Anne Teulade

Grade
Professeur des universités
Fonctions et responsabilités

À l'université Rennes 2

 

Professeure de littérature comparée

Codirectrice du Master recherche Littérature générale et comparée. À ce titre, présidente du jury de M1 LGC, du jury de M2 LGC, de la commission pédagogique et du conseil de perfectionnement du master LGC.

Au sein du Cellam : membre du conseil du Cellam, co-responsable de l'axe 1 (Littérature et sciences humaines), pilotage du groupe Phi (Poétique historique et comparée)

Co-administratrice du site web du Cellam.

Membre du conseil de l’école doctorale Arts Lettres Langues (Bretagne-Loire)

 

Responsabilités et mandats nationaux

 

- Présidente du jury d’agrégation externe de lettres modernes (2022-)

- Membre du jury d’agrégation externe de Lettres modernes 2007-2011, 2019, 2020, 2021 (coordinatrice de la littérature comparée en 2020 et 2021).

- CNU section 10, membre nommée en 2010 et 2011, membre suppléante élue pour 2012-2015.

 

CV

Expériences professionnelles :

Professeure de Littératures générales et comparées à l’université Rennes 2 (2019-)

Membre junior honoraire de l’Institut Universitaire de France (2013-2018) 

Maître de conférences en littérature comparée à l’université de Nantes (2004-2019).

2003-2004 : ATER à l’université de Nice

2002-2003 : ATER à l’université de la Sorbonne-Paris 4

1999-2002 : Allocataire-Moniteur à l’université de la Sorbonne-Paris 4

1998-1999 : Enseignante agrégée stagiaire en lycée (Villemomble, 93)

 

Parcours académique : 
 

Bac scientifique C, mention TB

Classes préparatoires littéraires, option anglais (Lycée Joffre, Montpellier et Lycée Louis-le-Grand, Paris, 1992-1995, admissible à l'ENS Ulm)

Licences de lettres modernes et d’anglais (Paris 4 Sorbonne, 1996)

Maîtrise de littérature comparée sur Proust et Valle-Inclan (Paris 4, 1997)

Agrégation de lettres modernes (1998)

Doctorat de littérature comparée : Le Théâtre hagiographique en France et en Espagne au XVIIe siècle. Essai de poétique comparée, très honorable avec félicitations à l’unanimité (dir. Jean-Louis Backès, Paris 4, 2003)

HDR en littérature comparée : L’Autre scène. Mimèsis troublée et extension du canon théâtral de la première modernité, avec un inédit intitulé Le Théâtre de l’interprétation. L’histoire immédiate dans les œuvres dramatiques de la première modernité (Italie, France, Espagne, Angleterre) (garante Véronique Gély, Paris-Sorbonne, 2017)
 

 

Responsabilités scientifiques et éditoriales :

 

Commissions de recrutement et expertises de dossiers de recherche

  • Membre de commissions de spécialistes et comités de sélection : Nantes (2007), Lille (2010), Nice (2011), Rennes (2014), Lille (section 14, littérature espagnole du Moyen Âge et du Siècle d’Or, 2015), Nantes (2016), Nanterre (2018), Rouen (section 9, PR XVIe siècle, 2022), Paris 3 (PR, 2022).
  • Membre de la commission de recrutement des membres de l’École des Hautes Études Hispaniques et Ibériques (Casa de Velázquez) époque moderne et contemporaine (2016-2019)
  • Évaluations pour le Madrid Institute for Advanced Study (MIAS) pour l’appel à projet Tomás y Valiente (2017-2018)
  • Membre de la Commission Scientifique du FNRS « Sciences humaines et sociales - 3 » (2022-2024)

Responsabilités éditoriales

  • Codirectrice de la Revue de Littérature Comparée (2022-)
  • Secrétaire et membre du comité de rédaction de la Revue de Littérature Comparée (2014-2021). Au titre de secrétaire : gestion des expertises, des recensions, et édition de deux numéros Varia par an. 
  • Membre du comité de rédaction des Mélanges de la Casa de Velázquez
  • Membre du comité de rédaction de la revue Amerika, Mémoires, identités, territoires.
  • Membre du comité de lecture de la revue Etudes Epistémè (Paris 3) consacrée à la littérature et à l’histoire intellectuelle en Angleterre et en Europe (XVIe-XVIIIe siècles).
  • Membre du comité éditorial de la revue Arrêt sur scène/Scene Focus, IRCL, Montpellier, consacrée au théâtre.
  • Expertises d’articles et d’ouvrages pour le comité de lecture des Presses de la Sorbonne Nouvelle, l’Anuario Lope de Vega (revue de l’université Complutense, Madrid), les Editions Universitaires de Dijon, la revue hispaniste Criticón, les Presses Universitaires de Bordeaux, les Presses Universitaires de Rennes, les Cahiers de recherche médiévale et humaniste., la revue Romanica Wratislaviensia, les éditions de la Casa de Velazquez, la revue Atlante (Revue d'Études Romanes), la revue Sillages critiques, la revue Amerika, les éditions Peter Lang.
Activités de recherche

Orientations de recherche :

  • Théâtre européen (XVIe-XVIIe siècles) : théâtre d’histoire immédiate, théâtre politique, théâtre religieux
  • Fictions contemporaines, ibériques, anglo-saxonnes et latino-américaines : pensée et négociation du deuil des utopies et des idéaux collectifs, pensées du lien à l'environnement
  • Théorie de la littérature : 
    *pensées du canon littéraire et poétique des genres
    *rapports entre théorie et pratique littéraire ; formulations non systématiques des théories (paratextes, anecdotes, herméneutique fictionnalisée). 
    *théories de la fiction
    *théories de l’interprétation 
    *controverses sur le théâtre, réflexion sur la mimèsis et les limites du représentable (violence, merveilleux)
  • Histoire et fiction : 
    *représentation des crises politiques, des traumatismes, des violences  
    *histoire des vaincus et des subalternes, sorcières, indiens 
    *représentations de la Méditerranée, imaginaire du Sud et des marges de l’Europe.
  • Sainteté, martyre, marginalité, dissidence, mélancolie : construction du sujet dans l’histoire, perspectives anthropologiques et politiques
  • Réception, circulation et traduction de la littérature espagnole en Europe

 

Travaux de recherche en cours

- Projet du groupe Phi: Vertus et vanité de la littérature (2022-2026): 

https://sites-recherche.univ-rennes2.fr/cellam/articles/vertus-et-vanit…

- Co-direction et rédaction, avec Guiomar Hautcoeur et Zoé Schweitzer, du "Chapitre 2: 17e siècle" de l’ouvrage collectif Figures du Hasard I/ Figures of chanceI, dir. Anne Duprat, CNRS Éditions. 

