http://www.annalesdelarechercheurbaine.fr/la-vulnerabilite-un-concept-central-de-l-analyse-a720.html

Quenault B. (2015), « La résilience comme injonction politique post-Xynthia.» EspacesTemps.net, Travaux (peer review), 26.05.2015, http://www.espacestemps.net/articles/la-resilience-comme-injonction-politique-post-xynthia/.

Quenault B. (2014), « La résurgence/convergence du triptyque catastrophe-résilience-adaptation pour (re)penser la « fabrique urbaine » face aux risques climatiques », Développement Durable & Territoires (DDT), [En ligne], vol. 5, n°3 | décembre 2014, mis en ligne le 05 décembre 2014, URL : http://developpementdurable.revues.org/10683 ; DOI : 10.4000/developpementdurable.10683.


Quenault B. (2013), « Du double affrontement ontologique/axiologique autour de la résilience aux risques de catastrophe : les spécificités de l’approche française », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Volume 13 Numéro 3 | décembre 2013, mis en ligne le 30 décembre 2013, URL : http://vertigo.revues.org/14510 ; DOI : 10.4000/vertigo.14510.  


Quenault B. (2013), « Retour critique sur la mobilisation du concept de ‎résilience en lien avec l’adaptation des systèmes urbains au changement climatique », EchoGéo [En ligne], 24 | 2013, mis en ligne le 10 juillet 2013, URL : http://echogeo.revues.org/13403 ; DOI : 10.4000/echogeo.13403.


Quenault B. (2013), « Dilemme Westphalien et gouvernance internationale des biens publics mondiaux : le cas de la protection du climat », Mondes en Développement, « Mondialisation et soutenabilité environnementale », vol. 41, 2013/2, n°162, Editions De Boeck Université, Bruxelles, pp. 11-32.  


Quenault B., et Meunie A. (2007), « Le financement international du développement durable : Le cas de la mobilisation contre les changements climatiques », Revue Tiers-Monde, « Le financement du développement durable », n°192, octobre-décembre, Armand Colin, Paris, pp. 853-869.  


Quenault B. (2006), « Protocole de Kyoto et gouvernance écologique mondiale : enjeux et perspectives des engagements post-2012 », Mondes en Développement, « Gouvernances et développement durable », vol. 34, n°136, 2006/4, Editions De Boeck Université, Bruxelles, pp. 29-47.  

2)ACLN : Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture non répertoriées par l’AERES ou dans des bases de données internationales

Quenault B. (2007), « The concerted efforts to fight climate change », China Perspectives, n°2007/1, Quarterly journal published by CEFC (Centre d’études français sur la Chine contemporaine), Hong Kong, pp. 62-64 ; version fse « La lutte concertée contre les changements climatiques », Perspectives Chinoises, n°2007/1, CEFC (Centre d’études français sur la Chine contemporaine), Hong Kong, pp. 64-67.  


Quenault B. (2007), « La stratégie communautaire de lutte contre les changements climatiques et les négociations sur l’après-2012 », Géoéconomie, Spécial « Développement durable, les vrais enjeux », n°44, Hiver 2007-2008, Choiseul Editions, Paris, pp. 59-79.  


Quenault B. (2006), « Pour un approfondissement et un élargissement du Protocole de Kyoto dans une perspective post-2012 », Ecologie politique, novembre, n°33, pp. 171-184.  


Quenault B. (2006), « Les dangers de la libéralisation des échanges internationaux de services pour le développement durable », Géoéconomie, n°37, Printemps 2006, Choiseul Editions, Paris, pp. 85-114.

3)C-ACTI : Communications avec actes dans un congrès international

Quenault B. (2015), « La résilience aux risques de catastrophe comme nouvelle conditionnalité de l’aide ou le rebond en arrière de la solidarité collective », XXXIe Journées du développement ATM 2015 « Le bilan des Objectifs du Millénaire pour le développement 15 ans après : réduction de la pauvreté et/ou montée des inégalités ?, Université de Rouen, 3-6 juin, http://www.mondesendeveloppement.eu/pages/association-tiers-monde/textes-du-colloque-atm-2015.html.

