Baptiste Brun

Grade :  
Maître de conférences
Fonctions et responsabilités :

Baptiste Brun est enseignant-chercheur en histoire de l'art contemporain à l'Université Rennes 2, depuis septembre 2015. Ses travaux portent sur les interactions entre création artistique, histoire de l'art et anthropologie dans la seconde moitié du XXe siècle, sur des œuvres et travaux apparentés à l'Art Brut et sur l'épistémologie de l'histoire de l'art pensée en regard du primitivisme. Il est coresponsable du Master 2 Métiers et art de l'exposition de Rennes 2, consacré aux pratiques de l'exposition dans le champ de l'art contemporain. Ses travaux de recherche se prolongent dans un travail de commissariat d'expositions.

CV :

2014/2015

Boursier postdoctorant du Centre allemand d’histoire de l’art pour le programme annuel 2014-2015 avec une recherche intitulée « 40.000 ans d'art moderne : le monde de l’art contemporain d’après-guerre face à la Préhistoire »

2007/2013

Thèse de doctorat en histoire de l'art soutenue à l’Inha le 25 juin 2013, De l’homme du commun à l’Art Brut : « mise au pire » du primitivisme dans l'œuvre de Jean Dubuffet (1942-1951) - di. Thierry Dufrêne (Université Paris-Ouest Nanterre/La Défense - Ecole du Louvre

2010/2015

Cofondateur du Collectif de réflexion autour de l'art brut (CrAB), association de loi 1901 fondée en 2010, ayant pour but la poursuite et la promotion de recherches interdisciplinaires portant sur et autour de l'art brut (tenue d'un séminaire bimestriel à l'Inha, organisation de journées d'études, colloques, publications)

2008/2015

Chargé de cours à l'Ecole du Louvre dans les spécialités « Histoire de l'art du XXe siècle » et « Histoire de l'art contemporain » et dans la classe préparatoire au concours de recrutement des conservateurs du Patrimoine

Activités d'enseignement :

Baptiste Brun enseigne l'histoire de l'art du XXe siècle et XXIe siècle en licence et en master. Ses cours portent principalement sur l'anthropologie de l'art, les nouvelles approches en histoire de l'art, à l'intersection des études sur le primitivisme artistique, des savoirs issus du champ de la psychiatrie et des études postcoloniales. En outre, il est membre de l'équipe pédagogique du Master Métiers et arts de l'exposition de l'université Rennes 2, dont il a assuré la direction pour la promotion 2017-18. Ce master forme aux pratiques curatoriales. Chaque année, une promotion travaille à la mise en œuvre d'une exposition monographique consacrée à un.e artiste contemporain.e. Baptiste Brun a notamment encadré le travail autour des productions de Ben Kinmont (2015-16), Harun Farocki (2016-17) et Sammy Baloji (2017-18).

Avec Isabelle Marquette, il anime un séminaire de muséologie et pratiques de l'exposition intitulé "Exposer la méthode", en lien avec le département de la recherche du Mucem (Marseille). Sont intervenus dans ces séances : Jean-Hubert Martin, Marie-Laure Bernadac, Agnès de la Baumelle, Chloé Degaille, Gilles Rion, Stéphanie Quantin, Pierre-Yves Belfils, Delphine Campagnolle, Emmanuelle Lambert et Emmanuel Guy.

Publications :

Ouvrage

Jean Dubuffet (dir.), Almanach de l’Art Brut, édition codirigée par Baptiste Brun et Sarah Lombardi, Lausanne, Collection de l'Art Brut, 5Continents, 2016.

 

Articles

“Dubuffet’s Olympia: Criticism of the Tradition of the Avant-Garde in Paris around 1950”, in Carol Armstrong, Robert Storr (dir.), Lunch with Olympia, New Haven: Yale School of Art, 2017, p. 88-97.

« Le Fou, le Nègre, le Montagnard. Chercher l’Art Brut aujourd’hui: l’écueil postcolonial de l’essentialisme ? », dans V. Capt, S. Lombardi, V. Meizoz (éd.), Art Brut : actualités et enjeux critiques, Lausanne: Antipodes, 2017, p. 97-112.

avec Vincent Capt, « Introduction », dans V. Capt, S. Lombardi, V. Meizoz (éd.), Art Brut : actualités et enjeux critiques, Lausanne: Antipodes, 2017, p. 11-15.

« Art contemporain et anthropologie : un partage d’expériences », Critique d’art, n°49, 2017, pp. 34-46.

« L’Atlas de Jean Dubuffet : place nette pour l’Art Brut » [trad. anglaise jointe : “Jean Dubuffet’s Atlas: a clean sweep for Art Brut”], in S. Lombardi (dir.), Les Albums photographiques de Jean Dubuffet, Lausanne, Coll. de l’Art Brut, Milan, 5Continents, 2017, pp. 18-23.

« Art brut, éthique et droit: l'autorité confisquée ? », dans G. Goffaux Callebaut, Ethique et patrimoine culturel. Regards croisés, actes de colloque, Paris, Ecole du Louvre, Paris, L'Harmattan, coll. "Droit du patrimoine culturel et naturel", 2016, pp. 55-62

« L’antimusée de Jean Tinguely au regard du Piccolo Museo de Podestà », in François Taillade (dir), La forêt réenchantée. Une saison au Cyclop de Jean Tinguely, Milly-la-Forêt, Association Le Cyclop, Paris, Centre national des arts plastiques, 2015.

