Aurelie Chatenet-Calyste

Grade :  
Maître de conférences
Fonctions et responsabilités :

Maîtresse de conférences en histoire moderne

Coordonnées :

Mél. aurelie.chatenet-calyste [at] univ-rennes2.fr

Bureau : 307, Bâtiment A, SITE RENNES - VILLEJEAN

CV :

depuis le 1er septembre 2018 : maîtresse de conférences à l'université de Rennes 2

2013-2015 : maîtresse de conférences à l'Université de Lorraine (Metz)

2012-2013 : chargée de cours à l’Université de Caen-Basse-Normandie et professeur au lycée de Mortagne-au-Perche (Orne).

2011-2012 : ATER à l’Université de Strasbourg (temps plein)

2010-2011 : ATER à l’Université de Champagne-Ardenne (temps plein)

2008-2010 : ATER à l’Université François-Rabelais, Tours (temps plein)

2005-2008 : Allocataire-monitrice de recherche à l’Université de Limoges

 

 

Activités de recherche :

- histoire de la culture matérielle et de la consommation

- Histoire du corps, du paraître, de la culture des apparences 

- Histoire des femmes et du genre.

- histoire sociale et économique des élites

- XVIIIe siècle

Publications :

1. Ouvrage et direction de numéros spéciaux de revues

1) Une consommation aristocratique fin de siècle, Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803), Presses Universitaires de Limoges, 2013.

Résumés de la thèse sur le site de l’Association française d’histoire économique

http://afhe.ehess.fr/document.php?id=1703

                et dans le numéro 9 de la revue Genre et Histoire (automne 2011)

http://genrehistoire.revues.org/index1342.html

2) Responsable du dossier « Comptes et consommations princiers en Europe à l’époque moderne » sous presse à paraître fin 2018 dans la revue Annales de l’Est.

2. articles dans des revues à comité de lecture

1) « Au service de la Bouche du duc : comptes et consommations alimentaires de Léopold de Lorraine », Annales de l’Est, dossier spécial « Comptes et consommations princiers en Europe XV-XIXe siècles » sous presse.

2) « Réformer une maison princière féminine : comptes et frais de bouche de Marie-Anne de Bourbon, princesse de Conti (1666-1739) », dossier spécial « Comptes et consommations princiers en Europe XV-XIXe siècles » sous presse.

3) « La parure de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803). Une médicalisation du paraître ?», « Corps parés, Corps parfumés ». Dossier spécial dirigé par Catherine Lanoë et Laurence Moulinier-Brogi, Artefact, Histoire des techniques, février 2014.

8) « Soigner une maison aristocratique à la fin du XVIIIe siècle : le cas de la maisonnée de la princesse de Conti », Histoire, médecine et société, n°2 « Remèdes », automne 2012, p. 75-89. En ligne, http://journals.openedition.org/hms/184

9) « Pour paraître à la cour : les habits de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Apparence(s), 4-2012, n° spécial « Apparences vestimentaires en France à l'époque moderne ». En ligne. http://apparences.revues.org/1184

10) « Une appartenance ténue à la cour de France, Marie-Fortunée d’Este princesse de Conti (1731-1803) », M. Cassan et P. D’Hollander (dir.), « Figures d’appartenance », Temporalités, n°6/2009, p. 135-148.

11) « La femme, maîtresse de maison ? Rôle et place des femmes dans les ouvrages d'économie domestique au XVIIIe siècle », Histoire, économie et société, 2009/4, p. 21-34. En ligne https://www.cairn.info/revue-histoire-economie-et-societe-2009-4-page-21...

3. Actes de colloque ou chapitres d’ouvrages

1) « La séparation, un pouvoir recouvré ? Le cas de deux princesses du sang à la fin du XVIIIe siècle » dans Simona Negruzzo, Vincenzo Lagioia (dir.), Nel solco di Teodora. Pratiche, modelli e rappresentazioni del potere femminile dall’antico al contemporaneo, article rendu, à paraître fin 2019.

2) « Le marquis de Richelieu et son épouse Marie-Charlotte de La Porte de La Meilleraye à l’hôtel de Lauzun (1685-1709) », dans Caroline ZUM KOLK (dir.), L’hôtel de Lauzun, (titre provisoire), Ed. du Septentrion, article rendu, à paraître fin 2019.