Quenault B. (2014), « Mise en miroir des vulnérabilités et résiliences pour (re)penser l’adaptation des systèmes urbains face au changement climatique », Colloque ACFAS 638 « Changements climatiques et aménagements urbains : Quels discours, quelles expériences à l'échelle urbaine? », 82e Congrès de l’Association Française pour le Savoir, 12-16 mai 2014, Université de Concordia, Québec, Canada, ouvrage collectif sous la direction de Florence Rudolf et Bruno Barroca en pourparler avec les Presses Universitaires de Laval (Québec).  


Quenault B. (2014), « La rhétorique de la résilience dans la gestion des risques de catastrophe : vers un changement de paradigme ? », Colloque international 2Pau « Pratiques et portée de l’adaptation : enjeux territoriaux ambivalents de la régulation environnementale », organisé par le laboratoire SET, Université de Pau, 23-24 janvier 2014, http://set.univ-pau.fr/live/colloques, en pourparler un n° spécial de la Revue Développement Durable et Territoires coordonné par Julien Rebotier.  


Quenault B., Blond N., Sajjad S.H. et Pigeon P. (2013), « Cities confronted with climate change : How to break the infernal loop of their coevolution to avoid future disasters ? », Colloque ICPP (First International Conference on Public Policy, Panel 55 “Risks and Crisis Management : A New Cause For the Policy Makers ?”, Grenoble, 26-28 June 2013, Actes en ligne : http://www.icpublicpolicy.org/  


Quenault B., Blond N., Sajjad S.H. et Pigeon P. (2013), « Vulnerability and Adaptation of Urban Areas to Global Changes : A Systemic Interdisciplinary Approach to Understand Cities Trajectories Towards Resilience », Colloque international “ESEE 2013”, Ecological Economics and Institutional Dynamics, 10th International conference of the ESEE », Université Lille 1, 18-21 juin 2013, Actes en ligne : http://esee2013.sciencesconf.org/?lang=en.  


Quenault B. (2013), “Resilience and adaptation of urban systems to cope with and to respond to climate change adverse effects”, Colloque international “ESEE 2013”, Ecological Economics and Institutional Dynamics, 10th International conference of the ESEE, Université Lille 1, 18-21 juin 2013, Actes en ligne : http://esee2013.sciencesconf.org/?lang=en.  


Quenault B. (2012), « La gouvernance des biens publics mondiaux, une problématique en contrepoint de la mondialisation et du développement durable : Le cas de la protection du climat », XXVIIIe Journées du Développement de l’Association Tiers-Monde « Mobilités internationales, déséquilibres et développement : vers un développement durable et une mondialisation décarbonée ? », Université d’Orléans, 11-13 juin, http://www.univ-orleans.fr/leo/ATM2012, in Mondes en Développement, « Mondialisation et soutenabilité environnementale », vol. 41, 2013/2, n°162, Éditions De Boeck Université, Bruxelles, pp. 11-32.  


Quenault B., Bertrand F., Blond N., et Pigeon P. (2011), « Réinterprétation systémique du couple vulnérabilité/adaptation au changement climatique », Colloque scientifique international « Renforcer la résilience au changement climatique des villes : du diagnostic spatialisé aux mesures d'adaptation, 7 et 8 juillet 2011, Université Paul Verlaine – Metz, Actes en ligne : www.cegum.univ-metz.fr/2R2CV/accueil.html.  


Quenault B. et Bertrand F. (2010), « Vulnérabilité et résilience aux changements climatiques en milieu urbain », in Dubreuil V., Planchon, O., Quénol, H., et Bonnardot, V., (éd.), Risques et changement climatique, Actes du XXIIIème Colloque de l’Association Internationale de Climatologie, Rennes, 1er-4 septembre 2010, 493-498.  


Quenault B. (2009), « Les biens publics mondiaux, un concept au service de la solidarité Nord/Sud et du développement durable des pays en développement ? », 3e journées du développement du GRES « Les Sud confrontés au développement durable », Université Montesquieu-Bordeaux IV, 10-12 juin 2009, CD-ROM. Quenault B. (2009), « Attractivité, polarisation et gouvernance des territoires à l’ère de la mondialisation : enjeux et conséquences pour le développement territorial durable », XXVe Journées du Développement de l’Association Tiers-Monde « Attractivité, gouvernance et développement », Université du Luxembourg, 3-5 juin 2009, CD-ROM.  


Quenault B. (2008), « Développement durable, mondialisation et biens publics mondiaux », Colloque international « La problématique du développement durable vingt ans après : nouvelles lectures théoriques, innovations méthodologiques, et domaines d'extension », CLERSE, Université de Lille I (Villeneuve d’Ascq), 20-22 novembre 2008, CR-ROM.  