« D'un mythe son négatif : du poids de l'historiographie surréaliste dans les manières d'appréhender l'Art Brut aujourd'hui », dans A. Boissière, C. Boulanger, S. Faupin (dir.), Mythologies individuelles à partir de l'art brut, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2014, pp. 145-161

« Réunir une documentation pour l’Art Brut : les prospections de Jean Dubuffet dans l’immédiat après-guerre au regard du modèle ethnographique », Cahiers de l’École du Louvre, recherches en histoire de l’art, histoire des civilisations, archéologie, anthropologie et muséologie, n°4, avril 2014, p. 56 à 66, [en ligne]

« Le musée imaginaire de Jean Dubuffet, Réflexions sur la documentation photographique dans les archives de la Collection de l'Art Brut », dans Cahiers de l’École du Louvre, recherches en histoire de l’art, histoire des civilisations, archéologie, anthropologie et muséologie, n° 1, septembre 2012 [en ligne]

« De l'homme du commun à l'Art Brut et retour », dans Barbara Safarova (dir.), De quoi parle l'art brut ? Actes 1, actes du séminaire sur l'art brut du Collège international de philosophie, Paris, abcd, 2012, pp. 59-69.

« Le monde des apparentés à l'Art Brut : pour une approche historiographique », dans C. Boulanger, S. Faupin (dir.), Art brut : une avant-garde en moins ?, Paris, L'Improviste, 2011, pp. 175-190.

« Brut d'écritures et en suites », Revue Area, Art & folie, mars-avril 2011.

 

Catalogues d'exposition

« Voyage au bout de la langue d'Asger Jorn », cat.exp. Cobra. Une explosion artistique et poétique au cœur du XXe siècle, Le Mans, Musée de Tessé, 10 nov. 2017-18 fév. 2018, Musée de Pont-Aven, 10 mars-10 juin 2018, Paris, Arteos éd., 2017, pp. 262-265.

« L’en-commun. Dirosaperlipopette » [trad. anglaise jointe], dans Plus jamais seul. Hervé DiRosa et les arts modestes, catalogue d’exposition Paris, La Maison rouge, 22 oct. 2016 - 22 janvier 2017, Paris : La maison rouge, Fage, 2016, p. 33-43.

« "40000 Jahre moderne Kunst"im Musée d'art moderne, Paris 1953 », cat.exp. Kunst der Vorzeit. Felsbilder aus der Sammlung Frobenius, Berlin, Martin-Gropius-Bau, 21 janvier - 16 mai 2016, Berliner Festspiele, Frobenius Institut, 2016, pp. 202-203.

« Ein unumgänglicher Besuch: Dubuffet in der Sammlung Prinzhorn », cat.exp. Dubuffets Liste. Ein Kommentar zur Sammlung Prinzhorn von 1950, Heidelberg, Sammlung Prinzhorn, 17 déc. 2015 - 10 février 2016, Heidelberg, Sammlung Prinzhorn, Wunderhorn, 2015, pp. 8-15.

« Dubuffet, contre l' ''art des fous'' » [''Dubuffet: against the Notion of the 'Artistry of the Mentally Ill'''], cat.exp. L'art brut en question, Mons, BAM, MONsens, 20 juin - 6 sept. 2015, Bruxelles, CFC éditions, 2015, pp. 72-75 (avec une trad. anglaise).

« Catégories », cat.exp. Henri Darger, 1892-1973, Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, 29 mai - 11 octobre 2015, Paris, Paris Musées, 2015, pp. 222-223.

« Au Palais des haches. Le labyrinthe de Jérôme Zonder » [''In the Palace of Axes. In the Labyrinth with Jérôme Zonder''], cat.exp. Fatum. Jérôme Zonder, Paris, La maison rouge, 19 février - 19 mai 2015, Paris, éditions Fage, La maison rouge, 2015, pp. 23-31 (avec une trad. anglaise, pp. 111-116).

« Art brut / art primitif. Retour sur une confusion », cat.exp. Il était une fois l'art brut : fictions des origines de l'art, Bruxelles, Musée art)et(marges, 13 juin - 12 oct. 2014, pp. 22-29 (avec une trad. flamande).

« Monstre », « Reine », dans C. Barbant, C. Boulanger (dir.), LaM Œuvres, Villeneuve d’Ascq, LaM, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, 2014, pp. 164-166; 239-240.

« Le document asilaire à l’œuvre » [co-écrit avec Vincent Capt, docteur en linguistique, maître-assistant à l'Université de Lausanne], dans cat.exp. Autres, figures de l'altérité de Jean-Jacques Rousseau à nos jours, Annecy, éditions Esaaa, Musée-Château d'Annecy, 2012, pp. 111-126.

 

Ouvrages à paraître

Baptiste Brun, Jean Dubuffet et la besogne de l’Art Brut. Critique du primitivisme, Dijon, Les presses du réel, mars 2019.

 

Articles à paraître

 

Autres informations :

COMMISSARIAT D'EXPOSITION

Jean Dubuffet. Un barbare en Europe, Mucem, Marseille, 30 avril-1er sept. 2019, IVAM, Valencia, oct. 2019-mars 2020.

L'Université des paradoxes : Jean Dubuffet à Nanterre, Paris, université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, 18 nov.-14 déc. 2014 (avec Thierry Dufrêne)

L'Oeil de JDJ. Chaissac, Macréau, LeTricoteur et consorts, Biennale Hors Norme de Lyon, en coll. avec le musée A. Jakovsky à Nice, 2015.

Dominique Le Tricoteur. Livres, Biennale Hors Norme de Lyon, 2011.

[A-]préhension [B. Debombourg, G. Dimanche, A. Kieffer, B. LeNen, Loren, D. Marin, J.-N. Reinert, C. Ursin], Lyon, Galerie La Rage, 2012.