- Traduction et édition critique du Théâtre barbaresque de Cervantès, avec A. Duprat et Fl. Madelpuech-Toucheron, pour Classiques Garnier, "Littératures étrangères".

- Éditions critiques de Charles Renault, Marie Stuart, 1639, La Calprenède, Le Comte d’Essex, 1639 et Puget de la Serre, Thomas Morus, 1641, dans Tragédies et récits de meurtres politiques, XVIe-XVIIe siècles, dir. Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque du XVIIe siècle ».

 

Projets 

- Ouvrage personnel: La Mélancolie, pour penser la subversion. De l’altérité à l’auctorialité. Projet sur l’usage du masque mélancolique, entre construction de l’altérité culturelle (sorcière, indienne) et l’élaboration d’une auctorialité instable, à l'époque de la première modernité.

- Projet sur la représentation du rapport à l'environnement dans l'espace américain:

1. à l'époque de la première modernité (points de vue européens/points de vue indiens, dans les chroniques, les récits factuels, les pièces de théâtre historiques, les fictions historiques )

2. plus largement, dans une perspective diachronique et en particulier dans la littérature contemporaine américaine du sud et du nord, réflexion sur les manières de donner une voix littéraire à la nature (esthétiques de la pensée sauvage/ écritures d'une anthropologie non dualiste/poétiques de la relation).

 

Organisation d’événements scientifiques

  • 21 janvier 2011 : Journée d’études Quand l’interprétation s’invite dans la fiction (XVIe-XVIIIe s.), en collaboration avec Nicolas Correard, à l’université Paris VII.
  • 10-11 juin 2011 : Colloque international Quand l’interprétation s’invite dans la fiction (XIXe-XXIe s.), en collaboration Vincent Ferré, à l’Université Paris 13-Paris Nord, dans le cadre du programme ANR Hermès dirigé par Françoise Lavocat.
  • Janvier-Décembre 2014 : Séminaire La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècle), en collaboration avec Florence d’Artois, à l’université Paris Sorbonne. Intervenants : Enrica Zanin, Mercedes Blanco, Christophe Couderc, Bénédicte Louvat, Christine Sukic, François Lecercle, Fabien Cavaillé, Georges Forestier, Christian Biet.
  • 5-6 juin 2014 : Colloque Questions sur l’encyclopédisme de l’Antiquité jusqu’aux Lumières, avec Nicolas Correard, Frédéric Le Blay et Gerhart Stenger à l’université de Nantes.
  • 19-21 mars 2015 : Colloque international La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles), en collaboration avec Florence d’Artois, Université Paris Sorbonne.
  • 22 octobre 2015 : Co-organisation, avec Anne Rolet et Nicolas Correard, d’une rencontre débat du laboratoire l’AMo, avec Françoise Lavocat (Université Paris 3/IUF) sur les rapports entre Herméneutique et fiction (Université de Nantes)
  • 18-20 novembre 2015 : Colloque international La Mémoire de la blessure au théâtre. Mise en fiction et interrogation du traumatisme, de la Renaissance au XXIe siècle, en collaboration avec Isabelle Degauque, Université de Nantes, en partenariat avec le TU-Nantes (avec interventions d’artistes et représentation théâtrale).
  • 10 novembre 2016 : Organisation, avec Eugenio Amato et Isabelle Ligier-Degauque, de la journée d’études Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le bassin méditerranéen, de l’Antiquité au XXIe siècle, Université de Nantes.
  • 9-10 novembre 2017 : Organisation, avec Eugenio Amato et Isabelle Ligier-Degauque, du colloque Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le bassin méditerranéen, de l’Antiquité au XXIe siècle, Université de Nantes.
  • 21-22 juin 2018 : organisation, avec Guiomar Hautcoeur, d’un colloque international : L’esthétique de la contingence dans les fictions de faits divers de la première modernité. La littérature, un lieu pour se réapproprier l’expérience ?, Paris 7.
  • 5-7 juin 2019. Organisation du colloque international La mélancolie face aux crises de l’histoire. Valeurs esthétiques et politiques d’un rapport au temps (XVIe-XXIe s.) : colloque final du projet IUF 2013-2018 Interpréter l’histoire récente : inscription dans le temps et construction du sujet au seuil de la modernité (XVIe-XVIIe siècles)
  • 21 octobre 2021, 18 novembre, 9 décembre 2021, 20 janvier 2022, 10 février, 17 et 31 mars 2022: organisation du séminaire du groupe Phi « Vertus et vanité de la littérature ».
  • 4 février 2022: organisation de la journée d’études Reconnaissance & hasard dans la Littérature avec Olivier Guerrier, Guiomar Hautcoeur, Zoé Schweitzer dans le cadre du projet ANR Alea (Université Paris 7)
  • 8-9 avril 2022 : Co-organisation du colloque Le corps du roi en scène. Le théâtre de la monarchie dans l’Europe de la première modernité, avec Line Cottegnies, Sorbonne Université.
  • 15 avril 2022: Organisation de la journée d’étude du groupe Phi: Quelle éthique pour la littérature environnementale?
  • 11 mai 2022: Coorganisation de la journée de l'axe 1 du Cellam, avec Xavier Bourdenet: "Littératures et sciences humains"