Quenault B. (2008), « Mutation informationnelle, mondialisation et fracture numérique : enjeux et écueils pour le développement durable des pays du Sud », XXIVe Journées du Développement de l’Association Tiers-Monde « Économie de la connaissance et développement », Université Gaston Berger, Saint-Louis du Sénégal, 20-22 mai 2008, CD-ROM.  


Quenault B. (2007), « Les enjeux des engagements post-Kyoto en Chine et en Inde ou comment éviter un choc du futur », Colloque international « De Shanghai à Bangalore : des modèles d’affaires à revisiter », organisé par ERUDIT, IRSAM, ISMEA, ISTED, IUED, CEFC & CREC, à l’UNESCO, Paris, 7 et 8 juin 2007, CD-ROM.  


Quenault B. (2007), « Quelle stratégie pour l’Union européenne dans la perspective d’un nouveau cycle de négociation sur les changements climatiques », 55ème Congrès de l’Association Internationale des Economistes de Langue Française (AIELF), Bilan et perspectives d’un demi-siècle de construction de l’Union européenne dans le cadre de la mondialisation économique contemporaine, Varsovie, 21-23 mai 2007, CD-ROM.  


Quenault B. (2007), « Changements climatiques et sécurité humaine : quelles stratégies d’adaptation et d’atténuation pour les Etats du Sud? », XXIIIe Journées du Développement de l’Association Tiers-Monde (ATM) : L’Etat malgré tout ? Acteurs publics et développement, Facultés Universitaires Catholiques de Mons, 14-16 mai 2007, in Brot J., Gerardin H., et Leloup F., (éd.), 2012, Acteurs publics et développement, Khartala, Paris, mars, pp. 207-226, 298 p.  


Quenault B. (2006), « Changements climatiques et risques sécuritaires multiples », Atelier international du programme Action Concertée Incitative (ACI) : La mondialisation, quels enjeux de sécurité ? , Institut Universitaire d’Etudes du Développement (IUED), Genève, 24-25 novembre 2006, in Serfati C. (éd.), Une économie politique de la sécurité, coll. Hommes et Société, Khartala, Paris, janvier, pp. 181-194.  


Quenault B. (2006), « Développement durable, dette écologique, et hiérarchie des priorités collectives : une mise en perspective du clivage Nord/Sud au sein des négociations climatiques », 2e journées du développement du GRES (Groupement de Recherches Economiques et Sociales) : Quel financement pour quel développement ?, Université Montesquieu-Bordeaux IV, 23-24 novembre 2006, CD-ROM.  


Quenault B. (2006), « La question de l’équité dans la négociation climat : quels engagements pour le Sud dans une perspective post-Kyoto ? », XXIIe Journées ATM (Association Tiers-Monde) : Urgence, Solidarité, Gouvernance et Développement, Université d’Artois, Arras, 22-24 mai 2006, CD-ROM.  

4)C-ACTN : Communications avec actes dans un congrès national

Quenault B. (2014), « La résilience des territoires face aux risques de catastrophe naturelle/anthropique : idiosyncrasie territoriale ou rhétorique néolibérale? », Session ouverte « Économie politique de la résilience : Avatar du néolibéralisme ou instrument de démocratie participative ? » coordonné par R. Felli et B. Quenault, IVe Congrès de l'Association française d’Économie politique (AFEP) « Économie politique et démocratie », 2-4 juillet 2014, École Normale Supérieure (ENS) de Cachan, Actes en ligne : http://afep2014.sciencesconf.org.  

5)C-COM : Communications orales sans actes dans un congrès international ou national

-  Colloques internationaux

Quenault B. (2014), "Urban resilience to climate change and capabilities: for a human development centred approach of adaptation in city contexts", Resilience 2014. Resilience and development: mobilizing for transformation, Third International Science and Policy Conference on the resilience of social & ecological systems, Montpellier, 4-8 May 2014, France.  


Quenault B. et Wolozsyn P. (2013), « Vulnérabilité territoriale et résiliences: résistances et capacités adaptatives face aux aléas climatiques », 12th Annual International Conference on Territorial Intelligence, "Territorial Intelligence, Socio-Ecological Transition and Resilience of the Territories", 30-31 May 2013, Besançon (UFR SLHS, MSHE), Dijon (MSHD), https://dl.dropboxusercontent.com/u/60268677/Quenault_Woloszyn.pptx.  