3) « Réseaux commerciaux autour de la cour de Lunéville : la circulation des objets pour le service du duc Léopold de Lorraine (1698-1729) », actes du colloque Objets nomades, circulations, appropriations et identités à l’époque moderne, XVI-XVIIIe siècles, Colloque international. Paris et Écouen, 2-4 mars 2017, Musée National de la Renaissance à Écouen, Musée Cognacq-Jay, Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle, article accepté, à paraître en 2019.

4) « Une dévote élégante ? Les vêtements de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) entre normes curiales et sensibilité religieuse », S. SIMIZ et I. BRIAN (dir.) Vêtements, costumes et religions, actes du colloque, Université de Lorraine, 28-29 septembre 2017, PUR, à paraître en 2019.

5) « « Le testament de M. Le prince mit un feu dans sa famille », Brouilles, procès et tentatives de conciliation autour de la succession d’Henri-Jules de Bourbon-Condé (1709-1727) », Jérôme VIRET (dir.), Le gouvernement domestique, actes du colloque du 28 avril 2017, Presses Historiques de l’Est, Metz, 2018.

6) « Une consommation cosmopolite ? Fournisseurs étrangers et réseau marchand international au service de la cour de Lorraine », Anne Motta (dir.), Echanges, passages et transferts à la cour du duc Léopold (1698-1729), 12-12 mai 2015, Lunéville. Presses Universitaires de Rennes, 2017.

7) « Entrer au service d’une princesse du sang à la fin du XVIIIe siècle : le rôle des réseaux familiaux nobiliaires dans l’accès des femmes aux maisons princières », D. PICCO et alii (dir.), Réseaux de femmes, femmes en réseaux (XVIe - XXIe siècles), PUB, 2017.

https://cour-de-france.fr/article4950.html

8) « La commande princière auprès d’artisans d’art parisiens : l’exemple de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Troisième journée d’études « Les métiers d’art » dirigée par Catherine Bourdieu, 19 novembre 2014, Université de Lorraine, CRULH, Metz, Collections du CRULH, 2016, p. 153-168.

9) « Organisation et fonctionnement des cuisines d’un château près de Paris : l’exemple du   château de Triel au XVIIIe siècle », Châteaux, cuisines et dépendances, Actes des XXIe rencontres d’histoire et d’archéologie en Périgord, 27-29 septembre 2013, Ausonisus, 2014, p. 317-327.

 http://ausoniuseditions.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/index.php/collections...

10) « A feminine luxury in Paris at the end of the 18th century : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », dans Marjo Kaartinen, Anne Montenach, Deborah Simonton (dir.), Gender and Luxury in the Modern Urban Economy: A European Perspective, 1700–1914, éditions Routledge, 2014.

11) « La santé d’une princesse à la fin du XVIIIe siècle : maux et remèdes de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », S. BEAUVALET et M.-C. DINET (dir.), Lieux et pratiques de santé du Moyen Age à la 1ère Guerre mondiale, Actes de la journée d’études, « Lieux et pratiques de santé », Université d’Amiens, 11 octobre 2010, éditions Encrage, 2013.

12) « Illusions et désillusions du mariage dans la correspondance familiale de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Agnès WALCH (dir.), La médiatisation de la vie privée (XVe-XXe siècle), Actes du colloque « La médiatisation de la vie privée (XVe-XXe siècle), Université d’Arras, 20-21 octobre 2010, Artois Presses Université, 2012, p. 63-78.

13) « Les correspondances familiales de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) : pratique de civilité et expression de l’intimité », Michel Cassan (dir.), Ecritures de famille, Ecritures de soi, Actes de la journée d’études de l’ANR « Les écrits personnels francophones. Société, familles et individus de la fin du Moyen Age à 1914, Université de Limoges, 2 avril 2010, PULIM, 2012, p.105-125.