 

Participation à des projets collectifs : 

  • 2002-2006 : participation au programme du LEMSO (Littérature espagnole du Moyen Age et du Siècle d’Or, Toulouse) et de la Casa de Velázquez, sur l’Hagiographie dans la littérature et la culture espagnoles du Siècle d’Or (participation à des journées d’études, séminaires et colloques à Toulouse et à Madrid et Almagro).
  • 2008-2012 : Collaborations avec le groupe SETH (Scène, Ecran, Texte, Histoire), Figuration et narration des conflits, des violences et des guerres, dirigé par Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard (participation à une journée d’études, un colloque et à des éditions de textes, Classiques Garnier). 
  • 2009-2012 : Participation au projet ANR Histoires et théories de l’interprétation, porté par Françoise Lavocat (2008-2012). Organisation d’une journée d’étude et d’un colloque intitulés Quand l’interprétation s’invite dans la fiction (janvier et juin 2011), en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré, et participation au colloque Corps et interprétation. 
  • 2009-2012 : Participation au projet ANR Histoire des traductions en langue française (Y. Chevrel, C. Lombez, J.-Y. Masson)  : collaboration aux chapitres consacrés aux traductions françaises du théâtre espagnol, pour les volumes 17e/18e siècles (coord. C. Lechevalier et L. Marie), et 19e siècle (coord. A. Ferry et S. Humbert-Mougin), et aux traductions françaises du romance espagnol pour le volume 19esiècle (coord. J.-L. Backès et Ch. Lombez). 
  • 2009-2012 : Participation au programme de l’Ecole Française de Rome Reliques et culte des saints des premiers siècles. Dévotions et identités du XVIe au XIXe siècles, dirigé par Bernard Dompnier (participation à une journée d’études et une journée de bilan à Rome, ainsi qu’à deux ouvrages collectifs).
  • 2012-2015 : Membre du comité scientifique du projet ANR Les Idées du théâtre, dirigé par Marc Vuillermoz (édition bilingue des préfaces des pièces de théâtre espagnoles, françaises et italiennes des XVIe au XVIIIe siècles : participation à des colloques, un numéro de revue et des ouvrages collectifs).
  • 2013-2018 : Membre du projet La Haine du théâtre, dirigé par François Lecercle et Clotilde Thouret, dans le cadre du Labex Obvil (Observatoire de la Vie Littéraire, Paris Sorbonne : participation à un colloque et des séminaires).
  • 2017-2018 : Membre du projet émergent ALEA Figurations/ configurations artificielles du hasard. Représenter la contingence en Europe (littérature, histoire, sciences, philosophie), dirigé par Anne Duprat.
  • 2019-2022 : Membre du projet ANR ALEA Figurations/ configurations artificielles du hasard. Représenter la contingence en Europe (littérature, histoire, sciences, philosophie), dirigé par Anne Duprat
  • 2019-2022: Membre du projet émergent Clio on the Stage: Making History - Immediate History on the Early-Modern and Post-Modern Stages in Britain porté par Line Cottegnies et Elisabeth Angel-Pérez, Sorbonne Université.
Publications

OUVRAGES

Ouvrages personnels

1. Le Saint mis en scène. Un personnage paradoxal, Paris, Cerf, coll. Littérature, 2012, 246 p.

2. Le Théâtre de l’interprétation. L’histoire immédiate en scène, Paris, Classiques Garnier, « Perspectives comparatistes », 2021, 655 p.

 

Directions d’ouvrages et dossiers de revues

3. Reflets du siècle d’or espagnol. Modèles en marge, Nantes, Editions Cécile Defaut, coll. « Horizons comparatistes », 2010, 274 p.

4. Comédie et héroïsme féminin, coordination de l’ouvrage, rédaction des notices sur Molière, de l’introduction et de la synthèse, avec la collaboration de Malika Bastin-Hamou (Aristophane), Véronique Lochert (Shakespeare), Lucie Comparini (Goldoni), Neuilly, Atlande, 2013, 349 p.

5. L’Herméneutique fictionnalisée. Quand l’interprétation s’invite dans la fiction, Paris, Classiques Garnier, en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré, 2014, 384 p.

6. La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIesiècles), avec Florence d’Artois, Genève, Droz, « Travaux du Grand Siècle, 44 », 2017, 462 p.

7. La Mémoire de la blessure. Mise en fiction et interrogation du traumatisme collectif de la Renaissance au XXIe siècle, avec Isabelle Ligier-Degauque, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Le Spectaculaire », 2018. 297 p.

8. Questions sur l’encyclopédisme de l’Antiquité jusqu’aux Lumières, avec Nicolas Correard, dans la collection Actes de colloque de la revue Épistémocritique. Littérature et savoirs, 2018, http://epistemocritique.org/questio...

9. Contingence et fictions de faits divers, avec Guiomar Hauteur,  revue Études Épistémè, 37, 2020, https://journals.openedition.org/episteme/6511 

10. Mémoires de vaincus, mémoires de vainqueurs dans le bassin méditerranéen de la Renaissance au XXIe siècle, avec Isabelle Ligier-Degauque, Rennes, PUR, coll. "Interférences", 2021.

11. Mélancolies engagées. L'art entre deuil et résistance, accepté pour publication chez Classiques Garnier, « Rencontres, Perspectives comparatistes ».

 

Éditions critiques

12. Regnault, Charles, Marie Stuard, Paris, Toussainct Quinet, 1641, (3e version), Etudes Epistémè (www.etudes-episteme.com, revue angliciste de l’Université Paris III), 2005, 8, 138 p.

13. Théâtre complet d’Antoine Le Métel d’Ouville, Paris, Classiques Garnier, coll. Bibliothèque du théâtre français. Tome 2 : consacré aux adaptations des pièces de Lope de Vega (Les Trahisons d’Arbiran, tragi-comédie, 1638, L’Absent chez soi, comédie, 1643, Les Soupçons sur les apparences, tragi-comédie, 1650), 2013, 508 p.