Quenault B. et al. (2012), « Vulnérabilité et résilience au changement climatique en milieu urbain : vers des stratégies de développement urbain durable ? », Colloque de clôture du PIRVE, Programme Interdisciplinaire Ville et Environnement (PIRVE) CNRS- Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE), Eurosites République, Paris, 13-14 décembre, http://www.pirve.fr.  


Quenault B., Faburel G. et Wolozsyn P. (2012), « Territorial intelligence of vulnerability systems – Sustainable modelling of globalization challenge », 11th Annual International Conference on Territorial Intelligence « Territorial Intelligence and Globalization. Tensions, transition and Transformation », 17-20 octobre 2012, La Plata (Argentine).  


Quenault B., Peyrache-Gadeau V., Pigeon p. (2011), « Vulnérabilités territoriales et adaptations au changement climatique : interrogations sur les politiques de développement durable des villes de Saint - Etienne et de Chambéry », Colloque International ASRDLF (Association de Sciences Régionales de Langue Française), Ceregmia (Centre d'Etude et de Recherche en Economie Gestion Modélisation et Informatique Appliquée), Université des Antilles et de la Guyane, Fort de France, 4-10 juillet 2011, (http://asrdlf2011.com/).  


Quenault B., Faburel G. et Wolozsyn P. (2012), « Territorial intelligence of vulnerability systems - A transitional viewpoint of sustainable development », International Conference on Territorial Intelligence : « Vulnerability and Resilience between local and global », 4-7 juin 2012, Fisciano-Caserta (Italie).

         - Colloques nationaux

Quenault B. (2014), « La résilience territoriale comme nouvelle heuristique de l’adaptation face aux menaces : de l’adaptation au risque à l’adaptation à la crise », Rencontres Grand Ouest de l’Intelligence Territoriale « Vers une intelligence durable des territoires : les échelles de la résilience », Roscoff, Finistère, GRDI INTI et ESO, 22-23 mai.  


Quenault B. (2014), « La résilience des territoires face aux risques de catastrophe naturelle/anthropique : idiosyncrasie territoriale ou rhétorique néolibérale ? », Quatrième congrès de l’AFEP « Economie politique et démocratie », Panel ouvert « La résilience : nouvel avatar néolibéral ou outil de démocratie participative ? » coordonné par B. Quenault et R. Felli, 2-4 juillet 2014, Paris-ENS Cachan.  


Quenault B. (2008), « Le financement multilatéral de l’adaptation aux changements climatiques : un cadre approprié aux besoins des pays du Sud ? », NSS Dialogues, Changements climatiques : l’adaptation à l’ordre du jour, ENGREF, 7-8 octobre 2008, Paris.  

6)C-AFF : Communications par affiche dans un congrès international ou national

Quenault B., 2013, « La planification urbaine durable au défi de l’adaptation au changement climatique », Congrès de Nantes 2013, Au service de villes durables et responsables, ASTEE (Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement), 4 - 7 juin 2013

 

7)COS : Chapitres d’ouvrages scientifiques (y compris les éditions critiques et les traductions scientifiques)

Quenault B. (2015), « La dialectique vulnérabilité/adaptation des villes au changement climatique comme potentiel destructeur/créateur dans la fabrique d’un développement urbain durable », in Forest J. et Hamdouch A. (éd.), Quand l’innovation fait la ville durable, Presses Polytechniques Universitaires Romandes, p. 19-44, 208 p.  


Quenault B. (2013), « Chapitre 6. La ville durable au défi du couple vulnérabilité/adaptation au changement climatique », in Rocher L. (éd.), Les territoires face aux changements climatiques. Une première génération d’initiatives locales, P.I.E Peter Lang, Ecopolis n°18, Bruxelles, pp. 175-199, 269 p.  


Quenault B. (2012), « Chapitre 11. Mondialisation, mutations urbaines et vulnérabilité au changement climatique : quelles stratégies de résilience pour un développement urbain durable ? », in Hamdouch A., Depret M.-H., et Tanguy C., (éd.), Mondialisation et résilience des territoires : Trajectoires, dynamiques d’acteurs et expériences locales, Québec, Presses de l'Université du Québec, Collection Géographie contemporaine, pp. 227-246, 293 p.  