14) « Une princesse dans la ville, loisirs et sociabilités de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803), Thierry Belleguic et Laurent Turcot (dir.), Histoire de Paris. De l'âge classique à la modernité XVIIe-XVIIIe siècles, Actes du Colloque international du CIERL (Cercle interuniversitaire d'étude sur la République des Lettres), « Les histoires de Paris », Université de Laval, Québec, 22-25 septembre 2010, éditions Hermann, 2012, 2 vol, t. 2. p. 129-146.

15) « Une princesse et son livret de comptes : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Nicole Lemaitre et Sylvie Mouysset (dir.), Entre mémoire et histoire : écriture ordinaire et émergence de l'individu, (édition électronique), 134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, « Célèbres ou obscurs. Hommes et femmes dans leurs territoires et leur histoire », Bordeaux, 2009, p. 295-305.

5. Comptes-rendus d’ouvrages

1) Pierre Gatulle, Gaston d’Orléans. Entre mécénat et impatience du pouvoir, Seyssel, Champ Vallon, 2012, 448 p. Compte-rendu pour la Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2016/2 (n° 63-2), p. 198-200. En ligne https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2016-2-...

2) Anaïs Dufour, Le pouvoir des « Dames », femmes et pratiques seigneuriales en Normandie (1580-1620), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, 173 p., pour la revue Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, mai 2014. En ligne http://journals.openedition.org/abpo/2746

3) Hélène Becquet, Marie-Thérèse de France. L’orpheline du Temple, Paris, Perrin, 2012 pour la revue Genre et Histoire, n°11, automne 2012. En ligne http://journals.openedition.org/genrehistoire/1708

6. COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES SANS ACTE

6.1. Colloques internationaux

Proposition de communication « La séparation de biens dans la noblesse curiale française au XVIIIe siècle : modalités et enjeux », pour le colloque Divorcer autrefois ? La séparation matrimoniale de l’Antiquité au XXe siècle, organisé par la Société de Démographie historique à Lyon les 27 et 29 novembre 2019, réponse attendue le 1er février 2019.

1) « Les sociabilités féminines à la cour de France au milieu du XVIIIe siècle : le cas de l’entourage de Marie Leszczynska », communication acceptée à prononcer lors du colloque international Les espaces de sociabilité au cours du long dix-huitième siècle (1650-1850), en Europe et dans les empires coloniaux : approches historiques et perspectives actuelles, Colloque du GIS Sociability/Sociabilités, 23-24 mai 2019, Université de Bretagne Occidentale, UBO, Brest.

2) « Dans l’ombre de la reine : Rôles et influences des dames suivantes à la cour de France au XVIIIe siècle », colloque international et interdisciplinaire Pleins feux sur les femmes (in)visibles , Nancy, Université de Lorraine, 22 et 23 novembre 2018.

3) « Introduction » et modération de la session 3 « Royal Women as Patrons of Art and Architecture », Colloque: « Enlightened Princesses : Britain and Europe, 1700-1820 », Kensington Palace, Hampton Court Palace, Tower of London, Londres. 29-31 octobre 2017.

2) « Comptabilités princières et consommation alimentaire au XVIIIe siècle : l’exemple de la maison de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », 26 & 27 Mai/May 2016 | Deuxième conférence internationale d’histoire et des cultures de l’alimentation, Tours.

3) « A feminine luxury in Paris at the end of the 18th century : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Session M24 : Gender and Luxury in the Urban Economy (1700-1914) organisée par Søren Bitsch Christensen, Anne Montenach, Deborah Simonton, 11th European Association for Urban History Conference, Prague (29 août-1er septembre 2012).

4) « A Charitable Princess at the end of the 18th century », 9th European Social Science History Conference Glasgow (ESSHC), Scotland (14 avril 2012).

5) « Between Paris and Versailles, the dress of a French princess at the end of the 18th century, Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Developments in Dress History, Design History and Material Culture Research Group, University of Brighton (10-12 décembre 2011).

6) « From sadness to sickness, the health of a princess at the end of the 18th century: Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », 2011 Bi-annual Conference of the European Association for the History of Medicine and Health (EAHMH), Utrecht (1-4 septembre 2011).

7) « Maux et remèdes d’une princesse vieillissante : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti » Vieillissement et santé en France : approches historiques, Society for the Study of French History Annual Conference, Newcastle (26-27 juin 2010).