14. Balthasar Baro, Saint Eustache martyr, poème dramatique, 1649, en collaboration avec Pierre Pasquier, dans Théâtre complet, t. 1, Classiques Garnier, coll. Bib. du XVIIe siècle, 2014. 

15. Edition critique du Tome 3 du Théâtre complet de d’Ouville, en collaboration avec Monica Pavesio (université de Turin). En charge des adaptations de Pérez de Montalván (La Dame suivante, comédie, 1645, La Coiffeuse à la mode, comédie, 1647), t. 3, Classiques Garnier, 2020.

 

 

ARTICLES, PARTICIPATIONS À DES OUVRAGES COLLECTIFS ET ACTES DE COLLOQUES

 

Chapitres d’ouvrages collectifs

1. « Introduction » et « Synthèse », pour le volume consacré au programme d’agrégation 2005, Poètes de l’amour : Ovide, Pétrarque, Shakespeare, Goethe, Neuilly, Atlande, 2004, p. 13-15 et p. 207-277.

2. « Misanthropie et subversion », synthèse pour le volume consacré au programme d’agrégation 2008, La Misanthropie au théâtre. Ménandre, Shakespeare, Molière, Hofmannsthal, dir. Juliette Vion-Dury, Paris, Sedes, 2007, p. 129-162.

3. « Médée ou ‘le crime en son char de triomphe’ », et « Commentaire composé de Médée, I, 4-5 », dans le volume consacré au progamme d’agrégation 2011, La Violence au théâtre. Shakespeare, Corneille, Sarah Kane, Botho Strauss, dir. Florence Fix, Paris, PUF, 2010, p. 50-71 et p. 148-156.

4. Participation à l’Histoire des traductions en langue française, XIXe siècle, dir. Yves Chevrel, Lieven d’Hulst, Christine Lombez, Paris, Verdier, 2012, dans les chapitres « Poésie » et « Théâtre », p. 355-356, 506-509 (sur le domaine espagnol).

5. Participation à l’Histoire des traductions en langue française, XVIIe-XVIIIe siècles, dir. Annie Cointre et Yen-Mai Tran-Gervat, Paris, Verdier, 2014, dans le chapitre « Théâtre » dirigé par Claire Lechevalier et Laurence Marie, p. 855-948, notamment p. 861-862, 867, 880-881, 892, 917 (sur le domaine espagnol).

6. Participation au Théâtre au miroir des langues, section « théâtre religieux », ouvrage dirigé par Véronique Lochert, Marc Vuillermoz, Enrica Zanin, Genève, Droz, 2018, p. 91-99.

7. Éditions critiques des paratextes des Trahisons d’Arbiran d’Antoine Le Métel d’Ouville, du Cid, du Menteur, de Polyeucte et de Théodore de Corneille, pour le volume Les Idées du théâtre. Paratextes français, italiens et espagnoles des XVIe et XVIIe siècles, dir. Marc Vuillermoz, Genève, Droz, 2020, p. 611-612, 634-638, 740-747, 770-772, 792-794, 814-829, 920-930, 945-951, 960-967.

 

Articles de revues et actes de colloques

8. « Le Martyre de sainte Catherine de Boissin de Gallardon et The Virgin martyr de Dekker et Massinger : du théâtre hagiographique à l’esthétique baroque », Études Epistémè, 2, 2002, p. 198-220. (www.etudes-episteme.com).

9. « Du Pastor fido au saint constant : la transposition des codes de la pastorale dramatique dans le théâtre hagiographique français du XVIIe siècle », Études Epistémè (www.etudes-episteme.com), 4, 2003, p. 77-94

10. « La transparence et le masque : problématiques de l’identité dans le théâtre hagiographique français et espagnol à l’âge baroque », Loxias, 2004, 5. (www.revel.unice.fr/loxias).

11. « Le genre du traité poétique et le dialogue : la théorie en débat dans la Filosofía antigua poética du Pinciano (1596) », Comètes, 2004, 1. (revue en ligne, www.cometes.org).

12. « La réception de l’effet théâtral mise en spectacle dans deux pièces de Nicolas-Marc Desfontaines », actes de la journée d’études Modalités et enjeux de l’inscription du spectateur dans les textes dramatiques, juin 2004.

(www.crht.paris-sorbonne.fr/ressources/actes-de-colloques/colloque-spect…)

13. « Corneille et le théâtre hagiographique : un moment singulier dans la pensée de l’effet tragique », Œuvres et Critiques, 2005, XXX, 2, Présence de Corneille, dir. Charles Mazouer, p. 55-66.

14. « Tesis doctoral » [présentation et résumé de la thèse], Criticón, 2005, 93, 1, p. 175-181.

15. « Théorie et pratique de la vraisemblance : le cas de la métamorphose extraordinaire dans la comedia de santos », dans Vraisemblance et ressemblance dans le théâtre du Siècle d’Or, dir. Isabel Ibañez, Pamplona, Ediciones Universidad de Navarra, « Anejos de RILCE », 2005, p. 243-261.

16. « Paroles chantées et insertions musicales dans la comedia de santos  du XVIIe siècle», dans Pratiques hagiographiques dans l’Espagne du Moyen Age et du Siècle d’Or, dir. Françoise Cazal, Claude Chauchadis et Carine Herzig, Toulouse, Éditions CNRS-Université de Toulouse-Le Mirail, « Méridiennes », 2005, p. 447-469.

17. « Le saint au palais : dramaturgie de l’environnement humain du saint dans quelques comedias de santos palaciegas », dans Pratiques Hagiographiques, éd. cit., p. 203-212.

18. « Sur deux esthétiques baroques : le mouvement de l’Histoire dans Marie Stuard de Regnault et Richard III de Shakespeare », Études Épistémè, Hommage à Gisèle Venet, 2006, 9, p. 201-214.