Quenault B. (2012), « Changements climatiques et sécurité humaine : quelles stratégies d’adaptation et d’atténuation pour les Etats du Sud ? », in Brot J., Gerardin H., et Leloup F., (éd.), Acteurs publics et développement, Khartala, Paris, mars, pp. 207-226, 298 p.  


Quenault B. (2009), « Changements climatiques et risques sécuritaires multiples », in Serfati C. (éd.), Une économie politique de la sécurité, coll. Hommes et Société, Khartala, Paris, janvier, pp. 181-194.  

8)AP : Autres productions

contrats de recherche

Quenault B., Bertrand F., Blond N., Glatron S., Pigeon p., Peyrache-Gadeau V., et Rocher L. (2011), Vulnérabilité et résilience au changement climatique en milieu urbain : vers des stratégies de développement urbain durable ?, Projet de recherche PIRVE 20-2051, Programme Interdisciplinaire Ville Environnement (MEDDE, CNRS), Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne (MSHB), juin, 203 pages.  

Séminaires de recherche

Quenault B. et Pigeon P. (2015), « Justifications et défis posés par la résilience: Regards croisés entre les modèles en géographie des risques et les réflexions sur le changement climatique », Séminaire spécialisé « A travers les dialogues et les discours : les catastrophes et l’interdisciplinarité », coordonné par V. García-Acosta (CIESAS), A. Musset (EHESS), et S. Revet (Sciences-Po), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris, 11 mai 2015.

Quenault B. (2014), « La rhétorique de la résilience dans la gestion des risques de catastrophe : Vers un changement de paradigme face au risque d’inondation ? », Séminaire résilience coord. par G. Djament-Tran et M. Reghezza-Zitt, Ecole Nationale Supérieure (ENS), Paris, jeudi 20 février 2014.  


Quenault B. (2014), « La résilience : un nouveau régime normatif pour la gestion des risques de catastrophe ? », séminaire ESO Rennes, Université Rennes 2, le 20 janvier 2014.  


Quenault B. (2013), « La résilience : un changement de paradigme pour la gestion des risques naturels ? », Journées UMR ESO, Université Le Mans, 16 décembre 2013.  


Quenault B., Bertrand F., Blond N., Glatron S., Pigeon p., Peyrache-Gadeau V., et Rocher L. (2011), « Pour des trajectoires urbaines résilientes et durables face au défi climatique  », Séminaire résilience urbaine, Journée d’études, Département de Géographie, coord. par G. Djament-Tran et M. Reghezza-Zitt, Ecole Nationale Supérieure (ENS), 3 juin, Paris, http://www.geographie.ens.fr/Journee-d-etudes-3-juin-2011.html.  


Quenault B., Bertrand F., Blond N., Glatron S., Pigeon p., Peyrache-Gadeau V., et Rocher L. (2011), « Vulnérabilité et résilience au changement climatique en milieu urbain : vers des stratégies de développement urbain durable ? », Séminaire PIRVE, Nantes, 5 et 6 mai.  


Quenault B., Bertrand F., Blond N., Glatron S., Pigeon p., Peyrache-Gadeau V., et Rocher L. (2011), « La dialectique vulnérabilité/adaptation au changement climatique comme vecteur de durabilité urbaine », Workshop : « L’innovation et la créativité face aux défis environnementaux de la ville contemporaine : vers des techniques et dynamiques urbaines alternatives ? », Cluster ERSTU Région Rhône-Alpes et UMR 5600 Environnement, Ville et Société, 17 et 18 mars 2011, Centre des Humanités, INSA de Lyon, http://erstu.ens-lyon.fr/IMG/pdf/Workshop_L_innovation_et_la_creativite_face_aux_defis_environnementaux_de_la_ville_contemporaine_vers_des_techniques_et_dynamiques_urbaines_alternatives_INSA_17-18_mars_2011-1.doc.pdf.  


Quenault B., Bertrand F., Blond N., Glatron S., Pigeon p., Peyrache-Gadeau V., et Rocher L. (2010), « Vulnérabilité et résilience aux changements climatiques en milieu urbain », Séminaire PIRVE, Grand-Lyon, vendredi 12 mars.  