10) « Les soins du corps de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803). La santé d’une femme à travers son livret de comptes ». Colloque international, « Le corps dans l’histoire et les histoires du corps », Université de Montréal (8 mars 2009).

6.2. Journées d’étude ou séminaires nationaux

1) « Vieillir à la cour : regards sur les femmes âgées à la cour de France au milieu du XVIIIe siècle », séminaire Portraits/Biographie, organisé par Daniela Gallo et Laurence Baurain, Université de Lorraine, à prononcer le 22 mai 2019.

2) « Veuvage, sensibilité religieuse et culture matérielle : l’exemple des femmes de la cour au milieu du XVIIIe siècle », Journée d’étude « culture matérielle et confessions religieuses (fin du Moyen Âge – Ancien Régime) » organisée par Marjorie Meiss, Florent Quellier et Jean-Pierre Lethuillier, Villa Rabelais, Tours (19-20 juin 2018).

2) « Femmes séparées, femmes en rupture ? Le cas de la princesse de Conti et de la duchesse de Bourbon à la fin du XVIIIe siècle », Séminaire dirigé par Elsa Chaarani, « Femmes, monde féminin et ruptures », Université de Lorraine, Nancy, (21 février 2018).

3) « Histoire de la consommation, histoire des femmes et du genre : enjeux et méthodologie », séminaire des historiens modernistes de Nancy (avril 2016).

4) « Papiers privés et écriture biographique : le cas de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) ». Mercredis du CRULH, Metz (mai 2015).

5) « Sources comptables et étude biographique : le cas de Marie-Fortunée d'Este, princesse de Conti (1731-1803) », séminaire de master de l’Université du Maine (5 novembre 2012).

6) « Soigner une maison aristocratique à la fin du XVIIIe siècle : le cas de la maison de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Colloque « Médicament(s). XIII-XVIIIe siècle », organisé par CHiSCO (EA 1587) et l’Académie de Médecine. (21-22 octobre 2011).

7) « Le corps d’une princesse, maux et soins de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti », séminaire de Master du Professeur d’Hollander, Université de Limoges (16 mars 2011).

8) « Papiers privés et écriture biographique à partir du cas de la princesse Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti », séminaire de Master 2 recherche du Professeur Michel Cassan, GERHICO, Université de Poitiers (1er mars 2011).

9) « Les pratiques religieuses d’une princesse à la fin du XVIIIe siècle Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », La religion au jour le jour Pratiques, espaces et temps ordinaires du religieux de l’Antiquité à nos jours, CeRMAHVA, Séminaire transversal, axe « Religion », Université François-Rabelais de Tours (12 décembre 2010).

10) « Les engagements religieux d’une princesse à la fin du XVIIIe siècle : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803)», Journées d’études doctorales des universités de Limoges, Poitiers et Clermont-Ferrand, Foi, croyances, spiritualités, Université de Clermont-Ferrand (3-4 mai 2010).

11) « La table d’une princesse à la fin du XVIIIe siècle : approvisionnements et comportements alimentaires à travers le livret de comptes de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti », séminaire de recherches doctorales, Université de Limoges (4 mars 2010).

12) « Une vie entre les lignes, les correspondances de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803) », Journées d’études « Les sources du genre », Université d’Angers (12 décembre 2009).

13) « Les soins du corps de Marie-Fortunée d’Este princesse de Conti (1731-1803), consommation, fournisseurs et produits du mieux-être et du mieux-paraître », Séminaire de recherches du professeur Scarlett Beauvalet-Boutouyrie, Université Jules-Verne de Picardie, (février 2008).

14) « La princesse de Conti à la fin du XVIIIe siècle, une maison aristocratique particulière ? », séminaire de recherches doctorales, CERHILIM, Université de Limoges, (janvier 2007).

6.3. Conférences grand public

1) Table-ronde « Retour sur l’exposition Médusa, bijoux et tabous », colloque « Trouble dans l’ornement », Paris, Collège of Arts, 13 octobre 2017.

2) « La mode à la cour de France vue au cinéma », conférence grand public dans le cadre de « Pint of Science », la science autour d’un verre, Metz, 15 mai 2017.