19. « La poética de la conversión en La Magdalena de Roma de Juan Bautista Diamante », dans Homenaje a Henri Guerreiro. La Hagiografía entre historia y literatura en la España de la Edad Media y del Siglo de Oro, dir. Marc Vitse et Ignacio Arellano, Madrid/Frankfurt am Main, Universidad de Navarra-Iberoamericana-Verbuert, 2006, p. 1081-1095.

20. « Un lieu pour saisir une dramaturgie sans théorie: les préfaces du Siècle d'Or espagnol », dans L’Art de la préface, dir. Philippe Forest, Nantes, Éditions Cécile Defaut, « Horizons Comparatistes », 2006, p. 87-101.

21. « El espacio plural en El sitio de Bredá de Calderón : lo visible y lo invisible en un drama histórico-épico », dans El Siglo de Oro en escena: homenaje a Marc Vitse, dir. Odette Gorse et Frédéric Serralta, Toulouse, PUM, « Anejos de Criticón », 2007, p. 1011-1024.

22. « Le devenir tragique d’un personnage épique : le Cid à l’épreuve des genres », dans La Fabrique du personnage, dir. Françoise Lavocat, Claude Murcia et Régis Salado, Paris, Éditions Champion, 2007, p. 309-320.

23. « Inventivité générique et réception de la comedia espagnole dans Bélisaire (1644) et Venceslas (1648) », Littératures Classiques, Le Théâtre de Rotrou, dir. Pierre Pasquier, 63, 2007, p. 107-116.

24. « Le théâtre de Cervantes inexemplaire ? problèmes de modélisation », dans Littérature et exemplarité, dir. Emmanuel Bouju, Guiomar Hautcoeur, Alexandre Gefen et Marielle Macé, Rennes, PUR, 2007, p. 157-168.

25. « De l’ambiguïté des héros à la mise en scène d’une esthétique : la mélancolie dans Le Bourru, Timon d’Athènes, Le Misanthrope et L’Homme difficile », dans La Misanthropie au théâtre, dir. Catherine Grall, Rennes, PUR, 2007, p. 161-176.

26. « Réécritures de Don Quijote : illusion et ironie dans Northanger Abbey de Jane Austen (1818) et Tristana de Benito Pérez Galdós (1892) », actes du XXXIVe congrès de la SFLGC, La Littérature dépliée. Reprise, répétition, réécriture, dir. Jean-Paul Engélibert et Yen-Maï. Tran-Gervat, Rennes, PUR, « Interférences », 2008, p. 95-104.

27. « Le romance espagnol face à la ballade européenne : résonances épiques et vestiges d’une identité fondatrice », dans La Ballade (XVIIIe-XXe siècles). Littérature savante, littérature populaire et musique, dir. Judith Labarthe et Claudine Le Blanc, Nantes, Éditions Cécile Defaut, « Horizons Comparatistes », 2008, p. 95-116.

28. « Portrait de Ganymède en poète dans le Purgatorio de Dante et les Soledades de Góngora », dans Ganymède ou l’échanson. Rapt, ravissement et ivresse poétique, dir. Véronique Gély, Nanterre, Presses Universitaires de Paris 10, « Littérature et poétique comparées », 2008, p. 121-131.

29. « L'héroïsme du Maure dans un drame historico-épique de Calderón, El Tuzaní de la Alpujara » dans Récits d’orient dans la littérature d’Europe, dir. Anne Duprat et Émilie Picherot, Paris, PUPS, « Recherches actuelles en littérature comparée », 2008, p. 33-44.

30. « Teatralidad y santidad: el santo como paradoja estética », dans La Comedia de Santos, dir. Felipe B. Pedraza Jiménez et Almudena García González, Almagro, Ediciones Universidad de Castilla-La Mancha, « Corral de comedias », 2008, p. 85-99.

31. « Figurations théâtrales de la voix divine : de la marge à l’avènement musical », dans Les Voix de Dieu. Littérature et prophétie en Angleterre et en France à l’âge baroque, dir. Line Cottegnies, Claire Gheeraert-Grafeuille, Tony Gheeraert, Anne-Marie Miller-Blaise, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 47-57.

32. « La mélancolie est-elle curable ? Les fonctions thérapeutiques de la fiction théâtrale », Études Epistémè, 16, automne 2009, p. 25-42.

33. « Interroger les possibles de l’Histoire : Le Comte d’Essex de La Calprenède, une fiction tragique et hypothétique », Études Epistémè, 16, automne 2009, p. 149-161.

34. « La décapitation invisible : le rejet du sanglant dans le théâtre hagiographique français et espagnol », dans Littératures classiques, Réécritures du crime, dir. François Lecercle, Laurence Marie et Zoé Schweitzer, 67, 2008, p. 71-84.

35. « Don Quichotte sans narrateur: l'ambiguïté du personnage romanesque est-elle soluble dans le théâtre? », dans Jeux d’influences. Théâtre et roman de la Renaissance aux Lumières, dir. Véronique Lochert et Clotilde Thouret, Paris, Presses Universitaires de Paris Sorbonne, 2010, p. 209-222.

36. « Proust et l’épopée de Dante », dans CRIN (Cahiers de Recherche des Instituts Néerlandais de langue et de littérature françaises), Proust, l’étranger, dir. Karen Haddad et Vincent Ferré, 2010, p. 15-36.

37. « Introduction » et « Bibliographie », dans Reflets du Siècle d’Or espagnol. Modèles en marge, dir. Anne Teulade, Nantes, Éditions Cécile Defaut, « Horizons comparatistes », 2010, p. 9-26 et 255-269.

38. « Déplacement, encadrement et sublimation: le corps martyrisé dans la peinture et le théâtre espagnols du XVIIe siècle », Littératures Classiques, Le Théâtre, la violence et les arts en Europe (XVIe-XVIIe s.), dir. Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard, 73, automne 2010 (paru en 2011), p. 67-78.