Quenault B., Bertrand F., Blond N., Glatron S., Pigeon p., Peyrache-Gadeau V., et Rocher L. (2010), « La vulnérabilité urbaine au changement climatique : entre complexité, coévolution et incertitude », Séminaire LIVE, Université de Strasbourg, 29 novembre 2010.  


Quenault B. (2010), « Vulnérabilité et résilience aux changements climatiques en milieu urbain » dans le cadre de la Réunion internationale RICLIM « Risques climatiques urbains », Turin (Italie), 25-26 Mai 2010.  


Quenault B. (2008), « Du développement durable aux biens publics mondiaux : vers un monde de plus en plus globalisé et interdépendant», Séminaire « Développement durable», ISSTO-Université Rennes 2, Rennes, 13-14 octobre.  

 

Autres informations
  • Chargée de mission Tiers-lieu(x) et innovation sociale, présidence de l'Université Rennes 2  (depuis septembre 2019)
  • Chargée de mission développement durable, présidence de l'Université Rennes 2  (janvier 2016-avril 2019)
  • Coordinatrice des enseignements de sciences sociales en LEA (pendant trois ans de 2003-2004 à 2005-2006) puis coordinatrice de la discipline économie (départements AES, MASS, LEA, Géographie, Histoire) au sein de l’Université Rennes 2 de 2005-2006 à 2013-2014.
  • Experte-évaluatrice (2012 & 2011) dans le cadre du 7th Framework Programme for Research and Technological Development (FP7) (European Commission - Directorate General for Research), WP2011 “Transformation to Sustainable Societies in a Changing Environment”, Topic 1.3.2-1 “Building societal resilience to disasters in Europe”, et FP7-ENV-2012-two-stage, Topic 6.1-3 “Strategies, costs and impacts of adaptation to climate change” à la demande respectivement de Wolfgang Schrimpf et de Philippe Quevauviller, Unité « Climate Change and Environmental Risks-I.5 » dirigée par Denis Peter.
  • Experte-évaluatrice dans le Comité scientifique ANR « Villes et bâtiments durables », AAP 2013, pour le thème « 2.4. Axe thématique 4 : Approches multi-échelles et transversales, gouvernance », sous-thème 4.4 « Vulnérabilités, résilience et robustesse des systèmes urbains, ingénierie de l’adaptabilité », à la demande de Pascal Bain.
  • Experte-évaluatrice dans le cadre de l'occasion de financement des « subventions Savoir » (2014) pour le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada dont le mandat est d'encourager et d'appuyer l'excellence en recherche dans le domaine des sciences humaines, à la demande de François Simard (http://www.sshrc-crsh.gc.ca/funding-financement/programs-programmes/insight_grants-subventions_savoir-fra.aspx?)
  • Experte-évaluatrice extérieure à la demande du Comité scientifique ANR « Défi Mobilité et Systèmes urbains durables » dans le cadre de la 2e phase d’évaluation de l’AAP Générique 2014.
  • Rapporteur anonyme pour les revues Développement durable et territoires, http://developpementdurable.revues.org/ et Mondes en développement http://www.mondesendeveloppement.eu/
  • Coordinatrice scientifique d’un projet exploratoire de recherche interéquipe et interdisciplinaire (14 chercheurs) dans le cadre du Programme Interdisciplinaire de Recherche Ville et Environnement (PIRVE) du CNRS (AAP 2009) : « Vulnérabilité et résilience aux changements climatiques en milieu urbain : vers de nouvelles stratégies de développement urbain durable ? ».
  • Membre de la commission de spécialiste puis de recrutement en économie de l’Université Rennes 2 depuis 2003-2004, de l’Université de Lausanne en 2010-2011 et de l’Université Lille 1 en 2008-2009.
  • Membre du comité scientifique de l’Association Tiers-Monde (ATM)
  • Coordinatrice de la session ouverte « Economie politique de la résilience » avec Romain Felli (Université de Genève), Colloque de l’AFEP (Association française d’économie politique) 2014, ENS Cachan, 2-4 juillet 2014.
  • Membre du comité d’organisation de la 10e conférence internationale de la Société Européenne d’Economie Ecologique (ESEE), intitulée « Ecological Economics and Institutional Dynamics », Lille, 18-21 Juin 2013.
  • Co-organisatrice avec Jean-Paul Maréchal du colloque national « Le développement durable : une nouvelle perspective pour le 21e siècle », LESSOR, Université Rennes 2, 27-28 novembre 2003.