39. « ‘Don Quichotte dans notre langue méritait plus d’un traducteur’ », dans Retraductions, dir. Christine Lombez, Nantes, Éditions Cécile Defaut, « Horizons comparatistes », 2011, p. 225-251.

40. « Le théâtre du double : la réception de la comedia de privanza entre tragédie et tragi-comédie », dans Le Théâtre espagnol du Siècle d’Or en France (XVIIe-XXe siècles). De la traduction au transfert culturel, dir. Christophe Couderc, Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, « Littérature et Poétique comparée », 2012, p. 101-115.

41. « De la controverse sur le théâtre à la réflexion sur l’illusion dramatique : l’anecdote du mari trompé dans le traité de Luis Alfonso de Carvallo, El Cisne de Apolo (1602) », dans Anecdotes dramatiques de la Renaissance aux Lumières, dir. François Lecercle, Sophie Marchand, Zoé Schweitzer, PUPS, « Theatrum Mundi », 2012, p. 261-274.

42. « Usages et effets de la fiction dans le théâtre hagiographique français et espagnol du XVIIe siècle », dans Saintes scènes. Théâtre et sainteté à la croisée du Moyen Âge et de la Modernité, dir. Barbara Selmeci et Marion Vuagnoux-Uhlig, Berlin, Frank & Timme, 2012, p. 35-49.

43. « Interprétation et fantasmes mélancoliques : le corps imaginé chez Tomaso Garzoni et Jourdain Guibelet », Corps et interprétation (XVIe-XVIIe siècles), dir. Clotilde Thouret et Lise Wajeman, Amsterdam/New York, Rodopi, « Faux titre », 2012, p. 79-93.

44. « La comedia et le théâtre français du XVIIe siècle : une réception paradoxale », Europe, numéro sur Le théâtre espagnol du Siècle d’Or, dir. Jean Canavaggio, n° 1002, oct. 2012, p. 123-136.

45. « Dryden et Corneille : pratique et critique de la tragédie héroïque », dans Pratiques de Corneille, dir. Myriam Maitre, Mont-Saint-Aignan, Publication des universités de Rouen et du Havre, 2012, p. 255-269.

46. « Tragédie et mélancolie : le genre et ses symptômes (Lope de Vega, Théophile de Viau) », dans La Tragédie espagnole et son contexte européen (XVIe-XVIIe siècles), dir. Christophe Couderc et Hélène Tropé, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2013, p. 107-115.

47. Bibliographie sur As You Like It de Shakespeare et article de présentation : « Comme il vous plaira : l’expérience au prisme de la fiction », pour le site de la SFLGC, www.vox-poetica.org/sflgc, section consacrée au programme d’agrégation 2014.

48. « Mettre en scène la pure vertu de saint Alexis : Nicolas Mary Desfontaines dans le contexte européen », Mélanges de l’Ecole française de Rome, Italie et Méditerranée (MEFRIM), dir. Bernard Dompnier, 2012, 2, (parution en 2013), p. 691-703.

49. « Burton maniériste ? quelques hypothèses sur l’Anatomy of Melancholy », dans Maniérisme et littérature, dir. Didier Souiller, Paris, Orizons, « Comparaisons », 2013, p. 351-363.

50. « Le drame allégorique, du Moyen Age au XXe siècle », dans le Dictionnaire raisonné de la caducité des genres littéraires, dir. Alain Montandon et Saulo Neiva, Genève, Droz, 2014, p. 209-221.

51. « ‘Dans les arbres : des voix ; dans les ruisseaux : des livres’ (Comme il vous plaira, II, 1, v. 16) : enjeux de la polyphonie shakespearienne », actes de la journée d’études Goldoni et Cie, 13 janvier 2013 à Nancy, organisée par Pérette Buffara et Florence Fix, publiés sur le site de la Société des Italianistes de l’Enseignement Supérieur (http://www.sies-asso.org/publications/986-journees-d-etudes-consacrees-…)

52. « Théories des marges : modalités du discours réflexif dans les textes préfaciels du théâtre espagnol et français », Littératures Classiques, Préface et critique. Le paratexte théâtral en France, en Italie et en Espagne, XVIe-XVIIe siècles, dir. Anne Cayuela, Françoise Decroisette, Bénédicte Louvat, Marc Vuillermoz, 83, 2014, p. 35-54.

53. « L’ombre de don Quichotte dans Tristana de Benito Pérez Galdós », Revue de Littérature Comparée, 350, 2014/2, p. 223-235.

54. « Penser la tragédie en marge du tragique ? Providence, exemplarité et écriture de l’Histoire dans Cinna et Polyeucte », Méthode !, n°24, 2014, Agrégation de Lettres 2015, p. 113-120.

55. Présentation et traduction de l’ « Introducción sinfónica » aux Rimas d’Adolfo Becquer, suivies d’un article de synthèse sur le texte, pour le volume Théories esthétiques du romantisme à l’étranger, dir. Dominique Peyrache-Leborgne, Nantes, Éditions Cécile Defaut, « Horizons comparatistes », 2014, p. 435-445.

56. Introduction (en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré) et Conclusion de L’Herméneutique fictionnalisée. Quand l’interprétation s’invite dans la fiction, Paris, Classiques Garnier, en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré, 2014, p. 7-32 et 337-348.

57. « L’opacité du spectacle saint : fictions d’une réception problématique », dans Quand l’interprétation  s’invite dans la fiction, dir. N. Correard, V. Ferré et A. Teulade, Classiques Garnier, 2014, p. 89-103.

58. « Théâtre des idées et pensée du théâtre : fragmentation et recomposition de l’allégorie dans l’auto sacramental caldéronien », Revue d’Histoire du Théâtre, L’Allégorie et le spectacle théâtral, dir. Martial Poirson, 265, 2015-1, p. 105-116.

59. « Le théâtre religieux du XVIIe siècle : extinction ou rénovation du mystère ? », dans Renaissance du mystère en Europe, fin XIXe siècle-début du XXIe siècle, dir. Anne Ducrey et Tatiana Victoroff, Presses Universitaires de Strasbourg, 2015, p. 53-67.

60. « Du théâtre sacré au théâtre du moi : Teatro de almas de Federico García Lorca (1917) et El hombre deshabitado de Rafael Alberti (1931) », dans Renaissance du mystère en Europe, fin XIXe siècle-début du XXIe siècle, dir. Anne Ducrey et Tatiana Victoroff, Strasbourg, PUS, 2015, p. 237-247.

61. « Curiosité et vanité chez le sujet anthropologue de la première modernité : The Anatomy of Melancholy de Burton (1621) et Il Teatro de’varii e diversi cervelli mondani de Tomaso Garzoni (1583) », Études Epistémè, Curiosité(s) et vanité(s) dans les îles Britanniques et en Europe (XVIe-XVIIe siècles), dir. Line Cottegnies et Sandrine Parageau, 27, 2015 (http://episteme.revues.org/467)

62. « Métamorphoses théâtrales de l’hagiographie : usages esthétique et politique de la fictionnalisation des légendes », Dossiers du Grihl, 2015-1, Légende(s) Lire et écrire des vies de saints : regards croisés XVIIe-XXe siècle dir. Sophie Houdard, Marion de Lencquesaing, Didier Philippot (https://dossiersgrihl.revues.org/6318)

63. « Le corps prédicateur : mélancolie et hétérodoxie dans El Examen de ingenios para las ciencias de Juan Huarte de San Juan (1575) », Études Epistémè, 28, 2015, Melancholia/ae. The religious experience of the ‘disease of the soul’ and its definitions in the early modern period: censorship, dissent and self-representation, dir. de Sophie Houdard, Adelisa Malena, Lisa Roscioni, Xenia von Tippelskirch (https://episteme.revues.org/812)

64. « Négocier le rapport à l'autorité aristotélicienne : l'apport de la comedia dans le prologue aux Trahisons d'Arbiran de d'Ouville », dans Le Paratexte théâtral face à l’auctoritas : entre soumission et subversion. Regards croisés en Italie, France et Espagne aux XVIe et XVIIe siècles, dir. Jean-François Lattarico, Philippe Meunier, Zoé Schweitzer, Sandrine Blondet, Chambéry, Presses de l’Université de Savoie Mont-Blanc, 2016, p. 139-149.

65. « Migrations et fictionnalisation : Dryden et la plasticité de la théorie cornélienne », pour le volume Les Théâtres français et anglais au miroir l’un de l’autre (XVIe-XVIIe s.), dir. Bénédicte Louvat-Molozay et Florence March, Rennes, PUR, 2016, p. 53-70.

66. « La vision au risque du théâtre : La Pucelle d’Orléans de l’abbé d’Aubignac (1642) », dans Exprimer la vision spirituelle (XIVe-XVIIe siècles), dir. Adrien Paschoud et Barbara Selmeci Castioni, Paris-Leuven, Peeters, « Arts and Religion », 2016, p. 77-90.

67. « D'Ouville adaptateur de Lope de Vega: reprise, disparition ou critique du sens de l'honneur? », dans Paradigmas teatrales en la Europa moderna : circulación e influencias (Italia, España, Francia, siglos XVI-XVIII), dir. Christophe Couderc et Marcella Trambaioli, Toulouse, Presses Universitaires du Midi, « Anejos de Criticón », 2016, p. 235-247.

68. « Interpréter le théâtre d’histoire récente de la première modernité », dans Le Comparatisme comme approche critique / Comparative Literature as a Critical Approach, sous la direction scientifique d’Anne Tomiche, Paris, Classiques Garnier, 2017, t. 1, p. 293-307.

69. « Regards populaires sur l'autorité monarchique: usages instables de la figure du soldat dans le théâtre d'actualité du Siècle d'Or espagnol », dans Autorité et marginalité sur les scènes européennes (XVIIe-XVIIIe siècles), dir. Christelle Bahier-Porte et Zoé Schweitzer, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 117-134.

70. « Une tragédie d’actualité est-elle possible ? Parler aux émotions et aux croyances des spectateurs », dans La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles), dir. Florence d’Artois et Anne Teulade, Genève, Droz, « Travaux du Grand Siècle », 2017, p. 401-414.

71. « Quand le théâtre s’empare du temps présent. Regards anglais et espagnols sur les conflits dans les Flandres », actes du XXXIXe congrès de la SFLGC, Université de Strasbourg, « Littérature et expériences croisées de la guerre. Apports comparatistes », en ligne sur le site de la SFLGC: http://sflgc.org/acte/anne-teulade-quand-le-theatre-sempare-du-temps-present-regards-anglais-et-espagnols-sur-les-conflits-dans-les-flandres/

72. « Après la captivité à Alger. Travail fictionnel et sens de l’expérience dans le théâtre de Cervantès », dans La Mémoire de la blessure au théâtre. Mise en fiction et interrogation du traumatisme de la Renaissance au XXIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, « Le Spectaculaire », 2018, p. 235-248.

73. « Le corps et les mots du poète comique : portrait du dramaturge en mélancolique », dans Le Dramaturge sur un plateau. Le personnage de l’auteur dramatique au théâtre, de l’Antiquité à nos jours, dir. Clotilde Thouret, Classiques Garnier, « Rencontres. Littérature générale et comparée », p. 389-404.

74. « La mise en scène du savoir : dissection, théâtralité et encyclopédisme chez Garzoni et Burton » pour le volume Questions sur l’encyclopédisme de l’Antiquité jusqu’aux Lumières, dir. Nicolas Correard et Anne Teulade, p. 106-114, dans la collection Actes de colloque de la revue Épistémocritique. Littérature et savoirs : http://epistemocritique.org/questions-lencyclopedisme/

75. « Boire l’horizon : l’essai méditerranéen selon Jacques Lacarrière », dans Le Pays méditerranéen en profondeur / The Mediterranean and its hinterlands, éd. Hélène Goethals et Isabelle Keller-Privat, Caliban, 58, 2018, p. 155-168.

76. « Deux modulations pour une esthétique hybride: l’articulation du profane et du religieux dans Saint Eustache martyr de Balthasar Baro et La mayor dicha en el monte de Lope de Vega », L a Licorne, 132, 2018, Baltasar Baro, éd. Bénédicte Louvat et Pierre Pasquier, p. 181-196.

77. « Scandale et fantasme dans les anecdotes de la controverse espagnole du XVIIe siècle », dans les actes du colloque Théâtre et scandale (9-11 mars 2017, Paris Sorbonne, org. François Lecercle et Clotilde Thouret), publiés en ligne:  http://www.fabula.org/colloques/document5776.php

78. « Politique du débat sur le théâtre : le cas de l’Espagne du Siècle d’Or », dans les actes du colloque La Haine du théâtre : débats et polémiques (Antiquité-XIXe siècles), Littératures Classiques, 98, 2019, p. 147-160.

79. « Les vieux saints dans l’oratorio en Europe aux temps de la Réforme catholique », en collaboration avec Cécile Davy-Rigas (musicologue au CNRS, IRPMF), pour le volume La Mémoire des saints originels entre XVIe et XVIIIe siècle, dir. Bernard Dompnier et Stefania Nanni, Rome, Bibliothèque de l’École Française de Rome, 2019, p. 229-260.

80. « Comment d'Ouville pense la comédie: de l'usage des scénarios de Montalbán », Quaderni di Ricognizioni (http://www.ojs.unito.it/index.php/QuadRi), a cura di Pierangela Adinolfi e Felisa Bermejo Calleja, IX, 2019, p. 77-91.

81. « Comédie et fictionnalisation des débats sur le hasard: le cas de la Comète de Donneau de Visée et Fontenelle (1681), Études Épistémè, 37, 2020.

82. « El santo sensible. El efecto de cuadro pictórico en la comedia de santos », Criticón, 140,  numéro spécial « Un espectáculo para los sentidos », dir. Florence d’Artois, Héctor Ruiz Soto, Yannick Barne, 140, 2020, p. 53-64. https://journals.openedition.org/criticon/17296

83.   « Dans les dédales de la mémoire : retours sur la guerre civile espagnole (Autobiografía del general Franco de Manuel Vázquez Montalbán) », dans Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le bassin méditerranéen de l’Antiquité au XXIe siècle. La Littérature à l’épreuve du conflit, Rennes, PUR, 2021.

 

Recensions

XVIIe siècle, n°224, 2004/3, p. 532-534 : Charles Mazouer, Le Théâtre d’Arlequin. Comédies et comédiens italiens en France au XVIIe siècle, PUPS, 2002.

Revue d’Histoire Littéraire de la France, n°107, 2007/3, p. 663-665 : Benjamín García-Hernández, Gemelos y sosias. La comedia del doble en Plauto, Shakespeare y Molière, Madrid, Ediciones Clásicas, 2001.

Revue de Littérature comparée, n°323, 2007/4, p. 495-497 : Frederick A. de Armas, Quixotic Frescoes. Cervantes and Italian Renaissance Art, University of Toronto Press, 2006.

RHLF, n°108, 2008/4, p. 961-963 : Guiomar Hautcoeur, Parentés franco-espagnoles au XVIIe siècle. Poétique de la nouvelle de Cervantès à Challe, Champion, 2005.

RHLF, n°111, 2011/2, p. 460-461: Nina Ekstein, Corneille’s Irony, Charlottesville, Rookwood Press, coll. EMF Critiques, 2007.

RLC, n°338, 2011/2, p. 231-234 : Ariane Bayle, Romans à l’encan. De l’art du boniment dans la littérature au XVIe siècle, Genève, Droz, 2009.

RLC, n°338, 2011/2, p. 234-235 : Robert Jammes, Comprendre Góngora, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2009.

RLC, n°349, 2014/1, p. 95-99 : Clotilde Thouret, Seul en scène. Le monologue dans le théâtre européen de la première modernité, Genève, Droz, 2010.

Europe, n°1024-1025, août-septembre 2014, p. 367-368 : Pedro Calderón de la Barca, La Dévotion à la Croix, pièce en trois journées, texte français d’Albert Camus, édition présentée, établie et annotée par Jean Canavaggio, Gallimard, 2013.

RLC, n°351, 2014/3, p. 357-358 : Françoise et Roland Labarre, Seize aperçus sur le théâtre espagnol du siècle d’Or, Genève, Droz, 2013.

RHLF, 2015-1 : Jean-Marie Valentin (dir.), Représentations et symboliques du feu dans les Théâtres européens (XVIe-XXe siècle), Honoré Champion,« Colloques, congrès et conférences sur la Littérature comparée », 2013.

(http://srhlf.free.fr/PDF/Representations%20_et_symboliques_du_feu_Theat…)

Acta Fabula, « La traduction comme lieu herméneutique », dans le Dossier critique L’interprétation, engagements, pratiques, idéologies, dirigé par Françoise Lavocat, mars 2015, vol. 16, numéro 3. Sur Véronique Lochert et Zoé Schweitzer (dir.), Philologie et théâtre. Traduire, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe-XVIIIe siècle), Amsterdam-New York, Rodopi, 2012.

(http://www.fabula.org/revue/document9177.php)

RLC, n°353, 2015/1, p. 96-99 : Sophie Stallini, Le Théâtre sacré à Florence au XVe siècle. Une histoire sociale des formes, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2011.

Romanische Forschungen, 2015/4, p. 564-568, Sofie Kluge, Baroque – Allegory – Comedia. The transformation of Tragedy in Seventeenth-Century Spain, Kassel, Reichenberger, 2010.